Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Les aberrations chromatiques

27/09/2008 | Jean-Marie Sépulchre

La présence d’aberrations chromatiques localisées dans les angles se constate aux mesures comme sur certaines prises de vues, bien que les franges violettes soient rarement agressives les autres aberrations chromatiques latérales (petites franges vertes ou roses) pourront se percevoir sur certains sujets.

Notre jugement sera sévère, non pour la combinaison de l’optique et du capteur (dans les angles les micro lentilles ont tendance à amplifier ces décalages de couleurs), mais pour le logiciel de dématriçage des RAW qui, contrairement à ses concurrents Nikon Capture NX et Canon Digital Photo Professional, n’intègre pas encore de système de correction automatique des aberrations chromatiques. Ce type de traitement automatique, qui existe dans des logiciels indépendants comme DxO Optics Pro (mais il n’existe pas encore de module pour l’Alpha 900) ou dans des outils pour moyens formats numériques, nous semble la solution idéale. Des constructeurs de moyen format intègrent aussi cette possibilité, et même si ce n’est qu’un pis aller long à mettre en œuvre image par image, il existe des outils de corrections dans plusieurs versions de Photoshop. Il serait donc urgent que Sony trouve une solution logicielle haut de gamme pour réduire ce défaut qui pénalise la qualité d’image dans certaines conditions d’éclairage.

Nos mesures montrent que cette aberration chromatique, qui atteint son maximum à 24 mm dans les angles à pleine ouverture, diminue aux focales moyennes et remonte à 70 mm. Elle restera peu visible - voire invisible – quand on tire ses images en petit et moyen format, mais devra être corrigée pour de grands agrandissements, ce qui imposera une retouche manuelle…d’où notre observation qu’une solution logicielle automatisée serait la meilleure solution, c’est ce système qui concourt aux très bonnes notes qu’obtiennent les Nikon sur ce critère…car cela fait trois ans que Nikon Capture corrige automatiquement le défaut lors du développement ; or, des mesures faites sur Adobe Camera Raw qui est dépourvu de cette fonction montre que certains zooms Nikkor ne sont pas dépourvus de franges avant correction !


Les zones indiquées en rouge signalent la possibilité d’aberrations chromatiques gênantes


Angle supérieur droit d’un cliché à 24 mm montrant de petites franges roses et vertes sur les transitions lumineuses. Il ne faut cependant pas oublier qu’à 100% écran cette vue équivaut à un extrait d’une image de plus de 2 mètres de large…en A3 le défaut serait quasiment invisible

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP