Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Les défauts optiques

13/10/2011 | SEPULCHRE Jean-Marie

Le vignetage est trop important à 18 mm (1,1 IL) et on en voit des traces à toutes les ouvertures. Mais il se corrige facilement. Il est ensuite peu gênant aux autres focales. L’aberration chromatique, corrigée automatiquement sur les reflex Nikon récents, est excellente en ne dépassant pas 0,5 pixel aux courtes et moyennes focales et étant de 0,7 pixel à 270 mm. Mais des franges violettes peuvent se voir sur un sujet à contre jour en longue focale. La distorsion est par contre très élevée, avec 1,36 % en barillet à 18 mm puis en coussinet de 35 à 270 mm, et pour des valeurs élevées de – 0,91 à – 0,61 %, ce type de déformation inversée semblant peu naturelle à l’œil en paysage notamment urbain. Il est à noter que l’ancienne version plus encombrante présentait moins de distorsion en longue focale.

Qualité optique sur Nikon D7000

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP