Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Lexar Professional : XQD, SDXC et microSDHC au menu

31/01/2013 | LAURENT KATZ

Les dernières annonces du spécialiste de la carte mémoire visent à répondre aux exigences de plus en plus grandes qu’amènent les capteurs de plus de 20 Mpxl et la vidéo Full HD.

JPEG - 621.8 ko
Le lecteur de carte XQD.


Si la vidéo 4K (quatre fois plus de pixels que la Full HD) ne s’est pas encore posée sur nos reflex (Canon EOS 1-D C excepté), hybrides et compacts haut de gamme, les Raw de plusieurs dizaines de Mo sont monnaie courante. Surtout quand le D800 de Nikon photographie en 36 Mpxl et que l’on se languit d’attendre la réponse de Canon. Sans préjuger du format de carte qu’utilisera cet EOS du futur, l’annoncéCFast 2 ou l’actuel XQD, c’est ce dernier type qu’emploie le Nikon D4 avec des cartes et un lecteur Sony. Et bientôt avec du matériel Lexar : des XQD 1100x (168 Mo/s) en 32 Go et 64 Go, et un lecteur s’appuyant sur une interface SuperSpeed USB.

Lexar indique que cette carte «  résiste de manière exceptionnelle à l’eau, aux changements de température, aux chocs et aux vibrations ». Attention, les 1100x représentent la vitesse de lecture minimale (168 Mo/s), Lexar se contentant d’indiquer sur son site que la « vitesse d’écriture est moins rapide », sans autre précision.

Disponibles, les cartes sont respectivement vendues 275,99 € et 538,99 €, le lecteur valant 41,99 €.

Certains supports existants évoluent. La SDXC de la gamme Professional offre maintenant une capacité énorme, 256 Go, et un tarif qui ne l’est pas moins : 920,99 € ! En version 600x (90 Mo/s), toujours en lecture et avec l’estampille UHS-1.

On retrouve ce niveau de performance avec la MicroSDHC, déclinée en 16 Go (37,99 €) et 32 Go (65,99 €), bien qu’elle ne revendique pas l’appartenance à la gamme Professional. Elles sont livrées avec un mini lecteur SupeSpeed USB, mais sans adaptateur au format SD. Ni la version gratuite et téléchargeable d’Image Rescue 4 qui accompagne les deux autres cartes pour y récupérer des photos effacées par erreur ou tenter d’y récupérer des images en cas de problème.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP