Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Lexar à la Photokina 2014 : vitesse et capacité

22/09/2014 | LAURENT KATZ

Des SD flashées sur l’autoroute des pixels avec des transferts à la vitesse 2000x, une microSD de 128 Go… voilà l’actualité chez Lexar qui montrait aussi la seconde génération de son concentrateur Professional Workflow HR2 lancé en juin.

2000x. C’est une vitesse inédite pour une carte SD. Souvenons-nous, quand les SD sont devenues dominantes sur les reflex (appareils pros exceptés qui restent fidèles à la CompactFlash), beaucoup étaient dubitatifs sur leurs performances… Elles ont explosé depuis. Leur fiabilité aussi. Il m’arrive souvent de citer une SD Panasonic qui a survécu à deux lavages en machine et qui fonctionne comme au premier jour. Mais ce n‘est rien à côté de l’anecdote narrée par Adam Kaufmann de Lexar lors de ma rencontre à la Photokina. Qui fait état d’un appareil photo avec une carte Lexar, perdu en mer lors d’un naufrage et récupéré lors d’une plongée (voir sur CBC News). Une fois totalement séchée, la SD a restitué les photos mémorisées. Voir aussi un autre cas ici avec une immersion de quatre ans.

JPEG - 155.8 ko
Les cartes UHS-II disposent d’une seconde rangée de contacts, la première assurant la compatibilité avec les équipements gérant l’UHS-I.

Lexar lance aussi des cartes estampillées 1000x qui, comme les 2000x sont de type UHS-II (peu d’appareils en tirent vraiment parti à ce jour, citons par exemple le Fujifilm X-T1 ou le récent Samsung NX1. Avec le petit pictogramme U3, matérialisant la capacité de filmer en 4K ou en 3D. La Professional 2000x est disponible en 32 Go ou 64 Go, pour respectivement 96,99 € et 168,99 € ; elle est fournie avec un lecteur de SD compatible UHS-II. Même si votre appareil photo ne dispose que d’un contrôleur UHS-I, les transferts vers l’ordinateur en seront accélérés.

Les cartes Professional 1000x seront vendues en octobre 498,99 € (256 Go), 159,99 € (128 Go), 89,99 € (64Go), 51,99 € (32 Go) et 29,99 € (16 Go). En matière de vitesse, Lexar n’affiche que celle en lecture. 300 Mo/s pour les 2000x ou 150 Mo/s pour les 1000x. Des performances qui chutent plus ou moins en écriture. Les 2000x avalent les pixels à 260 Mo/s, quand la 1000x les engloutissent à des vitesses différentes selon leur capacité : 40 Mo/s pour la 16 Go, 70 Mo/s pour les 32 et 64 Go, 95 Mo/s pour les 128 et 256 Go. Des vitesses de toute manière suffisantes pour filmer en 4K.

En matière de carte, Lexar annonce aussi une microSDXC UHS-I offrant une capacité de 128 Go, pour répondre à la demande de « GoProistes » et autres amateurs de caméras d’action qui souhaitent disposer d’une capacité d’enregistrement maximale sans avoir à ouvrir le boîtier, bien utile en filmage 4K. Offrant une vitesse de 633x (soit 95 Mo/s en lecture, mais vitesse d’écriture à 25 Mo/s), elle sera vendue 109,99 € en octobre, avec son lecteur USB 3.

JPEG - 78.2 ko
Le Professional Workflow HR2 se distingue de l’HR1 par ses deux connecteurs latéraux au standard Thunderbold.

Par ailleurs, nous avons vu le concentrateur Professional Workflow HR2, évolution avec une paire de ports Thunderbolt du Professional Workflow HR1. Comme son cadet, il accepte les nouveaux modules Professional Workflow UR1 (lectures simultanées de 3 microSDHC/XCSR2 à 36,99 €) et Professional Workflow SR1 (lecture à 27,99 €). La commercialisation est attendue au dernier trimestre de l’année. Nous en avons profité pour demander à Adam Kaufmann pourquoi il est aussi encombrant et pourquoi l’adaptateur secteur est externe. Robustesse, taille des supports des connecteurs, coût de développement d’un adapteur interne ont été ses réponses.

- Le site de Lexar

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP