[ Accueil ]

[ Club ]

[ ]

[
0
]

Voir le sommaire complet illustré

- Voir le sommaire illustré

PARTIE 1 : IMAGE

- Actus L’actualité du monde de la photo vue par la rédaction. - Avant-Première : Pentax K-3 Mark III Alors que la majorité des constructeurs misent sur des appareils à optiques interchangeables sans miroir au format 24 x 36, Ricoh dévoile un reflex au format APS-C. Dans la pure tradition des K, avec un zeste de technologies dernier cri en plus, et un pentaprisme à 100 %, avec un grossissement 1,05x. - Avant-Première : Sigma Fp L Plus de pixels, un système autofocus plus complet, la recharge en USB pendant l’utilisation : le fp L apporte des évolutions intéressantes par rapport au fp. Tout en conservant un gabarit ultra-compact. - Carte Blanche : Où sont les viseurs optiques ? Après plus d’un siècle d’existence, la visée optique décline peu à peu et cède progressivement la place à une visée purement électronique. Extinction inéluctable fruit d’un vaste complot mercatique, ou simple incompatibilité technologique ? Où sont les viseurs optiques ?

INFLUENCES : S’INSPIRER DE LUIGI GHIRRI

- En publiant un livre consacré à ses propres influences photographiques, Jean-Christophe Béchet propose une belle traversée de l’histoire de la photographie, de Eugène Atget né en 1857 à Stéphane Couturier, né cent ans plus tard. Dix décennies qui ont façonné l’esthétique photographique, entre courants, controverses et expérimentations. Jean-Christophe a retenu 51 noms pour cette petite histoire de la photographie, à la fois pratique et autobiographique. Chaque mois, vous retrouverez un chapitre de ce livre en suivant l’ordre chronologique des années de naissance. Avec à l’esprit cette phrase du grand philosophe, écrivain et essayiste italien Umberto Eco qui a écrit : « Les grands écrivains sont des grands lecteurs de dictionnaires : ils nagent à travers les mots. On apprend en lisant, comme les peintres ont d’abord toujours copié leurs aînés. La source d’inspiration, à condition de ne pas mener au plagiat, est essentielle ».

ÉDITION :

- Beaux livres : La sélection de la rédaction des livres photos.

AGENDA :

- Agenda : La sélection des expos incontournables de ce mois. En particulier l’exposition AMAZÔNIA par Sebastião Salgado L’exposition d’un des plus grands noms de la photographie contemporaine mondiale est déjà en soi un événement majeur. Que dire alors, quand il s’agit d’une invitation de la Philharmonie de Paris « à voir et entendre l’Amazonie » imaginée et conçue par Lélia Wanick Salgado, partenaire de toujours du maître brésilien ? Projet monumental. À voir absolument !

IL ÉTAIT UNE FOIS : LUCIEN DODIN, OPTICIEN MÉCONNU

Pendant près d’un demi-siècle, la plupart des reflex argentiques à mise au point manuelle ont pu disposer d’un verre de visée comportant un télémètre à champ coupé. On ignore souvent que c’est un inventeur français, Lucien Dodin, qui a mis au point ce système.

PARTIE 2 : TECHNIQUE


DOSSIER SPÉCIAL : COMPOSITION & EXPOSITION, LE DUO GAGNANT !

PARTIE N°1 : EXPOSITION & PAYSAGE, EXPLOITEZ LA PLAGE DYNAMIQUE

Améliorez les tonalités en connaissant les points forts et les points faibles du capteur de votre appareil photo. C’est l’une des clés pour obtenir des photos de paysage plus impactantes. Évaluer le contexte : Étudiez la lumière pour mieux restituer les tonalités ■ Optimiser la plage dynamique : Tirez parti du processeur d’image. ■ Comprendre l’histogramme : Observez comment les tonalités se répartissent dans l’image pour mieux exposer... ■ Glossaire : Comprendre la terminologie ■ Les hautes lumières : Jouez sur l’exposition pour donner à vos images un rendu naturel. ■ Le filtre dégradé gris : Le photographe Martin Lawrence nous dévoile son mode opératoire. ■ Identifier les problèmes les plus courants : Les causes d’une photo insatisfaisante sont souvent liées à la plage dynamique. ■ Le rendu des ombres : Équilibrez la luminosité pour obtenir des images peu bruitées et bien contrastées. ■ Le zone system : Utilisez cette technique argentique adaptable à la photographie numérique. ■ Exposer à droite de l’histogramme : Appliquez cette technique pour améliorer le rendu. ■ Le HDR à la prise de vue : Fusionner les vues immédiatement est-il approprié ? ■ Lumière naturelle ou artificielle : Exploitez la plage dynamique selon le type lumière dont vous disposez. ■ Exposition débridée : Sortez vos images des stéréotypes en exposant à droite ou à gauche ou en passant par des corrections logicielles. ■ La mesure de la lumière : Sélectionnez le mode de mesure adéquat. ■ Les scènes très contrastées en noir et blanc : Le photographe Andrew Weiss nous dévoile son flux de production pour ce type de prise de vue. ■ Fusionner des vues : Procédez par étapes pour obtenir le rendu tonal désiré.

PARTIE N°2 : MAÎTRISER LA COMPOSITION

Identifiez les éléments les plus représentatifs d’une scène, quel que soit le sujet que vous désirez aborder ou l’environnement, et agencez les éléments de façon à créer une image forte.
Les fondamentaux : Familiarisez-vous avec les concepts de base d’une bonne composition. ■ Faciliter la composition : Affichez le quadrillage à l’écran. Le portrait : Établissez un contact avec le sujet. ■ Cadrer serré : Concentrez l’attention sur le visage en éliminant le superflu. ■ Les paysages : Travaillez sur l’effet de perspective et la répartition des détails. ■ Trouvez la bonne distance : Choisissez une focale selon l’échelle et les lignes de séparation. ■ Déterminer le meilleur angle : Réalisez des tests et voyez ce qui convient le mieux à votre paysage. ■ Les plans rapprochés : Produisez des images très graphiques même si les objets sont très proches les uns des autres. ■ Exploiter la couleur : Donnez de la profondeur à un environnement proche en photographiant à travers la végétation. ■ Soigner l’arrière-plan : Jouez sur la profondeur de champ, les contrastes et l’exposition. ■ Les techniques avancées : Intégrez des éléments de cadrage inattendus dans vos photos et sachez tirer profit de tous les cas de figure qui se présentent à vous. ■ Améliorer la composition : Sachez reconnaître, évaluer puis corriger les erreurs les plus fréquentes dans une composition.

ATELIER PHOTO : 50 CONSEILS DE PROS POUR LA PHOTOGRAPHIE ANIMALIÈRE

Nous avons demandé à cinq photographes animaliers professionnels (George Turner ■ Matthew Williams-Ellis ■ Richard Bernabe ■ Rob Cottle ■ Tesni Ward ■) de nous révéler quelques-uns de leurs secrets pour réaliser de superbes images. Au travers de leurs témoignages, vous trouverez dans cet article une compilation de conseils, de trucs et d’astuces qui vous aideront à monter d’un cran dans votre pratique.

ENQUÊTE : LE RECYCLAGE DES APPAREILS PHOTO

Si les histoires d’amour finissent mal en général, qu’en est-il de nos précieux appareils et objectifs photographiques une fois en bout de course ? La question du recyclage et de l’impact environnemental de nos produits bardés d’électronique, de verre, de métal est aujourd’hui incontournable.

CRÉATIVITÉ : photographie et peinture

La photographe Claire Gillo montre comment réaliser une photo culinaire créative à l’aide de simples accessoires. Composition, jeu des couleurs, éclairage, tout y est.

PRISE DE VUE : UTILISER DES FLASHS DE DIVERSES MARQUES

- Des flashs, même de marques différentes, peuvent fonctionner ensemble.

TUTORIELS / PAS-à-PAS

■ Liste des tutoriels [6 pages] ■ DxO PhotoLab 4 [1 tutoriel] ■ ON1 360 [1 tutoriel] ■ Capture One [1 tutoriel] ■
- TUTORIEL #1 : DxO PhotoLab 4
Remplacer le préréglage par défaut
Par défaut, DxO PhotoLab applique un certain nombre de corrections à vos images, grâce à un préréglage qu’il est tout à fait possible de remplacer.
- TUTORIEL #2 : Capture One
Trier les images dès l’importation
La mise à jour de mars 2021 de Capture One apporte un certain nombre d’améliorations au programme, notamment en ce qui concerne l’importation.
- TUTORIEL #3 : ON1 360
Synchroniser ses photos sur l’application mobile
Dans ce tutoriel, nous allons voir comment synchroniser des photos de ON1 Photo Raw sur la version mobile, et ce qu’il est possible de faire au sein de cet écosystème.

PARTIE 3 : MATÉRIEL

LES TESTS

■ Liste des tests : Sony Alpha 1 ■ Fujifilm GFX100S ■ Nikon NX Studio ■ NiSi S6 CPL Pro ■ Canon RF 100-500 mm f/4,5-7,1L IS USM ■ Nikkor Z 14-24 mm f/2,8 S ■ - TEST#1 : Sony Alpha 1 APionnier de la formule du viseur électronique sur les 24 x 36 avec l’Alpha 99 puis la lignée des A7 et A9 sans miroir en monture E, Sony a atteint la première place des ventes de boîtiers 24 x 36. Mais la vive réaction de la concurrence a poussé la marque à se surpasser pour son nouveau flag ship. - TEST#2 : Fujifilm GFX100S Un pur moment de photographie (voire, de vidéo). C’est ce que l’on ressent, en prenant en mains ce boîtier « au format large », version plus compacte que le GFX100, mais tout aussi capable, d’un point de vue technologique. L’ergonomie, même si elle est perfectible, et surtout, la qualité des images, bien aidée par la stabilisation, la gamme optique au diapason, font de cet outil un objet de désir, pour qui aime la prise de vue contemplative. Un éloge de la lenteur, en quelque sorte… - TEST#3 : Nikon NX Studio C’est. Inutile d’alterner entre View NX pour gérer et évaluer ses photos prises avec un appareil Nikon, puis les envoyer vers Capture NX-D pour les traiter. NX Studio consolide les deux applications au sein d’une interface unifiée. Et toujours la gratuité au menu. - TEST#4 : NiSi S6 CPL Pro Ce système de porte-filtre est conçu pour les objectifs dont le pare-soleil est fixe. Sa mise en place est intuitive et la qualité d’image est au rendez-vous. Seul hic, un encombrement conséquent. N’est pas Ansel Adams qui veut ! - TEST#5 : Canon RF 100-500 mm f/4,5-7,1L IS USM La chasse photo est ouverte alors que les évènements sportifs accueillant du public restent hélas bien rares, et ce zoom 100-500 mm, cadrant comme 160-800 mm en mode x1,6 APS sur les boîtiers R, sera plébiscité pour cette discipline. - TEST#6 : Nikkor Z 14-24 mm f/2,8 S Bien que de haute qualité, les boîtiers Nikon sans miroir sont un peu en retrait des meilleurs concurrents pour la cadence en rafale avec suivi autofocus, mais la qualité d’image en haute définition ne fait pas débat avec des zooms f/2,8 S qui peuvent démoder leurs homologues reflex.

LA TRIBUNE DE SYLVIE : OÙ SE DÉROULE VRAIMENT LA GUERRE ?

- Chaque mois, Sylvie Hugues nous livre son regard et son analyse sur un monde de la photo toujours aussi protéiforme.

N’hésitez pas à commenter le sommaire de ce numéro pour continuer nos échanges sur le site www.lemondedelaphoto.com. Au fait ce dernier numéro il vous plaît ?

MDLP #135 Numérique - Tablette, Mobile, Ordinateur

par Vanessa VIGIER - 

Editions : numerique - 

MDLP - 

6.5 €.

MDLP N°135 - 132 PAGES - Mai 2021 - 6,50 € Actualités ■ Avant-Première : Ricoh Pentax K-3 Mark III + Sigma Fp L ■ Influences : s’inspirer de Luigi Ghirri ■ DOSSIER SPÉCIAL : Composition & Exposition, le duo gagnant ! ■ CRÉATIVITÉ : Peinture et photographie ■ 3 TECHNIQUE : Utiliser plusieurs flashs de marques différentes ■ RETOUCHE : DxO PhotoLab 4 [1 tutoriel] ■ ON1 360 [1 tutoriel] ■ Capture One [1 tutoriel] ■ TESTS : Sony Alpha 1 ■ Fujifilm GFX100S ■ Nikon NX Studio ■ NiSi S6 CPL Pro ■ Canon RF 100-500 mm f/4,5-7,1L IS USM ■ Nikkor Z 14-24 mm f/2,8 S ■ La tribune de Sylvie Hugues ■

Plusieurs manières de voir Ricoh continue de faire cavalier seul. La marque, probablement refroidie par les échecs des systèmes sans miroir Q et K-01, s’accroche coûte que coûte aux reflex, en atteste le K-3 Mark III, enfin officialisé. Un K pur jus, solidement construit, dont la visée repose sur un pentaprisme d’un cru nouveau, promet la firme nippone. D’aucuns jugeront ce positionnement risqué, alors que les temps modernes valident – pour de bon, à l’aune des données CIPA relatives à l’exercice 2020 – le choix de la majorité des constructeurs, de se passer de miroir sur leurs appareils à optiques interchangeables. Pourtant, une frange d’irréductibles réfractaires aux viseurs électroniques résiste encore et toujours à cette prolifération. Les promesses entourant le viseur du K-3 Mark III donnent ainsi envie d’être vues, ne serait-ce que pour se convaincre que le passage à la visée électronique est le bon choix. À force d’opposer reflex et hybrides, et leurs systèmes de visée, par la même occasion, on en oublierait presque que de nombreux modèles numériques adoptent des approches plus complexes. Ainsi, Bruno Labarbère, dans sa « Carte blanche », souligne les propriétés particulières propres aux viseurs des appareils numériques Leica M, Pixii, et bien sûr Fujifilm, fort de son système hybride, à l’œuvre sur les X-Pro et X100. Chacun à leur manière, ces acteurs proposent d’autres manières de voir, au-delà d’une dalle LCD ou Oled. Toujours en écho à cette thématique, Jean-Marie Sepulchre nous fait découvrir, dans « Il était une fois », le parcours singulier et méconnu de l’inventeur français Lucien Dodin, à qui l’on doit la mise au point d’un verre de visée à double prisme séparateur, mondialement adoubé à l’issue de la Seconde Guerre mondiale. Oui, le charme du pentaprisme ou du télémètre agit encore. Ils résistent à l’épreuve du temps. Pourra-t-on en dire autant des viseurs électroniques ? Ces derniers pâtissent d’une comparaison permanente, au gré des évolutions, aussi régulières que spectaculaires. Si bien que le viseur Oled de 3,68 Mpts du moyen-format GFX100S, qui ne peut être changé – contrairement à celui du GFX100, interchangeable –, prend déjà un sérieux coup de vieux, face aux plus de neuf millions de points qui composent la dalle du Sony A1. Époustouflante, celle-ci prouve indéniablement que l’avenir appartient aux viseurs électroniques. De là à tuer complètement les autres systèmes, il y a un pas que nous ne franchirons pas encore ! par Benjamin Favier, rédacteur en chef.