Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon

Manfrotto Drone Backpack : le premier Aviator

25/11/2015 | Benjamin Favier

Ce sac inaugure une nouvelle gamme au sein de la famille Manfrotto. Il est conçu pour abriter un drone DJI Phanto ou un modèle de taille équivalente, en plus d’un reflex muni d’un zoom transstandard.

Trépieds, éclairages, accessoires vidéos et même des perches pour action cam désormais… Manfrotto se déploie sur de nombreux fronts, dont les sacs photo, où elle affiche une activité impressionnante depuis l’acquisition de Kata. Nous avons récemment évoqué les gammes NX et Street, conçues pour un usage en milieu urbain. La marque italienne s’attaque au marché des drones, rejoignant ainsi Lowepro et ses systèmes de rangement dédiés DroneGuard, avec un nouveau modèle, qui inaugure la série Aviator.

Le Drone Backpack a tout d’un sac à dos photo classique en apparence. C’est en ouvrant le compartiment habituellement réservé au matériel que son originalité saute aux yeux : exit les cloisons servant à faire cohabiter boîtiers et accessoires. Trois trousses détachables, dont la partie supérieure toilée permet de voir le contenu, cernent le drone, disposé en étoile. Sur le haut, un logement est prévu pour la télécommande.

À l’intérieur du rabat principal, un filet accueille les hélices. Manfrotto souligne la compatibilité avec les drones Phantom de DJI (les deux marques ont déjà sorti un sac, le Manfrotto Phantom Backpack, fruit d’un partenariat entre elles, vendu 379 €), les modèles 1, 2 et 3 arborant des dimensions identiques, soient 35 cm en diagonale. La marque a également pensé à un système d’attache astucieux, évitant de démonter les hélices, les quatre branches du drone sortant alors à l’extérieur. À éviter dans des endroits confinés où l’on serait susceptible de les cogner ou par temps de pluie, la housse fournie épousant que la forme du sac.

Outre cet aménagement spécial, ce sac accueille un reflex muni d’un zoom sur le dessus. Ainsi qu’un ordinateur portable de 17 pouces à l’arrière, ainsi qu’une tablette. Sur le devant, un système d’attache autorise le transport d’un trépied, qui bannit cependant l’attache rapide du drone mentionnée précédemment.

Le prix de ce fourre-tout s’élève à 199 €.

- Le site de Manfrotto

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP