Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Manfrotto StilePlus : les sacs de ville

12/04/2013 | LAURENT KATZ

Manfrotto joue une harmonieuse partition sur la scène des sacs discrets et urbains. Étuis, slings, sacs d’épaule, holsters, sacs à dos, voici une gamme complète déclinée selon les modèles en blanc, bleu ou noir.


Chez Manfrotto, les sacs photos sont toujours empreints d’une certaine élégance et se distinguent des aspects baroudeurs ou sportifs de nombreux modèles. À commencer par ceux de Kata, autre division de Vitec Group, qui commercialise exclusivement des sacs, quand Manfrotto est plus connue pour ses trépieds.

La nouvelle gamme n’est pas faite pour les terrains hostiles, aucune housse antipluie n’étant fournie. Ce qui ne signifie pas que la moindre averse va mettre en péril le matériel qu’elle abrite. Leur usage est plutôt mixte, et l’on peut vraiment les conseiller aux technophiles qui ne sortent jamais sans un téléphone, un casque, une tablette ou une mini console de jeu.

La famille Stile existe déjà. En ce printemps, elle est complétée par Stile+, graphie employée sur le site anglais quand le communiqué de presse indique StilePlus. Elle est plus économique, ce que montre le tarif britannique. Pour les prix en euros, nous attendons leur liste en début de semaine prochaine.

La gamme est étendue, plus de vingt modèles. Et bien plus si l’on considère que certains sont déclinés en plusieurs couleurs : blanc cassé, bleu marine et noir. Tous les modèles listés ci-dessous ne seront pas forcément disponibles partout. Ainsi sur www.manfrotto.com trouve-t-on bien plus de références.

On y recense de simples étuis, les Piccolo 1, 3 et 5, pour y placer un compact. À porter à la ceinture ou suspendu au cou par une fine sangle. Pour transporter un hybride ou un petit reflex, la série Vivace propose trois holsters, les modèles 10, 20 et 30.

C’est dans les sacs d’épaule que les références sont les plus nombreuses, avec trois familles. À commencer par Amica qui en regroupe sept (10, 15W, 20, 25W, 30, 40 et 50), les références W ayant un aspect plus allongé, sans toutefois dépasser les 27 cm de large pour les plus grands (25W et 50).

Les Allegra 10, 15W, 30 et 50 relèvent des messengers que l’on peut cavalièrement décrire comme un cartable porté à l’épaule. Acceptant respectivement un portable ou une tablette de 11", 10", 13" ou 15". Le matériel photo prend place dans un insert en matériau thermoformé acceptant un reflex et son transstandard, plus une optique. L’intérieur révèle de nombreuses poches, confirmant la vocation mixte de la série : généraliste ou photographique. Vient ensuite les Diva qui, à juste titre, visent un public féminin. Les références 15, 25 et 35 se distinguent par une double anse de portage, l’insert photo et une élégance certaine. Elles ne dépareraient pas à l’épaule d’Audrey Hepburn dans Vacances romaines, dans ses virées à scooter avec Gregory Peck dans la capitale italienne.


Les slings Brio 10 et 30 mettent aussi en œuvre le compartiment photo amovible et présentent, comme il se doit, un accès latéral. On y range, selon le modèle, un portable 11" ou 13".

Et le défilé se clôt par les sacs à dos Bravo 30 et 50. Dont le harnais simplifié (pas de sangles ventrales ou de poitrine) montre que ce ne sont pas des sacs de randonneurs, même si un système de fixation latéral pour trépied est prévu. Là encore, insert photo et rangement pour ordinateur (13" ou 15") sont de la partie.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP