Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Mes photos au smartphone

09/06/2017 | Benjamin Favier

Photographe professionnelle, Agnès Colombo ne prétend pas à l’exhaustivité avec cet ouvrage. Elle privilégie une approche ludique et transmet son enthousiasme pour la pratique de la photographie avec un smartphone avec une énergie louable. Ce livre s’adresse avant tout au grand public et aux novices.

Il ne s’agit pas ici de débattre de l’intérêt de photographier avec un smartphone. La pratique est désormais pleinement ancrée dans nos mœurs – pour le meilleur et pour le pire. Dans une étude publiée la semaine dernière, effectuée en ligne auprès de 1003 personnes « représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus », l’éditeur français DxO révèle que cinq Français sur dix « utilisent uniquement ou principalement un smartphone pour prendre des photos. » Un système dont ils louent en premier lieu, pour 64 % d’entre eux, le côté pratique, puisqu’on l’a toujours sur soi. Aussi, dès son introduction, Agnès Colombo revendique une approche décomplexée. Oui, elle est photographe professionnelle. Oui, elle fait ses photos personnelles, prend-elle tout de même le soin de préciser, avec un smartphone, « sans gêne ». Elle utilise son reflex pour ses prestations pros (mariage, grossesse, maternité, bébés et famille, voir son site).

Le prisme de l’iPhone

Au travers de trois chapitres (À quoi ça sert ? – La photo, un jeu – Et après ?), elle s’appuie sur sa propre expérience pour aborder des notions fondamentales de la prise de vue, qu’ignorent peut-être la plupart des utilisateurs de smartphones. Au cours de la première partie, elle évoque ainsi la composition, la mise au point, la manière de travailler avec la lumière (en prônant la désactivation du flash). Le tout sans parler d’applications spécifiques, puisqu’elle ne jure que par l’appareil photo embarqué de son appareil, en l’occurrence, un iPhone. Ainsi, toutes les références aux fonctions et les captures d’écrans renvoient à l’écosystème Apple. Il aurait été plus juste d’intituler le livre « Mes photos à l’iPhone », car les possesseurs de modèles sous Android ou Windows n’y trouveront pas forcément leur compte. Cela vaut surtout pour le premier chapitre, car le reste du livre contient de nombreux conseils de prise de vue, qui peuvent s’appliquer avec n’importe quel smartphone.

Horizon grand public

Par conséquent, si vous cherchez une sélection d’applications (quelques-unes sont citées, comme Rhonna Designs), ou des idées d’accessoires (il est presque exclusivement question de l’Olloclip dans ce livre) pour vous aider à prendre de meilleures images avec votre smartphone, ce n’est pas vers ce livre qu’il faudra vous orienter. Après un premier ouvrage paru il y a six ans (L’art de l’iPhonographie), Eyrolles récidive. On regrette que l’éditeur se restreigne une nouvelle fois à l’univers Apple, alors que des acteurs comme Huawei, Samsung, LG ou Sony proposent des smartphones tout aussi – voire plus – doués que les iPhone. Il serait également pertinent d’aller plus loin dans l’aspect complémentaire du smartphone par rapport aux appareils, en se penchant sur les applications proposées par divers constructeurs pour déclencher et partager ses fichiers à distance (Canon, Nikon, Panasonic, Fujifilm, Olympus, Sony…). Si toutefois vous photographiez avec un appareil frappé d’une pomme, et que vous cherchez à acquérir des notions de base pour mieux cadrer vos images ou jouer sur la profondeur de champ, le propos concis, le ton enthousiaste et l’énergie de l’auteure, devraient vous inspirer.

- Mes photos au smartphone
- Par Agnès Colombo
- Éditions Eyrolles
- 23 x 12,5 cm
- 128 pages
- 13,90 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP