Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Nikkor AF-S 24-70 mm f/2,8 E ED VR, Le test des briques

19/02/2016 | Jean-Marie Sépulchre

Le test des briques

Notre test des briques a été un véritable feuilleton, puisque pas moins de trois exemplaires du zoom ont été mobilisés. Le premier test a été conduit par temps ensoleillé ce qui a pour effet de magnifier le contraste apparent. Les essais de cette nature se font à main levée stabilisateur activé, les fichiers NEF ont été traités par défaut avec Capture NXD. Si la courbure de champ dans les angles se fait un peu moins sentir à longue distance que lors des mesures sur mire, il n’en reste pas moins que les résultats à f/2,8 sont peu flatteurs dans cette zone à 24 et 35 mm. À 50 et 70 mm un défaut étrange fait son apparition, sur certaines vues (et pas sur toutes !) le centre et les angles sont un peu plus net que le bord supérieur de l’image au dessus de l’intersection de la zone des tiers.La seule explication rationnelle serait que le groupe AF ou le groupe VR se décentrerait légèrement en cadence de prise de vue rapide, nous étions cependant en vue par vue et pas en rafale.

JPEG - 322.5 ko
Ci-dessus : Cible du test à 24 mm
JPEG - 224.5 ko
Ci-dessus : Cible du test à 70 mm

-  à 24 mm :

JPEG - 333.7 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 24 mm au centre de l’image à f/2,8
JPEG - 290.9 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 24 mm dans l’angle de l’image à f/2,8
JPEG - 312.5 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 24 mm au centre de l’image à f/8
JPEG - 302.6 ko

-  à 35 mm :

JPEG - 307.6 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 35 mm au centre de l’image à f/2,8
JPEG - 285.3 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 35 mm dans l’angle de l’image à f/2,8
JPEG - 335.1 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 35 mm au centre de l’image à f/8
JPEG - 337.3 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 35 mm dans l’angle de l’image à f/8

-  à 50 mm :

JPEG - 317.7 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 50 mm au centre de l’image à f/2,8
JPEG - 293.8 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 50 mm dans le tiers bord haut de l’image à f/2.8
JPEG - 283.2 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 50 mm dans l’angle de l’image à f/2.8
JPEG - 365.6 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 50 mm au centre de l’image à f/8
JPEG - 349.1 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 50 mm dans l’angle de l’image à f/8

-  à 70 mm :

JPEG - 359 ko
JPEG - 389.1 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 70 mm au centre de l’image à f/2.8
JPEG - 313.7 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 70 mm dans l’angle de l’image à f/2.8
JPEG - 377.2 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 70 mm au centre de l’image à f/8
JPEG - 339.4 ko
Ci-dessus : Extrait 100% écran du fichier à 70 mm dans l’angle de l’image à f/8

Un second test de briques a été conduit par temps gris sur notre cible la plus fréquente. Certains commentaires sur les forum du web laissaient à penser que l’objectif connaîtrait une certaine bascule de mise au point sur la gauche à 24 mm sur une grande distance. Nous avons rencontré le phénomène sur un exemplaire de l’objectif, et constaté qu’en rectifiant très légèrement la mise au point en passant en manuel l’image était plus homogène qu’elle ne l’était en réglage par défaut de l’autofocus : les deux coins supérieurs de l’immeuble sont nets à gauche comme à droite. Il est à noter que dans cette situation on est sur le signe « infini » sur l’affichage des distances et qu’il faudrait décaler de moins d’un millimètre la bague, la manœuvre n’a pas réussi souvent. En tout état de cause, on ne peut raisonnablement pas faire une retouche manuelle sur toutes les images lointaines à 24 mm au cours d’un reportage !

JPEG - 194.4 ko
Ci-dessus : Cible du second test à 24 mm f/2,8





Ci-dessus : En mise au point AF les zones de droite sont floues !





Ci-dessus : En retouche de mise au point manuelle (une fraction en arrière) les zones de droite retrouvent de la netteté

Las cette hypothèse de bascule systèmatique du point à 24 mm et en AF sur sujet lointains a été ensuite démentie par l’essai mené sur un troisième exemplaire qui en l’occurrence ne présentait nullement ce phénomène, la netteté était homogène en haut de l’image à gauche comme à droite…mais en fait le test consistant à mettre l’appareil la tête en bas a démontré que c’était le coin inférieur droit et non la zone supérieure qui était en situation de faiblesse. Une tentative de modifier manuellement la mise au point a entraîné des images floues au centre. Ceci démontre que tous les exemplaires n’ont pas le même défaut, mais aussi que nous n’avons pas trouvé pour le moment un exemplaire sans défaut.

JPEG - 194.4 ko
Ci-dessus : Cible du second test à 24 mm f/2,8

Test d’un troisième exemplaire à 24 mm f/2,8. L’appareil tenu normalement montre un très bon rendu du coin supérieur gauche, hélas quand on met l’appareil la tête en bas, et donc que la cible s’inscrit dans le coin inférieur droit une nette dégradation apparaît.

Un zoom peu conseillé pour les paysagistes
Localisés dans les coins de l’image et sur les bords, les défauts d’homogénéité de ce zoom entraînent des variations de piqué selon les zones de l’image, ce qui passera inaperçu en situation de reportage avec des sujets assez centrés et aux grandes ouvertures car le fond et les coins seront dans le flou, mais pourra être très gênant en paysage mais aussi sur des photos de groupe au grand angle remplissant tout le cadre de l’image. On aura tout intérêt à tester son exemplaire lors de l’achat et à éviter l’acquisition d’un modèle qui serait faible non seulement dans un coin mais surtout sur toute une grande zone de l’image en mise au point autofocus, nous espérons qu’ils sont très peu nombreux.Un zoom peu conseillé pour les paysagistes.

Test d’un troisième exemplaire à 24 mm f/2,8. L’appareil tenu normalement montre un très bon rendu du coin supérieur gauche, hélas quand on met l’appareil la tête en bas, et donc que la cible s’inscrit dans le coin inférieur droit une nette dégradation apparaît.

MDLP N°83, Mars 2016
- Retrouvez l’intégralité du test du zoom Nikkor AF-S 24-70 mm f/2,8 E ED VR dans notre numéro quatre-vingt trois du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque, et en vente sur le site (paiement par CB 100% sécurisé) :
- Lire le sommaire du N° 83 de MDLP
- Commander le N°83 de MDLP
ABONNEMENT : OFFRE EXCEPTIONNELLE
- Réalisez 35% d’économie - MDLP vous propose une offre d’abonnement exceptionnelle : Payez 56 € et recevez pendant 1 an les magazines LemondedelaPHOTO.com (10 Numéros) et Workflow (4 Numéros), soit 14 magazines : Maîtrisez la prise de vue et la post-production au travers de nos deux publications complémentaires.
Voir les modalités de l’offre ICI

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo