Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Nikon AF-S 24-85 mm f/3,5-4,5G ED VR / Les défauts optiques

13/10/2012 | SEPULCHRE Jean-Marie

Les défauts optiques

Le haut niveau de piqué de l’objectif a sans doute contraint les concepteurs à des compromis sur la distorsion qui est d’un niveau vraiment dérangeant, en barillet de 1,32 % à 24 mm puis inversée en coussinet à – 0,68 % à 35 mm mais surtout supérieure à – 1% à 60 et 85 mm, ce qui est considérable. En effet la distorsion en coussinet est totalement anti naturelle et se voit immédiatement en paysage, alors qu’un horizon arrondi donne un effet grand angle qui sera moins critiqué. Le boîtier corrige cette distorsion, mais pas aussi bien qu’un programme de post-traitement. Heureusement le vignetage est modéré (0,6 IL en grand angle) et les aberrations chromatiques très bien contenues, la largeur de la frange étant toujours inférieure à 1 pixel de large.


- Ci-desssus : Défauts optiques mesurés pour le format 40 × 60 cm : les zones jaunes et rouges indiquent des défauts perceptibles sur l’image (notre figure montre la distorsion avec un grossissement × 5).

Retrouvez l’intégralité de notre test du Nikkor AF-S 24-85 mm f/3,5-4,5G ED VR dans notre numéro 50 du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque. - Lire le sommaire du numéro 50 de MDLP - Acheter le numéro 50 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP