Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon

Nouvel album de RSF consacré à René Burri

15/04/2011 | Benjamin Favier

Le photographe suisse de l’agence Magnum est à l’honneur de ce nouveau numéro de la collection 100 photos pour la liberté de la presse, publiée par Reporters Sans Frontières.

Ce n’est pas le plus connu des photojournalistes de sa génération. Contemporain de Cartier-Bresson, Caron, Depardon et autres, René Burri, aujourd’hui âgé de 77 ans, fait partie de l’agence Magnum. Son œuvre recèle quelques pépites, le plus souvent noir et blanc. Le photographe suisse aime les événements et les grands hommes. Dès son plus jeune âge. À 13 ans, il prend une photo de Winston Churchill, lors d’une visite à l’université de Zurich, en 1946. Il rejoint Magnum en 1955. Guerre de Corée, du Vietnam, des Six jours, Chine de Mao, Cuba de Castro, Nixon, Picasso, Giacometti… Voici pêle-mêle, quelques lieux et figures que l’on croise dans ce beau portfolio, clairsemé de rares clichés en couleur, et conclu par un joli poème de l’écrivain turc Kâmil Firat. Une citation de Burri révèle bien son état d’esprit : « Les images sont comme les taxis aux heures de pointe. Si l’on n’est pas assez rapide, c’est un autre qui les prend. »

Pablo Picasso dans son atelier, Villa La Californie. Cannes, France, 1957. 2011 © René Burri/Magnum Photos

Paradoxe

En couverture, un portrait d’Ernesto Guevara en train de fumer un cigare. L’association anticipe d’éventuels reproches de la part des lecteurs, dans un encadré (intitulé Le cigare du Che) en préambule de l’album. Une telle publication en une peut surprendre quand on sait à quel point RSF lutte pour la liberté d’expression des journalistes cubains. Et s’évertue à « tordre les mythes de la Révolution cubaine et les figures qui s’y rattachent. (…) Nous avons néanmoins décidé de publier cette photo en couverture d’un livre qui est, avant tout, un hommage au travail de René Burri. Et ce cliché est emblématique de l’œuvre du photographe de l’agence Magnum. » Dans son avant-propos, Daniel Cohn-Bendit, coprésident du Groupe des Verts/ALE au Parlement européen dédramatise et s’amuse de ce paradoxe, avec un brin d’ironie. Il préfère insister sur le rôle du photoreporter, qui « élargit le champ des consciences. »

Soldats américains dans un club. Tae Son Dong, Corée du Sud, 1961. 2011 © René Burri/Magnum Photos

La parution de cet trente-sixième opus coïncide avec la Journée internationale pour la liberté de la presse, qui aura lieu le 3 mai prochain. RSF souligne les efforts produits par ceux qu’elle appelle « les nouveaux militants de l’information. » Une nouvelle génération de journalistes qui n’a pas peur d’affronter les pouvoirs en place, en Chine, en Birmanie, en Égypte ou en Tunisie. Internet jouant un rôle majeur dans cet affranchissement. Tandis que trois pays demeurent des bastions de la censure, selon l’association : Corée du Nord, Érythrée, Turkménistan. L’album sera disponible le 3 mai.

- Le site de Reporters Sans Frontières

- 100 photos de René Burri pour la liberté de la presse
- Éditions Reporters Sans Frontières
- 144 pages
- 9,90 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo