Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Sony diminue sa participation au capital d’Olympus

03/04/2015 | Franck Mée

Depuis deux ans, l’actionnaire majoritaire d’Olympus n’était autre que Sony. Ce n’est plus le cas : le géant de l’électronique a vendu environ la moitié de ses parts à la banque d’affaires JP Morgan – une opération qui devrait finalement s’avérer rentable.

Fin 2011, Olympus a été pris dans une spectaculaire tourmente financière, suite à la révélations d’une vaste opération de dissimulation de pertes dans le courant des années 90. L’effondrement de la cotation a fait craindre pour la survie même de l’entreprise, et c’est finalement Sony qui est arrivé à la rescousse en injectant une jolie somme – une cinquantaine de milliards de yens, l’équivalent de près de 400 millions d’euros. Depuis, l’électronicien possédait 10 % de l’opticien, part suffisante pour être son actionnaire majoritaire.

Ce n’est cependant plus le cas, selon un communiqué publié hier par Olympus. L’entreprise indique en effet que Sony a vendu la moitié de ses parts, passant de 10,09 % de son capital à 5,04 %. D’après DPreview, l’acheteur est la banque d’affaires JP Morgan, qui verserait 46,8 millards de yen (360 millions d’euros). Sony aurait donc réalisé une belle plus-value, revendant ses actions 87 % plus cher que leur prix d’achat.

Cela ne devrait pas changer l’avenir des deux entreprises, qui sont partenaires dans certains domaines (l’imagerie médicale, vrai cœur d’activité d’Olympus, par exemple) et concurrentes dans d’autres (compacts à objectifs interchangeables).

- La dépêche d’Olympus (en anglais)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP