Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon

Photo, adoptez les bonnes tactiques

26/12/2019 | LAURENT KATZ

Des livres qui donnent des idées aux photographes en mal d’inspiration ou désireux d’explorer de nouveaux territoires, il en pleut par les temps qui courent. Mais quand le regard facétieux de Bernard Jolivalt entre dans la danse, cela donne un livre porté par l’originalité des photos… sans renier la pédagogie.

En ces temps sociopolitiques où les conflits d’intérêts et les groupes d’influence occupent le devant de la scène, disons tout de suite que Bernard Jolivalt est un collaborateur régulier du magazine. Pour une raison simple, il est talentueux et ceux qui ont pu écouter sa conférence sur notre stand au Salon de la Photo, et aussi voir ses photos de rue, savent qu’il a du savoir et un regard sur l’image à partager.

Le titre du livre n’est pas fameux, trop proche de l’esprit d’un catalogue technique sinon guerrier, pour happer des images dans ses déambulations. Les photos montrent que l’œil de Bernard n’est pas contraint par les conventions, et que le vôtre ne devra pas l’être.

Les ateliers ne sont pas rangés par thèmes, comme gens, paysage, objets, couleurs, flous, formes géométriques… et je dois admettre que la logique du découpage des trois premières sections aurait pu être tout autre, la dernière étant consacrée à la postproduction… dans une optique créative (effet petite planète, photomontage, isohélie…). Le fil conducteur m’a paru tenu, même si l’auteur, soucieux de la manière dont une photo est interprétée et du sens (pas la direction !) des images, a procédé à quelques regroupements. Avec les fondamentaux, il rappelle des bases sur la lumière et la composition, la deuxième parle de ce que le photographe donne à voir et de l’interprétation que peut en faire le spectateur, la troisième est une sorte de fourre-tout de différents styles.

Le livre et ses cent-onze « tactiques » ne se parcourent pas forcément comme un sandwich que le voyageur mange du début à la fin. La déambulation d’une poule qui picore au gré de son humeur un terrain en friche est aussi une manière de sauter d’une tactique à l’autre. En revanche, l’organisation de chaque double page relève d’une précision horlogère. Un très court énoncé des trois points les plus importants ; deux paragraphes relatifs au type de photo présenté, à « l’enjeu photographique », à « ce que l’on veut montrer » ou à « ce que qui est perçu » (sauf pour certaines tactiques de postproduction ou le procédé est résumé) ; un encadré facultatif (une info, un conseil, une astuce) ; une grande photo légendée et assortie de pictogrammes identifiant les données Exif ; et parfois une photo plus petite. Pour attiser votre curiosité, sachez enfin que la tactique Requin ne montre pas vraiment un requin et que L’identification concerne une baignoire !

Sommaire

  • Avant-propos
  • Les fondamentaux
  • Voir et être lu
  • La galerie photo
  • Après la prise de vue
  • Index

-  Photo, adoptez les bonnes tactiques, texte et photos de Bernard Jolivalt

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP