Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Photos et procédés alternatifs de tirage

12/04/2021 | LAURENT KATZ

Ce titre cache deux livres. Les secrets des tirages alternatifs chez Eyrolles et Procédés de photographie alternatifs chez F1rst Éditions. Chacun, à sa manière et avec plus ou moins d’ampleur, fait découvrir des méthodes de prise de vue et de tirage surgis des origines de la photographie. Ici, pas de filtres numériques à appliquer à la prise de vue en postproduction : vous êtes le chef d’orchestre des instrumentistes que sont la lumière et la chimie.

Cyanotype, virage, gomme bichromatée, papier salé, chibasystem… voilà des termes que le photographe numérique fréquente rarement, sauf à employer une app pour téléphone portable ou pratiquer Silver Efex Pro de la Nik Collection par DxO. Pourtant, ils furent le lot quotidien de nombreux tireurs d’images au 19e et au 20e, quand la pellicule argentique n’était pas encore le support privilégié des photos.

Les deux livres s’attachent à faire revivre et inciter à la pratique de ces procédés. Chez Eyrolles, dans une collection d’auteurs francophones, le livre s’inscrit dans l’excellente collection Les secrets de.... La prise en main de techniques chimiques qui ont disparu de la pratique d’une grande majorité de photographes numériques se fait en douceur, en commençant par une brève histoire des débuts de la photographie.

Clairement, le livre de First d’adresse aux plus techniciens ou aux formateurs qui cherchent un livre des plus complets, d’ailleurs la pagination bien plus forte (324 pages et non 400 comme indiqué sur le site de l’éditeur) et des pages plus denses en texte montrent la différence. Ce qui n’en fait pas forcément un livre préférentiel, car celui qui ne cherche que quelques incursions curieuses trouvera matière à satisfaction du côté d’Eyrolles. Suite à une histoire succincte des tirages, les conditions et principes de base sont abordés, avec la constitution d’un laboratoire et surtout la création d’un internégatif et la pratique du tirage contact qui sont la base des procédés. Un internégatif notamment pour travailler à partir d’image numérique, puis la pratique du contact, car c’est la lumière traversant cet internégatif qui va insoler le support, lui aussi relevant de différents matériaux que les auteurs s’emploient à énumérer avant de passer à la pratique d’une petite dizaine de procédés. Pour chacun, un rappel historique précède le descriptif de la mise en œuvre et des variantes. Tout cela est bien organisé et se clôt par un chapitre expliquant les inévitables problèmes pouvant survenir et la manière de les résoudre.

Le passage au livre Procédés de photographie alternatifs montre qu’il s’agit d’un livre plus pointu qui explore plus en détail les procédés et dans un champ élargi qui inclut les tirages par contact sans apport de lumière ou encore le sténopé. Ce n’est ni un livre destiné à remplacer le premier ni un concurrent. Il a été écrit par de nombreux spécialistes du genre, sous la direction de Laura Blacklow et l’auteur met vite le pied à l’étrier. Avec une première partie qui s’attache aux procédés n’impliquant pas la lumière, comme transférer l’encre d’une page imprimée sur un autre support ce qui en modifie le rendu à la fois en raison de la substance appliquée sur la page pour décoller l’encre et la nature du support récepteur. C’est aussi le cas de la colorisation et du virage qui n’impliquent en rien la photosensibilité qui, elle concerne, les trois-quarts du livre. Et cela commence par la constitution du studio, la production d’une image argentique ou l’usage d’une image numérique pour créer un négatif avec une imprimante.
Ensuite, une douzaine de chapitres entrent dans le vif du sujet, avec une structure similaire qui liste le matériel nécessaire avec force détails, présente un bref historique et détaille les consignes de sécurité pour manipuler des produits chimiques pas forcément anodins. Un pas-à-pas montre la succession des manipulations et l’auteur prodigue des conseils et indique des variantes. Des exemples de tirages sont bien sûr présentés.

Le lecteur hédoniste et pragmatique même si le confinement et le couvre-feu lui octroient un involontaire temps libre à son domicile pourrait légitimement se demander pourquoi s’embêter avec ces procédés, parfois longs et délicats. Quand quelques clics ou effleurements de doigts suffisent avec un logiciel ou une application mobile pour imiter les procédés décrits. La réponse est simple, le plaisir de la réalisation personnelle et, quand l’outil est maîtrisé, celui d’en expérimenter des variantes. La même différence qui existe entre une pizza industrielle et une galette faite maison et recouverte de vos propres ingrédients.

- Les secrets des tirages alternatifs : Démarche - Matériel - Procédés, d’Anaïs Carvalho et Rémy Lapleige

  • 17 x 23 cm, 182 pages
  • 26 € (version papier), 17,99 € (version numérique)
  • Édition Eyrolles

Sommaire

  • Histoire des tirages photographiques : naissance du tirage, procédés
  • Le laboratoire, matériel et produits : équipement, matériel informatique, produits
  • L’internégatif, définition et création : les multiples supports, internégatif et couleurs
  • Le tirage contact : principe, réalisation, applications, révélateurs maison
  • Les supports de l’épreuve : papiers, tissu, verre et céramique, bois...
  • L’antotype : histoire, principe, adaptation, variations, conservation
  • Le cyanotype : histoire, principe, altérations possibles, variations
  • Le Van Dyke : histoire, principe, contrôle du contraste
  • Le papier salé : histoire, principe, évolutions
  • L’émulsion liquide : histoire, principe, altérations, conservation
  • Le tirage à effet lith : histoire, principe
  • Le chibasystem : histoire, principe, altérations, conservation
  • Le palladium et le platinum : histoire, principe, altérations, conservation
  • Des expérimentations et des déboires

- Procédés de photographie alternatifs, de Laura Blacklow, traduction Bernard Jolivalt

Sommaire

  • Partie I : techniques non photosensibles
  • Transferts, impressions
  • Colorations
  • Virages
  • Partie II : préparation des techniques photosensibles
  • Installer le studio
  • Techniques argentiques
  • Techniques numériques
  • Partie III : Techniques photosensibles
  • Cyanotypes
  • Pigments terre de Cassel
  • Papier salé
  • Gomme bichromatée
  • Peinture à la caséine
  • Platine-palladium
  • Oléombromie
  • Ferrotype
  • Daguerréotype
  • Techniques hybrides

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP