Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Photosmith, le compagnon de Lightroom pour iPad

26/04/2011 | Gilles Théophile

Photosmith est une application pour iPad spécialement développée pour synchroniser des images et des métadonnées entre la tablette d’Apple et le catalogue Lightroom, et ce par l’intermédiaire du réseau Wifi, de manière complètement automatique.


Photosmith 1.02, mode d’affichage des vignettes avec, à gauche, les « dossiers » et la liste de collections. Pour ajouter des images aux collections, il suffit de les sélectionner et de les glisser avec le doigt.

Créé par deux développeurs américains, Chris Morse et Chris Horne, Photosmith est disponible dès aujourd’hui sur le store iTunes. L’application exige également l’installation d’un plug-in Lightroom disponible sur le site officiel. Photosmith coûte 14,49 € (plug-in inclus).
Photosmith a été conçu pour le photographe nomade. En effet, il permet de gérer les images transférées sur l’iPad, soit en connectant l’appareil photo, soit en utilisant un quitte de connexion (Apple ainsi que certains fabricants d’accessoires proposent des lecteurs de cartes SD compatibles avec l’iPad, et on commence à voir des lecteurs de cartes CF).
Une fois chargées dans l’iPad, les images pourront être vérifiées, notées, triées dans des collections, on pourra également attribuer des mots-clés et saisir les champs de métadonnées IPTC. Les images peuvent être inspectées avec la fonction de zoom, y compris les fichiers au format Raw (le système d’exploitation de l’iPad gère parfaitement les fichiers bruts en provenance des appareils de prise de vue).


Équivalent du mode Loupe. Il y a également un mode d’affichage plein écran. Dans les deux cas, Photosmith dispose d’un film fixe pour naviguer, et on peut zoomer à 100 % dans les images, y compris dans les fichiers Raw. En mode Loupe, on accède aux champs de saisie des métadonnées et des mots-clés, ainsi que la notation et les libellés de couleur.

De retour à la maison ou au bureau, il suffira de synchroniser Photosmith avec le catalogue Lightroom, par l’intermédiaire du plug-in (installé préalablement dans le logiciel d’Adobe) et par le réseau Wifi, pour transférer automatiquement les images originales, les métadonnées (notes, mots-clés, champs IPTC) ainsi que les collections créées sur la tablette (celles-ci se retrouveront tout simplement dans le panneau Collections du module Bibliothèque !). Ces opérations de synchronisation se font sans passer par iTunes.


Pour synchroniser les images gérées dans Photosmith avec le catalogue Lightroom, il faut, au préalable, avoir installé le plug-in pour l’application d’Adobe.

Photosmith se montre particulièrement fluide, agréable et facile à utiliser. Zoomer dans un fichier Raw se montre étonnamment rapide, tout comme le transfert d’images sur l’iPad ou le transfert vers le catalogue Lightroom. Photosmith permet également le transfert d’images vers Facebook, Flickr et DropBox. L’envoi par email est également possible.


Fenêtre de synchronisation entre Photosmith et Lightroom. Tout se fait par l’intermédiaire de votre réseau WiFi, sans passer par iTunes.

Voici donc une excellente application particulièrement aboutie qui va continuer à évoluer, avec plus de fonctions, les auteurs ayant pour l’instant privilégié la solidité de la version 1.0. Bien sûr, il ne s’agit pas d’un programme pouvant se substituer à Lightroom, mais il permet au photographe mobile de partir sans s’encombrer de matériel informatique, et s’avère tout à fait approprié pour les shootings ou les reportages légers, la seule limite étant la capacité de stockage de l’iPad. Compatible Lightroom 3+, Mac et Windows, iTunes obligatoire pour l’achat et l’installation sur l’iPad.

- Le site de Photosmith 
- La page de téléchargement du plug-in pour Lightroom 

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP