Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

SIGMA Nikon

Quarante-trois objectifs pour le Nikon D7100

16/08/2013 | Benjamin Favier

Ce livre électronique est consacré au reflex APS-C haut de gamme de Nikon, dénué de filtre passe-bas. Au programme, plus de quarante optiques passées au crible, ainsi qu’un volet consacré à la prise en main du boîtier, dans la lignée des publications précédentes.

Deux ans après un opus dédié au D7000, Jean-Marie Sepulchre, fidèle collaborateur du Monde de la Photo, se penche logiquement sur le cas de son successeur, dévoilé en début d’année. Nikon a pris le parti de se priver du filtre passe-bas sur le D7100, sans alternative. Elle laisse pourtant le choix à l’échelon supérieur (D800/D800E) et dans la catégorie des reflex APS-C experts, Pentax en fait autant avec les K-5 II/K-5 IIs. Dans le même temps, la définition passe de 16 Mpxl à 24 Mpxl. Le D7100 hérite aussi du système autofocus des boîtiers professionnels. Ce qui laisse planer le doute quant à un éventuel successeur du D300s, même si la construction de ce dernier est d’un niveau supérieur…

Pourtant, dès l’Avant-propos, l’auteur tacle « le buffer trop court empêchant de travailler en haute cadence en format NEF 14 bits ». Il s’interrompt au bout de six vues dans ces conditions, même avec les cartes les plus rapides du marché, précise-t-il en page 19. Comme à son habitude, Jean-Marie a passé beaucoup de temps avec le boîtier sur le terrain (plus de seize mille vues au compteur). À cet égard, le chapitre 3 (Réglages et pratique du Nikon D7100) se révèle des plus instructifs. Il peut faire office de complément au dense manuel fourni par la marque : de nombreux renvois vers ce dernier sont proposés.

Tests optiques

Le principal intérêt de cette parution électronique (toujours pas d’édition papier prévue) réside dans la pléthore de tests optiques réalisés sur le boîtier. Quarante-trois ont été retenus sur la cinquantaine effectuée (des modèles anciens ne passent plus du tout selon l’auteur). Tous ont été moulinés par l’auteur à la mire DxO Analyser, comme il le fait tous les mois dans le magazine. Le procédé est expliqué en détail en page 86. Les optiques sont notées de un à cinq « smileys » en fonction de leurs performances. Sans surprise, peu de modèles obtiennent la note maximale.

Parmi les brillants élèves en monture DX, citons les Nikkor 35 mm f/1,8 et 40 mm f/2,8, le vétéran 16-85 mm VR (avec des réserves) ou le Sigma 17-70 mm, qui sont les deux zooms transstandards recommandés pour tirer le meilleur du D7100. En élargissant aux objectifs professionnels, peu de modèles tirent leur épingle du jeu, surtout du côté des zooms. Nous avons toutefois la confirmation que les Nikkor 105 mm f/2,8 Macro VR et 70-200 mm f/2,8 VR II demeurent incontournables en termes de performances.

La prochaine parution pourrait concerner Canon : l’EOS 70D sortira début septembre (ne manquez pas notre test dans le numéro 59 de MDLP à paraître à la rentrée). Il s’affirme comme le concurrent principal du D7100 sur le segment de l’APS-C haut de gamme.

- Lien vers l’ebook de Jean-Marie Sepulchre sur le Nikon D7100
- Format PDF, 29,7 x 21 cm, 207 pages, 15 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



PHOX

Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP