Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art : Premières photos

31/05/2013 | Pascale Brites

Suite à la prise en main publiée le 2 mai, nous avons obtenu de la part de Sigma le prêt d’un 18-35 mm f/1,8 DC Art suffisamment abouti pour obtenir l’autorisation de publier quelques images. Voici nos premières impressions.

Nous ne reviendrons pas dans cette actualité sur les spécificités du zoom Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art, dont la prise en main a déjà été publiée le 2 mai sur notre site. L’exemplaire qui nous avait été prêté à l’époque n’était pas suffisamment abouti pour que Sigma nous autorise à publier des images. Le modèle qui nous a servi aujourd’hui à réaliser ces quelques images n’est toujours pas un modèle définitif. C’est la raison pour laquelle vous en trouverez pas de résultats chiffrés, calculés à partir de photos de mires. Ce qui ne nous empêche pas de vous proposer de découvrir quelques images réalisées avec un Canon EOS 650D.

Le Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art présente un bon piqué au centre, à toutes les focales et toutes les ouvertures. Bien que légèrement moins bon sur les bords, ses performances restent très honorables comme en témoignent ces quelques images réalisées à 18, 24 et 35 mm à f/1,8 et f/11.

Zoom à 100% sur l’image recadrée en 24 x 32 cm à 300 dpi :


Canon EOS 650D - Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art - 18 mm - f/1,8


Canon EOS 650D - Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art - 18 mm - f/11


Canon EOS 650D - Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art - 24 mm - f/1,8


Canon EOS 650D - Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art - 24 mm - f/11


Canon EOS 650D - Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art - 35 mm - f/1,8


Canon EOS 650D - Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art - 35 mm - f/11

En macro, l’objectif permet de s’approcher à 28 cm du sujet. Nous avons ainsi pu réaliser ces images de fleur, appréciant le bokeh produit par le diaphragme à neuf lamelles. Quelques aberrations chromatiques sont visibles sur ces images. L’objectif n’étant pas encore reconnu par les logiciels de traitement des fichiers Raw, difficile de dire si ces aberrations se corrigent facilement, ni même si elles seront toujours présentes sur l’objectif en version finale.


Canon EOS 650D - Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art - 35 mm - f/1,8 - 1/640s - 200 Iso

zoom à 100% sur l’image redimensionnée en 24 x 36 cm à 300 dpi


Canon EOS 650D - Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art - 35 mm - f/1,8 - 1/500s - 200 Iso

Associé au Canon EOS 650D avec lequel nous avons réalisé ces prises de vues, le Sigma 18-35 mm offre un champ de couverture équivalent à celui d’un 29-56 mm en 24 x36. Il ne s’agit donc pas d’un objectif conçu spécialement pour le portrait. Néanmoins, il peut être employé à cet effet, à sa plus longue focale. Sa grande ouverture f/1,8 offre une très faible profondeur de champ. Elle ne sera réservée qu’à des conditions bien particulières. En revanche, ouvert à f/3,5 comme sur cet exemple, il permet d’obtenir de beaux portraits à la profondeur de champ bien dosée. Notons également qu’à f/3,5, son piqué est excellent.


Canon EOS 650D - Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art - 35 mm - f/1,8 - 1/400s - 800 Iso


Canon EOS 650D - Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art - 35 mm - f/3,5 - 1/80s - 800 Iso

- Présentation du Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art
- Prise en main du Sigma 18-35 mm f/1,8 DC Art

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP