Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Skylum Luminar Neo : sur les traces de Luminar AI

10/09/2021 | LAURENT KATZ

Exploitant les fonctions « intelligentes » de Luminar AI, SkyLum s’apprête à lancer d’ici la fin de l’année Luminar Neo, destiné à la retouche et à l’exploitation créative des photos. Au fil des mois, l’éditeur va progressivement en présenter le champ fonctionnel plus en détail.

En matière de stratégie marketing sur fond de teasing et de dévoilement progressif, Skylum est un maître en la matière. L’automne n’a pas encore pointé le bout de son nez qu’un nouveau membre de la famille Luminar est annoncé. Un logiciel portant le même patronyme, mais prénommé Neo. Le communiqué de presse initial et le site parlent d’un « éditeur d’image créatif pour concrétiser vos idées ».

S’il n’apparait, dans le peu de détail qu’offre Skylum à ce jour, qu’il n’y aura pas de fonctions organisatrices, l’amélioration automatique des photos, l’usage de l’intelligence artificielle notamment pour le masquage et la gestion des calques seront de la partie. Éliminer des défauts (poussières dues à un capteur sale ou fils électriques dans le ciel), remplacer l’arrière-plan, apporter un ré-éclairage de la scène avec un distinguo des plans de l’image, voilà quelques fonctions dévoilées ce jour. Ainsi qu’une gestion des calques avec des outils de masquage fondés sur l’AI (pour mémoire, dans Luminar AI, le masquage pour remplacer le ciel est une boîte noire). Combiner des images, superposer des effets et des textures (rien n’est mentionné pour le texte à ce jour) explique cette gestion des calques.

JPEG - 148.2 ko
La suppression des câbles électriques.
(doc. Skylum)

Skylum revendique des performances d’exécution élevées et un usage optimisé de la mémoire. Le logiciel tournera sous macOS à partir de la version 10.14.6 et sous Windows 10 (64 bits). Un prix de lancement pour les 30 000 premiers acheteurs amène le tarif à 54 € pour un ordinateur et à 59 € pour une seconde installation. L’ensemble Luminar AI et Neo est proposé à 83 € ou 98 €. Par ailleurs, Skylum annonce la mise en chantier d’une application mobile destinée à alimenter la photothèque de Luminar par des images capturées avec son téléphone.

À la question de savoir si Luminar Neo remplace Luminar AI, l’éditeur n’apporte pas une réponse claire. On sait déjà que Luminar 4 vit ses derniers jours. Une fois que toutes les fonctions du nouvel éditeur auront été dévoilées, il sera possible de se faire une idée sur le futur de Luminar AI, d’autant que l’éditeur parle d’évolution de la version AI, en termes de compatibilité, de performance et de reconnaissance de nouveaux appareils. Mais ne s’avance pas fonctionnellement parlant.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP