Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Sony A6000 : un hybride APS-C expert à 800 € en kit

12/02/2014 | Benjamin Favier

Ce compact à optiques interchangeables succède aux NEX-6 et 7. Il constitue le sommet de la gamme Alpha hybride au format APS-C.

Présentation

L’A6000 remplace à la fois les NEX-6 et NEX-7. Désormais, il n’y aura donc plus qu’un compact à optique interchangeable APS-C que l’on peut qualifier d’expert, parmi les hybrides Sony en monture E. Il prend ainsi place entre les A5000 et A65, dans l’univers Alpha, puisque la firme nippone a tiré un trait sur l’appellation NEX depuis l’avènement de ses COI plein format.

Mix des NEX précédents

En apparence, l’A6000 reprend les ergonomies des deux NEX APS-C experts précédents. La griffe standard du NEX-6 est reconduite, quand celle du 7 était dédiée aux accessoires de l’ère Minolta. En revanche, parmi les deux molettes visibles sur le dessus, l’une sert à sélection les modes de prise de vue (les deux étaient superposées sur le NEX-6) : le système Tri-Navi a fait long feu… Au dos de l’appareil, la disposition des touches est identique à celles du NEX-6. Le viseur électronique est toujours là, en haut à gauche du boîtier : il s’agit toutefois d’un nouveau viseur Oled, avec une définition de seulement 1,44 Mpts alors qu’elle était de 2,36 Mpts sur les NEX-6 et NEX-7.
L’écran LCD de 3 pouces et 921 kpts est inclinable, comme sur les NEX-6 et 7, mais dénué de fonctions tactiles. L’interface des menus a été revue. Elle pourra s’afficher sous la forme d’une mosaïque avec des conseils de prise de vue pour les plus novices ou bien reprendre l’arborescence des reflex SLT et COI plein format de la marque. En tout, sept touches sont personnalisables, dont deux entièrement. Le flash est bel et bien présent (NG 6 pour 100 Iso) et permet de piloter des unités externes à distance, sans fil.

Cmos Exmor 24 Mpxl

Le capteur Cmos Exmor de l’A6000 offre la même définition que le NEX-7 : 24 Mpxl (16 Mpxl sur le NEX-6). Avec une structure identique à celle de l’A7R : de nouvelles microlentilles sont employées pour une meilleure orientation des rayons lumineux en bord de capteur, afin de compenser le faible tirage de la monture E.
Contrairement à celui de l’A7, il est de type APS-C, et dénué de filtre passe-bas. À la manœuvre, on trouve le processeur Bionz X, apparu sur le RX10 et les A7 et A7R. Son traitement sur 16 bits permet notamment un traitement plus efficace de la diffraction, un meilleur rendu des détails et une réduction du bruit plus efficace.
Sony annonce également des progrès importants au niveau de l’autofocus. À nouveau de type hybride, ce dernier progresse au niveau de la détection de phase, avec 179 collimateurs, contre 99 auparavant, et surtout une meilleure couverture de la surface du capteur (92 % en largeur et 91 % en hauteur). La détection de contraste repose quant à elle toujours sur 25 collimateurs. En détection de phase, le mode Rafale autorise une cadence de 11 im/s avec suivi du sujet sur une séquence de 21 images en Raw+Jpeg ou 49 Jpeg. On retrouve en outre les fonctions de détection des visages et des yeux permettant, via une touche au dos du boîtier, d’effectuer le point sur l’œil le plus proche.

Vidéo et WiFi

Les amateurs de vidéo regretteront que la prise micro du NEX-7 ne soit pas reconduite. Il reste toutefois possible d’enregistrer le son via un accessoire sur la griffe du boîtier, dont le modèle ECMSST1, signé Sony. Il n’y a pas non plus de prise casque. En revanche, quelques améliorations notables sont au menu. Une fonction Zebra fait son arrivée, sorte de pendant du « Focus peaking » (bien présent), pour jauger l’exposition. Elle sera également disponible en photo. Il sera possible d’enregistrer des séquences animées sans compression sur un enregistreur externe via la prise HDMI, qui supporte la définition 4K pour l’affichage des photos.

Comme le NEX-5R, le NEX-6 permettait déjà de télécharger des applications sur le site de Sony, via la fonction WiFi. Il en existe dix à l’heure actuelle, gratuites ou payantes. D’autres verront le jour cette année, dont « Star Trail », qui mêle pose lente et time lapse, ou « Smooth Reflection », qui simule un effet de pose lente sur des sujets en mouvement. Il sera en outre possible de piloter l’appareil à distance et de partager des images avec des périphériques connectés.

L’A6000 sera disponible en noir ou en gris début avril. Les tarifs sont plutôt agressifs : 650 € nu ; 800 € en kit avec le 16-50 mm f/3,5-5,6 OSS ; 1650 € avec le Zeiss 16-70 mm f/4 OSS.


- Le site de Sony

Premier avis

À l’automne dernier, Sony frappe un grand coup. Avec l’A7, le ticket d’entrée pour le plein format se situe à 1500 € (boîtier nu). De quoi sérieusement enquiquiner les Canon EOS 6D et Nikon D610… mais aussi le NEX-7, qui trônait au sommait de la gamme hybride de Sony. Entre-temps, le NEX-6 lui avait aussi fait un peu d’ombre, avec sa griffe flash standard, son viseur de qualité identique et un accès direct aux modes priorités.
C’est donc fort logiquement que l’A6000 assure seul la succession. S’il réunit les principales caractéristiques de ses aînés, à commencer par l’EVF intégré (hélas moins défini) et l’écran orientable, il aurait pu être un peu plus ambitieux sur d’autres points. Notamment la connectique : la présence de prises micro et casque n’auraient pas eu d’impact négatif sur les A7 et A7R, qui demeurent à part, avec leur capteur plein format. Nous aurions aussi apprécié une construction plus robuste, à renfort de joints d’étanchéité. En outre, il la baisse de définition du viseur Oled est regrettable par rapport aux NEX-6 et 7, et l’écran arrière n’est toujours pas tactile (il ne l’est pas plus sur les A7 et A7R).
À ces tarifs-là, cet Alpha hybride en monture E risque malgré tout d’offrir un rapport qualité/prix redoutable. Nous l’évaluerons très prochainement lors d’un test !

Fiche technique

  • Capteur : Cmos Exmor APS-C 23,5 x 15,6 mm 24 Mpxl effectif
  • Format : 3/2
  • Protection du boîtier : -
  • Stabilisateur : -
  • Anti-poussière : Vibrations ultrasoniques
  • GPS : Non
  • WiFi : Oui, NFC
  • Définition : 6 000 x 4 000 pixels (3/2), 6 000 x 3 376 pixels (16/9)
  • Vidéo : Full HD 1920 x 1080 (60p/60i/50p/50i/25p/24p)
  • Sensibilité : Auto, 100 - 25 600 Iso
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw (ARW), Raw + Jpeg
  • Espace de couleurs : sRGB, Adobe RGB
  • Monture : E-Mount
  • Coefficient multiplicateur : 1,5x
  • Mise au point auto. : Détection de phase et de contraste
  • Zones de mise au point : 179 (détection de phase) + 25 (détection de contraste avec choix auto ou manuel) ou 1, détection de visages (LiveView)
  • Illuminateur AF : oui
  • Mise au point  : Auto (déclenchement, continue,prédictive avec suivi), manuelle
  • Mode d’exposition : PASM, modes Scènes, iAuto, Supérieur Auto
  • Mesure de l’exposition : TTL
  • Plage d’exposition : NC
  • Type de mesure : Multizone (1 200), pondérée centrale, ponctuelle
  • Histogramme : Prise de vue, consultation
  • Compensation d’exposition : +/-3 IL par 1/3 IL
  • Bracketing d’exposition : 3 im. +/- 3 IL
  • Vitesse : 1/4000 à 30 sec, pose B
  • Vitesse de synchro X : 1/160 s
  • Rafale : 11 im/s (expo et AF sur la 1ère photo) ; 21 images en Raw + Jpeg, 49 en Jpeg
  • Retardateur : 2 ou 10 s
  • Réglages divers : D-Range Optimizer, AutoHDR, styles créatifs (Standard, Vivid, Portrait, Paysage, Coucher de soleil, N&B), effets spéciaux (Couleur partielle, Couleur POP, Soft High-key, Postérisation N&B ou couleur, Monochrome contraste élevé, Toy camera, Photo rétro, Soft focus, Peinture HDR, Rich-tone monochrome, miniature), corrections optiques, Focus peaking, Zebra
  • Prise flash : Sabot
  • Contrôle du flash : ADI
  • Flash intégré : NG 6 (100 Iso)
  • Compensation d’exposition au flash : +/-3 IL par 0,3 ou 0,5 IL
  • Commentaires sonores : -
  • Visée : Oled, 1,44 Mpts, 100%
  • Moniteur : LCD orientable, 3 pouces/921 kpts
  • Ecran LCD de contrôle : -
  • Mode LiveView : Couverture 100 %, loupe, peaking, zebra, grille
  • Modes d’affichage : Zoom, index, diaporama, rotation automatique
  • Stockage : Memory Stick PRO Duo/PRO-HG Duo/SD/SDHC/SDXC
  • Connectique : Hi-speed USB, mini HDMI, Wi-Fi
  • Personnalisation : Touches personnalisables (7)
  • Divers : Panorama par balayage, HDR
  • Accessoires fournis : Accus et chargeur, bandoulière, câble USB
  • Alimentation : Accu Li-Ion 7,2 V, 1 080 mA/h, 360 vues à l’écran, 310 vues au viseur
  • Dimensions : 120 x 66,9 x 45,1 mm
  • Poids : 285g (sans objectif, batterie, carte)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP