Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon

Sony Alpha 3000 : l’ombre d’un doute...

27/08/2013 | Franck Mée

Les NEX ne sont pas "sous" les Alpha, mais "à côté". Pour soutenir ce message, Sony lance un Alpha "light", moins cher que la plupart des NEX : l’Alpha 3000. S’il ressemble à un Alpha, il reçoit en fait la monture des NEX et semble unir les inconvénients des deux systèmes.

Présentation

Comme Canon et Nikon, Sony dispose de deux "systèmes", comprenez des ensembles de boîtiers et d’objectifs. Le premier repose sur la monture A, héritée de Minolta ; ses appareils sont dotés depuis 2010 d’un viseur électronique mais ils conservent le miroir et le système autofocus par corrélation de phase des reflex, et ils s’appellent "Alpha". Le second repose sur la monture E, créée par Sony en 2010 pour répondre au système Micro 4/3, et se compose de compacts à objectifs interchangeables (COI) dépourvus de miroir, baptisés "Alpha NEX" et plus couramment appelés "NEX".

Les deux systèmes ont leur raison d’être : les Alpha et leurs objectifs sont encombrants, classiques dans leurs formes, mais leur système autofocus offre de très hautes performances pour suivre un sujet mobile, en rafale ou en vidéo, et leur embonpoint offre une prise en main généreuse, idéale pour accompagner les gros téléobjectifs sur des terrains de sport. Les NEX sont plus compacts, dotés d’un design et d’une interface plus modernes, et ils disposent notamment d’un 16-50 mm qui se rétracte quand l’appareil est éteint pour former un ensemble léger et compact : ce sont les rois de la photo de rue au transstandard. Les deux types d’appareils ont en revanche les mêmes capteurs et donc la même qualité d’image, une fois choisis les bons objectifs.

Ce rappel un peu long n’a qu’un but : expliquer pourquoi l’annonce Sony du jour nous laisse profondément dubitatifs.

Alpha 3000 : le K-01 version Sony

La recette pour construire un Alpha 3000 est simple : vous prenez un boîtier en plastique ressemblant à celui d’un Alpha 58, vous rendez l’écran fixe, vous supprimez des touches (verrouillage d’exposition, balance des blancs, styles d’image, menu rapide...), vous ressortez des organes de visée que vous n’oseriez pas mettre sur un bridge (écran 230 kpts, viseur 202 kpts). Autrement dit, vous réduisez les coûts au maximum, en gardant le capteur 20 Mpxl comme seul élément de qualité.

À ce stade, on pourrait encore penser que, au moins, les performances des Alpha sont conservées, permettant de proposer un reflex "low cost" pour s’initier à la photo d’action. Sauf que cet "Alpha" a en fait la monture E, celle des NEX. Comme eux, il n’a donc pas d’autofocus de reflex, mais un système fonctionnant par détection de contraste, moins efficace sur des sujets mobiles (surtout pendant une rafale).

Autrement dit, l’Alpha 3000 est un boîtier encombrant (même largeur que l’Alpha 58 et à peine 4 mm de moins en hauteur), qui semble taillé pour des objectifs un peu lourds, mais qui devrait recevoir les mêmes objectifs que les NEX et se destiner à des sujets peu rapides. C’est un Alpha sans la réactivité des Alpha, ou un NEX sans la compacité des NEX.

L’Alpha 3000 devrait être lancé à 400 €, soit 100 € de moins que le NEX-3N. Cela peut paraître une bonne affaire, mais à y regarder de plus près, l’objectif du kit n’est pas le même : le NEX-3N est livré avec le correct et compact 16-50 mm, alors que l’Alpha 3000 devra se contenter du médiocre et volumineux 18-55 mm. Derniers éléments qui risquent de compliquer son arrivée sur le marché : le tarif du NEX-3N en blanc a déjà baissé sous les 400 € dans certaines boutiques en ligne... et ceux qui préfèrent la prise en main d’un reflex peuvent maintenant trouver sur Internet un Alpha 58 neuf à 450 €, objectif inclus.

- Le site de Sony

Fiche technique

  • Capteur : Cmos APS-C, 20 Mpxl
  • Wi-Fi, GPS : -
  • Définition maximale : [3:2] 5 456 x 3 632 [panorama] 12 416 x 1 856 pixels
  • Vidéo : 1080i (50 fps, AVCHD)
  • Format de fichier : Jpeg, Raw, AVCHD, MP4
  • Objectifs : monture Sony E
  • Stabilisation : -
  • Écran : LCD 3 pouces/230 kpts, fixe
  • Viseur : LCD 202 Mpts
  • Mesure de lumière : TTL 1200 zones
  • Modes d’exposition : iAuto, Auto +, PASM, modes Scènes, panoramique
  • Sensibilités : 100 – 16 000 Iso
  • Balance des blancs : auto, prédéfinie (6), personnalisée
  • Vitesses : 30 s - 1/4 000e
  • Rafale : 3,5 im/s
  • Flash : pop-up, NG=4 pour 100 Iso
  • Divers : 11 filtres créatifs
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC, MS Pro Duo
  • Connectique : mini HDMI, USB, griffe flash et accessoires
  • Accu : Li-Ion
  • Dimensions/poids : 128 x 90,9 x 84,5 mm / 353 g (sans objectif, batterie ni carte)
  • Prix : 400 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP