Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Sony NEX-C3 dévoilé

08/06/2011 | LAURENT KATZ

2011, année de l’hybride. Sans aucun doute. Après le GF2 de Panasonic, c’est au tour de Sony de poser une nouvelle brique avec le NEX-C3 et son capteur de 16 Mpxl.

Sony, met en avant, à juste titre, le fait que les NEX on boosté la catégorie des hybrides. En jouant sur la carte de la compacité, Ils ont su attirer un public, surtout en Asie, qui avait été moins convaincu par les productions Olympus, Panasonic et Samsung, certaines ne se distinguant pas suffisamment d’un reflex, tant par la forme que par la complexité des réglages.

Capteur haut de gamme

Comme les NEX disposent d’un imageur APS-C, Sony vise à la fois l’amateur en quête de simplicité et de grande qualité d’image, et celui à la recherche d’un second boitier. Si le NEX expert n’est toujours pas en ligne de mire, le modèle de début de gamme est dévoilé. Le NEX-C3, attendu à 630 €, avec le 18-55 mm, est plus compact que ses prédécesseurs (109,6 x 60 x 33 mm). Il intègre l’excellent Cmos de 16,2 Mpxl.

JPEG - 92.3 ko
L’aspect grand public de l’interface, pour jouer sur le rendu.

Sony a fait progresser la facette conviviale de l’interface, avec Photo Creativity qui permet de moduler le rendu (plus chaud /plus froid, plus sombre/plus clair, plus coloré/plus terne) en toute simplicité avec un retour visuel sur le LCD orientable de 3 pouces et de 921 kpts. Sur le même principe, le compartiment Effets Photo offre une multitude de trucages comme sur les compacts… ou les hybrides Olympus. Sony y a placé l’HDR, le panorama 2D et 3D et une commande Soft Skin pour adoucir le rendu de la carnation.

JPEG - 58.8 ko
Les touches personnalisables

Des critiques ont été émises sur l’ergonomie des premiers modèles, privilégiant fortement l’usage grand public au détriment de l’accessibilité des réglages manuels. Une mise à jour du firmware s’en était ensuivie, intégrée d’emblée dans le NEX-C3. Elle offre des commandes de personnalisation : les touches centrale, gauche et droite du pavé directionnel sont paramétrables, ainsi qu’une des deux touches de fonction. Cette ouverture vers l’expertise se traduit aussi par des rafales à 5,5 im/s et une sensibilité culminant à 12 800 Iso.

JPEG - 58.1 ko
Le peaking

La vidéo reste au niveau HD, pour marquer une différence avec le NEX-5, associé à un AF que Sony qualifie de rapide et d’un son stéréo Dolby Digital. Elle bénéficie d’une fonction plutôt pro, le peaking, qui met en évidence les zones de netteté, facilitant la mise au point manuelle. Et pour ceux qui auraient déjà un reflex Alpha, une bague d’adaptation optionnelle permet d’en monter les optiques, avec préservation de l’autofocus si ces dernières sont estampillées SAM ou SSM, avec moteur de mise au point intégré. La gamme des objectifs (16 mm, 18-55 mm, 18-200 mm) va s’enrichir fin juin d’un 30 mm/F3,5 Macro stabilisé (250 €). Plus tard arriveront les 50 mm et 55-200 mm, plus un 24 mm signé Zeiss.

Les NEX n’intègrent pas de flash, mais sont livrés avec un GN7 qui se fixe via un connecteur spécial (un bon moyen pour jouer le critère compacité !). C’est toujours le cas du NEX-C3. Pour gagner en performance sans trop sacrifier à l’encombrement, Sony va proposer fin juin le HVL-F20S (130 €), plus puissant (NG 20), monté sur une potence plus haute, pour minimiser l’effet des yeux rouges, et orientable verticalement. Comme son cadet, il est au repos rabattu horizontalement sur l’optique et son déploiement assure la mise sous tension.

JPEG - 76.6 ko
Les effets spéciaux

Fiche technique
- Capteur : Cmos Exmor APS-C 23,5 x 15,6 mm 16,2 Mpxl, format 3/2
- Protection du boîtier : -
- Stabilisateur : -
- Anti-poussière : Oui
- Définition : [3/2] : 4 912 x 3 264 [16/9] : 4 912 x 2 760 pixels
- Vidéo : 720p (30 im/s, Mpeg4)
- Sensibilité : Auto, 200 - 12 800 Iso
- Formats de fichiers : Jpeg, Raw (ARW), Raw + Jpeg, MPO
- Monture : E-Mount, coeff.1,5x
- Mise au point : Auto (déclenchement, continue, prédictive avec suivi par détection de contraste), manuelle ; 25 (détection auto ou manuelle) ou 1 zones, détection de visages (LiveView)
- Mode d’exposition : PASM, modes Scènes, Intelligent Auto
- Mesure de l’exposition : TTL, multizone (49), pondérée centrale, ponctuelle, +/-2 IL par 1/3 IL, bracketing +/-2 IL par 1/3 IL ou 2/3 IL
- Vitesse : 1/4 000 à 30 s, synchro X 1/160 s
- Rafale : 2,5 im/s (6 Raw, 14 Jpeg), 5,5 im/s (expo et point sur 1ère photo)
- Balance des blancs : Auto, préréglée (6), manuelle,K
- Réglages divers : D-Range Optimizer, AutoHDR, styles créatifs, effets spéciaux
- Prise flash : Connecteur propriétaire
- Contrôle du flash : ADI
- Flash intégré : NG 7, amovible, compensation +/-2 IL par 0,3 IL
- Commentaires sonores : -
- Viseur : -
- Moniteur : LCD TFT 3 pouces/921 kpts
- Mode LiveView : Couverture 100 %, loupe 7,5x et 15x, grille
- Modes d’affichage : Zoom, index (6 ou 12 im.), diaporama, rotation automatique, histogramme
- Stockage : MS Pro et SD/SDHC
- Interfaces : Hi-speed USB, mini HDMI
- Personnalisation : 4 touches personnalisables
- Divers : Panorama par balayage, photo 3D
- Logiciels : Image Data Converter SR, Picture Motion Browser
- Accessoires fournis : Accus et chargeur, bandoulière, câble USB
- Alimentation : Accu Li-Ion 7,2 V, 1 080 mA/h
- Dimensions : 109,6 x 60 x 33 mm/225 g (sans carte ni accu)

- Le site de Sony

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP