Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Sur le terrain

13/08/2014 | Jean-Marie Sépulchre

Des essais en hauts Iso confirmant nettement nos conclusions publiées dans le journal, le test de terrain a prudemment cantonné les Iso Auto à 400 Iso, et encore vaut-il mieux alors passer en Raw pour contenir le bruit. Voici qui nous ramène à l’époque sacrée de l’argentique où l’on prenait des risques en chargeant une Ektachrome 400 dans son boîtier, comparaison qui rappelle que le Sigma a un rendu très « diapo » avec des ombres profondes mais une dynamique assez courte. En cas d’éclairage complexe, on choisira aussi le Raw pour pouvoir traiter ombres et lumières avec souplesse. Le rendu noir et blanc est de toute beauté. Enfin le piqué très élevé en standard le rend performant pour un portrait d’homme barbu ou mûr, moins pour un portrait de jeune fille ou de bébé : là aussi on pensera à baisser la netteté et choisir les couleurs « portrait ».


Par défaut, le rendu est vigoureux et saturé



Si les contrastes sont élevés, il vaut mieux post-traiter un Raw


Prise de vue à 400 Iso, utiliser le Raw limite nettement le bruit


Conversion d’un Raw en noir et blanc



Raw converti en mode Portrait (et extrait 100% écran)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo