Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Tamrac recourt volontairement à la loi sur les faillites

10/01/2014 | Franck Mée

L’information a été vue dans la presse économique, mais elle est étonnamment passée inaperçue dans la presse photo : le fabricant de sacs Tamrac a été placé sous le "Chapitre 11", élément central de la loi américaine sur les faillites. Cependant, il ne s’agirait pas d’une banqueroute mais d’une protection temporaire pour restructurer l’activité, qui continue sans interruption.

L’expression "Chapite 11" a une tonalité sinistre dans l’univers photo ces dernières années. Kodak y a en effet recouru plusieurs fois, au fil des restructurations de son activité. Aussi, lorsque l’information sort que Tamrac vient d’être placé sous cette protection, habituellement utilisée comme l’équivalent du redressement judiciaire chez nous, c’est à la fois surprenant et inquiétant.

Cependant, il n’y a ici pas lieu de s’en faire, d’après Kerpix, distributeur officiel de Tamrac en France. S’il est surtout connu lors d’effondrements de grandes entreprises, le chapitre 11 peut également être utilisé par une société pour obtenir une protection supplémentaire en prévision d’une restructuration volontaire, et c’est ce qui semble être le cas en l’espèce : Tamrac serait en train de modifier sa structure afin que sa direction, qui a peu évolué depuis la fondation de l’entreprise en 1977, puisse passer la main en toute sérénité.

Kerpix indique en tout cas ne s’attendre à aucune modification de l’activité concernant Tamrac, dont les approvisionnements ne seront pas modifiés (y compris pour les modèles récemment présentés, comme les Velocity Z).

- Le site de Kerpix
- Le site de Tamrac (en anglais)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP