Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Test express : Plustek ePhoto Z300

29/04/2016 | MARC MITRANI

À en croire ses concepteurs, l’ePhoto Z300 de Plustek est le scanner qu’il vous faut si vous avez besoin de numériser rapidement photos et documents. Nous avons voulu vérifier cela.

Test

Le premier contact avec l’ePhoto Z300 est plutôt encourageant. Fabriqué dans un plastique blanc et bleu ciel de bonne qualité, il ne prend que peu de place sur un bureau. Pas de touche de commande, mais un unique voyant d’état sur sa face avant. La connexion à un Mac ou à un PC se fait à l’aide du câble USB 2.0 fourni, l’alimentation électrique étant assurée par un bloc secteur externe. Dommage que Plustek n’ait pas poussé l’audace jusqu’à l’intégrer à l’appareil. La mise sous tension s’effectue à l’aide d’un interrupteur situé à l’arrière.

JPEG - 543.6 ko
L’interface de numérisation est dépouillée à l’extrême.

Mais avant de l’actionner, il faudra installer le pilote à partir du CD-Rom d’accompagnement. Vous n’avez pas de lecteur sous la main ? Vous devrez en trouver un, Plustek ne fournissant pas les pilotes et logiciels en téléchargement depuis son site web. Sous Windows, vous aurez accès à un menu proposant l’installation d’ePhoto (utilitaire de numérisation), du gestionnaire de document Presto ! Manager et la consultation du mode d’emploi. Sur un Mac, il faudra se contenter des deux applications, le manuel n’étant pas proposé (et bien évidemment non téléchargeable depuis le web). Rien de bien dramatique, l’ePhoto Z300 étant vraiment simple à utiliser. Reste à étalonner l’appareil grâce à la feuille cartonnée fournie, puis les choses sérieuses peuvent commencer.

JPEG - 101.3 ko
Les réglages disponibles sont minimalistes.

L’ePhoto Z300 ne numérise qu’une face à la fois. L’opération démarre dès que l’on introduit une feuille et s’effectue rapidement (moins de 5 secondes pour un A4). L’absence de chargeur feuille à feuille oblige à alimenter le scanner constamment. L’utilitaire ePhoto offre quelques possibilités de retouche, mais reste fonctionnellement assez pauvre. Impossible de changer la résolution de numérisation (fixée à 300 ppp), de gérer un profil colorimétrique, de créer des fichiers PDF multipages ou d’agir sur les paramètres de compression des images (formats Jpeg, Tiff, PNG et BMP supportés). Sous Windows 10, l’ePhoto Z300 dispose d’un pilote reconnu par Photoshop Elements, mais nous n’avons jamais réussi à mener à terme une numérisation depuis l’application d’Adobe. Impossible sous OS X de piloter le scanner autrement que par l’utilitaire ePhoto, faute de pilote TWAIN.

JPEG - 534 ko
Les images et documents peuvent être peuvent être retouchés depuis l’utilitaire de numérisation.

Et la qualité de numérisation, dans tout cela ? Elle est honorable pour les documents bureautiques mais nécessite des ajustements colorimétriques dès qu’il s’agit de photographies. On les appliquera depuis l’utilitaire ePhoto (sans pouvoir les sauvegarder, ce qui oblige un réglage manuel pour chaque image) ou depuis Photoshop. Le niveau de détail et la netteté sont corrects.

Peut-on conseiller l’ePhoto Z300 ? Oui, si l’on souhaite numériser rapidement et efficacement des reçus, des justificatifs ou des factures. On tirera alors profit de Presto ! Manager et de sa technologie de reconnaissance de caractères qui facilitera la recherche a posteriori dans un PDF. Le scanner est en revanche nettement moins défendable dès qu’il s’agit de numériser régulièrement des photos, seul son prix relativement raisonnable jouant en sa faveur.

Plustek ePhoto Z300, 219 €
Plus d’informations par ici.

Fiche technique

  • Capteur d’image : CCD Couleur
  • Source de lumière : LED
  • Résolution optique : 300 ppp
  • Modes de numérisation : Couleur : Entrée 48 bit ; Sortie 24 bit / Échelle de gris : Entrée 16 bit ; Sortie 8 bit
  • Vitesse de Numérisation : 2 s pour une photo 10x15 / 5 s pour un document A4
  • Surface de numérisation : mini 25 x 25 mm / maxi : 216 x 297 mmm
  • Épaisseur maxi acceptée : 0,76 mm ou moins
  • Interface : USB 2.0
  • Poids : 1,48 kg
  • Dimensions physiques (L x P x H)  : 289,9 mm x 160,6 mm x 158 mm
  • OS : Windows 7 et ultérieur / OS X 10.8 et ultérieur

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP