Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon

Tokina 70-200 mm f/4 : il arrive, au même prix que les autres

20/05/2014 | Franck Mée

Discrètement présenté au CP+, le Tokina 70-200 mm f/4 est le premier objectif stabilisé de la marque. Il a désormais une date de lancement et un prix, au Japon tout au moins, avec cette petite surprise : le tarif est comparable aux Canon et Nikon équivalents.

Présentation

Il y a deux groupes de fabricants d’optiques : les constructeurs d’appareils (Canon, Nikon, Olympus, Sony, etc…) et les opticiens tiers (Tamron, Zeiss, Samyang et consorts). Traditionnellement, les premiers ont une avance technologique, mais ne produisent que pour leurs propres appareils, et les seconds se distinguent par des tarifs plus abordables et un plus large choix de montures. Cependant, depuis quelque temps, Sigma (qui fabrique aussi des appareils, mais à la diffusion confidentielle par rapport à son activité d’opticien) et Tamron ont lancé des gammes plus ambitieuses, vraies alternatives aux optiques dites « constructeurs » et aux tarifs relativement proches de celles-ci.

Avec le AT-X 70-200 mm f/4 Pro FX VCM-S, Tokina emprunte également cette voie. Il reçoit un moteur de mise au point ultrasonique annulaire et, surtout, une stabilisation optique, baptisée VCM : c’est la première fois qu’un objectif Tokina offre cette technologie — avec une efficacité annoncée de l’ordre de trois IL. Sa formule optique est complexe, avec 19 éléments dont trois verres spéciaux, mais reste légèrement plus simple que les Canon et Nikon équivalents.

L’avantage, c’est que Tokina se distingue des offres Tamron et Sigma : ceux-ci ne proposent que des 70-200 mm f/2,8, sensiblement plus encombrants (le Tamron 70-200 mm VC et le Sigma 70-200 mm OS font plus de 1,4 kg et environ 20 cm de longueur, contre 980 g et 17 cm pour le Tokina).

JPEG - 54.1 ko
Le collier de pied sera fourni séparément.

L’inconvénient, c’est que du coup, le tarif est moins attractif : ce 70-200 mm f/4 sera lancé à la fin du mois, en monture Nikon dans un premier temps, pour 150 000 yens. Le tarif français n’est pas encore connu, mais cela correspond à environ 1080 € — et encore ce prix n’inclue-t-il pas le collier de pied, vendu séparément.

Certes, les Canon et Nikon équivalents sont plus chers (autour de 1300 €), mais ils sont encore un peu plus complexes et légèrement plus compacts et légers : pour les utilisateurs qui ne souhaitent pas s’encombrer d’un f/2,8, l’écart d’encombrement pourrait battre l’écart de prix. Pour les autres, autour de 1100 €, c’est le prix des Sigma et Tamron, plus lumineux d’un IL…

- Le site de Tokina

Fiche technique

  • Type : Zoom
  • Focale : 70-200 mm
  • Monture : Nikon F
  • Formule optique : 19 lentilles en 14 groupes (3 verres SD)
  • Bague de mise au point : oui
  • Stabilisation : oui
  • Ouverture maximale : f/4
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 9 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 1 m
  • Diamètre du filtre : 67 mm
  • Dimensions (L x ø)  : 167,5 x 82 mm
  • Poids : 980 g
  • Prix : 150 000 ¥ (1080 € à l’heure où nous écrivons)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP