Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Toshiba voit double !

30/09/2013 | Franck Mée

Est-ce la fin des assemblages de deux appareils ? Toshiba a créé un module photo stéréoscopique, capable de fournir une ou deux images et même d’associer directement des données de distance à chaque élément de l’image. De quoi faire de la "3D" à peu de frais ?

Les appareils stéréoscopiques restent marginaux sur le marché, que ce soit en vidéo (Panasonic, Sony et Toshiba par exemple), en photo (Fujifilm, Panasonic et Rollei) ou en téléphonie (LG). Il faut dire que leur construction nécessite deux capteurs, deux objectifs, et l’assurance de parfaitement synchroniser les deux ensembles ; coûts et complexité sont donc augmentés pour une utilité toute relative, les moyens de diffusion "3D" étant encore peu répandus.

Toshiba veut pourtant étendre le système et propose un module stéréoscopique tout intégré, pouvant par exemple être installé dans un smartphone. L’approche est originale, à mi-chemin entre stéréoscopie classique et appareil plénoptique (comme le Lytro) : le module Toshiba fournit deux images de 5 Mpxl ou une de 13 Mpxl (obtenue par interpolation des deux capteurs), mais aussi une carte de profondeur permettant de savoir pour chaque objet à quelle distance il se situe.

3D et mise au point

Il est ainsi théoriquement possible de reconstituer une scène en trois dimensions et de faire la mise au point a posteriori, en reconstituant la profondeur de champ de son choix, comme avec un appareil plénoptique ; il serait même possible de supprimer un objet, pour peu bien sûr qu’il ne masque pas les mêmes zones de l’arrière-plan sur les deux images.

Cela élimine également la nécessité d’une mise au point avant la prise de vue : en utilisant l’hyperfocale, la petitesse des capteurs offre une profondeur de champ généreuse (même à f/2,4, ouverture des objectifs). C’est autant de temps de gagné lors du déclenchement...

La forme du module le destine clairement aux applications mobiles, mais l’idée est intéressante. Reste à voir quel fabricant de matériel s’y intéressera... et ce qu’en feront les développeurs de logiciel.

> Le site des semi-conducteurs de Toshiba (en anglais)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP