Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Verdict

17/06/2011 | Jean-Marie Sépulchre

Caractéristiques

Très grand angle en 24 × 36, et grand-angle basique en APS-C (notamment en vidéo), l’objectif présente deux usages distincts, mais dans les deux cas il permettra la photo discrète et spontanée.

Fabrication

La fabrication est très soignée, en métal avec une bague de mise au point très douce et une belle finition.

Ergonomie

La bague de mise au point est un peu étroite, mais une large bague aurait nui à la compacité. La confirmation électronique de mise au point est efficace car l’objectif pardonne beaucoup de part sa grande profondeur de champ, et le fait qu’il comporte une puce électronique pour la gestion de l’ouverture le rend bien plus agréable à utiliser qu’un ancien Nikkor manuel sur la nouvelle génération d’appareils comme le D5100 ou D3100.

Qualité optique

La qualité est excellente sur petit capteur, et encore plus en vidéo qui recadre sans les coins de l’image, mais est perfectible en 24 × 36 du fait du vignetage, de la distorsion, et du piqué insuffisant en périphérie avant F8. Il n’en reste pas moins que les anciens Nikkor manuels 20 mm F4, F3,5 et F2,8 ne font guère mieux aux grandes ouvertures et que seul le célèbre zoom 14-24 mm emporte réellement la décision en matière de piqué global à cette focale.

Rapport qualité/prix

Pour un usage uniquement sur petit capteur et en vidéo, la note mériterait d’être nettement plus élevée, et pour une utilisation prioritaire en 24 × 36… un peu moins élevée, d’où notre moyenne !

NOTE

8,2/10

Les +

-  construction et ergonomie
-  prix modéré
-  haute qualité en vidéo et en photo de rue en APS

Les –

-  piqué plus limité sur les bords en 24 × 36 qu’en APS
-  distorsion en moustache en 24 × 36

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo