Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

World Press Photo 2021 : les nominés

13/04/2021 | Sandrine Dippa

Dans un peu moins de 10 jours, le lauréat du World Press Photo 2021 sera dévoilé. En attendant les délibérations, voici les photographies en lice pour le célèbre prix.

Le lauréat de la soixante-quatrième édition du World Press Photo sera connu le 15 avril prochain lors d’une cérémonie qui se déroulera en ligne. En plus du World Press Photo of th Year, les jurés du concours dédié à la photographie de presse consacreront un World Press Photo Interactive of the Year, un World Press Photo Online Video of the Year ainsi qu’un World Press Photo Story of the Year. Cette année six photographes sont nominés pour le World Press Photo of the Year (Evelyn Hockstein, Valery Melnikov, Mads Nissen, Oleg Ponomarev, Luis Tato et Lorenzo Tugnoli) et trois dans la catégorie World Press Photo Story of the Year (Chris Donovan, Antonio Faccilongo et Valery Melnikov). Le jury a également sélectionné les images finalistes des huit catégories : Contemporary Issues, General News, Environment, Long-Term Projects, Nature, Spot News, Sports, and Portraits.

L’édition 2021 du World Press Photo a été marquée par une diversité de sujets allant de la crise du Covid-19, aux manifestations liées à la justice sociale en passant par la crise climatique, les droits des personnes transgenres et les conflits territoriaux. 74 470 images de 4315 photographes provenant de 30 pays ont été soumises.

- Le site du World Press Photo

JPEG - 125.4 ko
Photo : The First Embrace. © Mads Nissen, Denmark, Politiken/Panos Pictures.
Rosa Luzia Lunardi (85 ans) est embrassée par l’infirmière Adriana Silva da Costa Souza, au foyer de soins Viva Bem, à São Paulo, Brésil, le 5 août.
JPEG - 36.4 ko
Photo : Emancipation Memorial Debate. © Evelyn Hockstein, United States, pour The Washington Post. World Press Photo of the Year Nominee. Un homme et une femme sont en désaccord sur le retrait du mémorial Émancipation, situé dans le Lincoln Park, Washington DC, USA, le 25 juin.
JPEG - 35 ko
Photo : Leaving Home in Nagorno-Karabakh. © Valery Melnikov, Russia, Sputnik. World Press Photo of The Year Nominee.
Azat Gevorkyan et sa femme Anaik sont photographiés avant de quitter leur domicile de Lachin, le 28 novembre. De nombreux Arméniens ont quitté des régions qui devaient revenir sous le contrôle azerbaïdjanais après la deuxième guerre du Haut-Karabakh. Le district de Lachin était le dernier district (sur trois) abandonné par l’Arménie le 29 novembre.
JPEG - 31.8 ko
Photo : Ignat. © Oleg Ponomarev, Russia. World Press Photo of the Year Nominee. Ignat, un homme transgenre, est assis avec sa petite amie Maria à Saint-Pétersbourg, en Russie, le 23 avril 2020.
JPEG - 86.6 ko
Photo : Fighting Locust Invasion in East Africa. © Luis Tato, Spain, for The Washington Post. World Press Photo of the Year Nominee. Henry Lenayasa, chef d’Archers Post, dans le comté de Samburu, au Kenya, tente de faire fuir un essaim massif de criquets ravageant la zone de pâturage, le 24 avril. Des essaims de criquets ont dévasté de vastes étendues de terres, tout comme l’épidémie de coronavirus avait commencé à perturber les moyens de subsistance.
JPEG - 28.2 ko
Photo : Injured Man After Port Explosion in Beirut. © Lorenzo Tugnoli, Italy, Contrasto for The Washington Post. World Press Photo of the Year Nominee.
Un homme blessé se tient près du site de l’explosion massive dans le port de Beyrouth, au Liban, tandis que les pompiers s’efforcent d’éteindre les incendies qui ont ravagé les entrepôts après l’explosion, le 4 août.
JPEG - 38 ko
Photo : Paradise Lost © Valery Melnikov, Russia, Sputnik, World Press Photo Story of the Year Nominee.
Une roquette restée après le bombardement de la ville de Martuni (Khojavend), dans le Haut-Karabakh, repose dans un champ, le 10 novembre, jour de l’entrée en vigueur de l’accord de paix entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.
JPEG - 70.7 ko
Photo : Those Who Stay Will Be Champions. © Chris Donovan, Canada. World Press Photo Story of the Year Nominee. Un filet de basket soutenu par des parpaings sur une rue de Flint, le 25 février 2020. Sur le panneau on lit « FDT », un acronyme basé sur une chanson de protestation populaire anti-Donald Trump.
JPEG - 47.7 ko
Photo : Habibi. © Antonio Faccilongo, Italy, Getty Reportage. Le costume de Nael al-Barghouthi est toujours suspendu dans sa chambre à Kobar, près de Ramallah, en Palestine, le 17 août 2015. L’épouse d’Al-Barghouthi, Iman Nafi, garde tous les vêtements et effets personnels de son mari en place. Al-Barghouthi a été arrêté en 1978 après une opération commando anti-israélienne. Il a été libéré en 2011, a épousé Iman Nafi, mais a de nouveau été arrêté en 2014 et condamné à la réclusion à perpétuité. Il a passé plus de 40 ans en prison et est le plus ancien détenu palestinien des prisons israéliennes.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo