Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

World Press Photo : les lauréats 2021

23/04/2021 | Sandrine Dippa

Le lauréat de la soixante-quatrième édition du World Press Photo vient d’être dévoilé : Mads Nissen remporte le célèbre prix de l’année avec son image The First Embrace. De son côté, Antonio Faccilongo rafle le World Press Photo Story of the year avec sa série Habibi.

Il y a quelques semaines, nous vous dévoilions les photographes en lice pour les prix du World Press Photo. Le jury du célèbre prix récompensant des photojournalistes du monde entier vient de donner son verdict.

JPEG - 47.7 ko
Photo : Habibi © Antonio Faccilongo, Italy, Getty Reportage. Le costume de Nael al-Barghouthi est toujours suspendu dans sa chambre à Kobar, près de Ramallah, en Palestine, le 17 août 2015. Son épouse, Iman Nafi, garde tous les vêtements et effets personnels de son mari en place. Al-Barghouthi a été arrêté en 1978 après une opération commando anti-israélienne. Il a été libéré en 2011, a épousé Iman Nafi, puis a été arrêté de nouveau en 2014 et condamné à la réclusion à perpétuité. Il a passé plus de 40 ans en prison. Il s’agit du plus ancien détenu palestinien dans les prisons israéliennes.

Après Yasuyoshi Chiba (AFP), l’an dernier, le World Press Photo of the Year revient cette année au photographe danois Mads Nissen. Son nom ne vous êtes peut être pas inconnu puisqu’en 2015, il remportait déjà le prix avec une image tirée d’un reportage
intitulé Homophobie en Russie montrant un moment d’intimité d’un jeune couple homosexuel. Pour l’édition 2021, il s’est distingué avec The First Embrace. Sur cette photo faisant échos à l’actuelle épidémie de Covid-19, on voit Rosa Luzia Lunardi (85 ans) étreindre une infirmière, Adriana Silva da Costa Souza, dans un centre de soins à São Paulo au Brésil.

JPEG - 68.8 ko
Photo : Habibi © Antonio Faccilongo, Italy, Getty Reportage. Amma Elian, dont le mari purge une peine d’emprisonnement à perpétuité depuis 2003, est assise avec des jumeaux nés après une FIV, à Tulkarem, en Palestine, le 25 janvier 2015.

Le World Press Photo Story of the Year est quant à lui remporté par Antonio Faccilongo et sa série Habibi, un projet réalisé sur le long terme montrant l’impact du conflit israélo-palestinien sur la construction des familles. La série s’intéresse notamment aux femmes ayant recours à diverses méthodes (dont la fiv) pour concevoir des enfants de leurs maris purgeant de longues peines.

Les travaux de tous les lauréats ainsi que le palmarès sont disponibles sur le site du World Press Photo.
- Le site du World Press Photo

Crédit image accueil : The First Embrace © Mads Nissen, Denmark, Politiken/Panos Pictures. Rosa Luzia Lunardi (85 ans) est enlacée par l’infirmière Adriana Silva da Costa Souza, au centre de soins Viva Bem, à São Paulo, Brésil, le 5 août.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MBP
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo