Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon

Zeiss Milvus : six compagnons pour les reflex Canon et Nikon

14/09/2015 | Benjamin Favier

Le fabricant allemand inaugure une famille d’objectifs conçus pour répondre aux exigences des capteurs haute définition. Les focales s’échelonnent de 21 à 100 mm.

Contrairement aux Batis, dédiés aux Sony Alpha 7, ou aux Touit, conçus pour les Fujifilm X et Sony en monture E, les Milvus fonctionnent uniquement en mise au point manuelle. Ils se rapprochent plus des gammes Loxia (uniquement prévus pour les A7) et surtout Otus - proposé en montures Canon EF et Nikon F -, toutes deux couvrant le 24 x 36. À l’instar de tous les noms cités, Milvus fait écho à une espèce d’oiseaux, depuis l’avènement des Touit ; une famille de rapaces en l’occurrence. Elle comprend six références. Trois reposent sur une architecture Distagon, l’autre moitié sur le modèle Planar :

- 21 mm f/2,8 Distagon
- 35 mm f/2 Distagon
- 50 mm f/1,4 Distagon
- 85 mm f/1,4 Planar
- 50 mm f/2 Planar
- 100 mm f/2 Planar

Avec ces objectifs, Zeiss vise les possesseurs de reflex dotés de capteurs très définis, soit les Canon EOS 5DS/5DS R et Nikon D810, dans les deux montures proposées, offrant respectivement 50 et 36 Mpxl.

JPEG - 33.8 ko
Les montures Canon (ZE), à gauche, et Nikon (ZF.2) arborent une ergonomie différente. Les Nikonistes disposeront d’une bague de diaphragme munie d’un bouton réglant la fluidité.

La marque évoque aussi la vidéo dans sa communication et assure que ces optiques sont conçues pour assurer des performances de haut niveau sur le plan colorimétrique… en 6K ! Une projection vers le futur donc, car pour l’instant, les reflex Canon — 1D C excepté – et Nikon se cantonnent à la Full HD. Dans le domaine de la vidéo, les Nikonistes apprécieront la présence d’une bague de diaphragme sur chaque modèle, avec un bouton « de-click » qui désactive le crantage, rendant la rotation fluide et silencieuse pendant un tournage. La construction tropicalisée s’annonce de haut niveau. Les 50 et 100 mm permettent de photographier à un rapport 1:2, ce qui sera intéressant pour de la photographie rapprochée, sans atteindre l’univers macro.

Les tarifs (hors taxes) :

- 21 mm f/2,8 Distagon : 1427,73 €
- 35 mm f/2 Distagon : 923,53 €
- 50 mm f/1,4 Distagon : 1007,56 €
- 85 mm f/1,4 Planar : 1511,76 €
- 50 mm f/2 Planar : 1007,56 €
- 100 mm f/2 Planar : 1427,73 €

La sortie est prévue pour le mois d’octobre. Nous tâcherons de les passer en revue sur un capteur de 50 Mpxl…

- Le site de Zeiss

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo