Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

ACDSee Photo Editor 6 : tout pour la retouche

18/03/2013 | LAURENT KATZ

Pour résumer, Photo Editor 6 prend d’ACDSee Pro 6 le convertisseur Raw, les outils de retouche et y ajoute l’aspect photomontage, avec du texte, des objets vectoriels et une palette Calques, faisant l’économie des commandes d’organisation.

JPEG - 851.3 ko
L’interface du logiciel (cliquer pour agrandir).
La taille des caractères convient mal aux écrans offrant une définition supérieure à la Full HD. Notez à droite des palettes pointant sur des pas-à-pas mettant le débutant sur les bons rails.

ACDSee Pro 6 comporte déjà des fonctions d’éditions assez complètes, réparties sans raison valable dans une paire d’onglets fonctionnels Développer et éditer. ACDSee Photo Editor 6, dédié à l’univers Wndows, unifie l’ensemble des commandes au soin d’une interface dont l’ergonomie n’est pas plus convaincante dans son organisation générale. Et use du principe d’envoyer l’image dans un environnement spécifique, une fenêtre de dialogue avec vue avant/après agaçante à la longue, si l’on enchaîne plusieurs interventions. Téléchargez-la version d’essai ici et vous comprendrez.

C’est dommage, car pour moins de 50 $ (la version nord-américaine est la première à débarquer), le logiciel offre un convertisseur Raw, avec de bonnes fonctions pour gérer la tonalité et les couleurs. Dont la technologie LCE Technology (Lighting and Contrast Enhancement) qui remet d’aplomb des photos mal exposées. Avec la faculté d’agir sur des curseurs ou de déplacer le pointeur dans la zone de l’image à corriger (comme dans Lightroom). Ce que pratique aussi la commande de récupération des hautes et basses lumières. Le logiciel mêle commandes manuelles et automatiques, et offrent un super assistant qui, à partir d’une liste d’actions de retouche à effectuer et de fonctions créatives à appliquer, déroule un tutoriel.

JPEG - 567.1 ko
Les retouches, comme ici la correction des couleurs par plage, passe par une fenêtre dédiée, différente de la zone de visualisation du logiciel (cliquer pour agrandir).
JPEG - 809.4 ko
Le réducteur de bruit, ici moyennement efficace pour corriger le bruit chromatique d’un Sony A900 (cliquer pour agrandir).
Problème d’interface, avec des vignettes exemples bien trop minuscules.
JPEG - 839.6 ko
La palette de calques, avec un objet texte et la liste des ajustements dynamiques (cliquer pour agrandir).

ACDSee Photo Editor dispose d’une palette de calques, pour pratiquer le photomontage, ajouter des objets textes et graphiques, avec transparence et mode de fusion. Plus des effets (lomo, orton, vignettage.) qui plaisent tant sur les téléphones portables. Tout cela se passe dans un contexte non destructif (il existe un format APD, pendant made in ACDSee du PSD d’Adobe) avec, dans la palette calque, l’application de filtres dynamiques, à l’image des calques de réglages Photoshop. Plus lourd à manipuler, mais plus riche en commandes, car l’intégralité du menu Ajsutements y est accessible.

Un processeur de lots se charge d’appliquer des commandes à un ensemble de photos. Gestion des couleurs, manipulation des Exif et des IPTC sont aussi de la partie. La mouture téléchargée montre encore des bogues, des maladresses ergonomiques et un jeu de préférences incomplet au niveau personnalisation.

Si fonctionnellement, ACDSee PhotoEditor est ambitieux – je n’y ai cependant pas trouvé de corrections optiques (distorsion, aberration chromatique, perspective) au cours d’une rapide prise en mains -, reste que son ergonomie est contestable. Très prometteur donc... mais peu mieux faire.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo