[ Accueil ]

[ Club ]

[ ]

[
0
]

Voir le sommaire complet illustré

- Voir le sommaire illustré

PARTIE 1 : IMAGE

- Actus L’actualité du monde de la photo vue par la rédaction. - CANON EOS R3 : Premiers essais Le dimanche 19 septembre, le joueur de football argentin Lionel Messi effectue ses premiers pas au Parc des Princes, sous ses nouvelles couleurs. Nous avons profité de cette soirée de liesse, rythmée par quelques averses, pour prendre en main l’EOS R3, dans une version non finalisée. Cet hybride dans un corps de reflex pro impressionne. L’avenir de la photo pro se dessine. À grande vitesse. - Carte Blanche : Yann Arthus-Bertrand, le facteur gentilhomme La fondation « Good Planet », présidée par Yann Arthus-Bertrand, s’est associée à La Poste pour un nouveau projet lancé le 6 septembre 2021. L’idée : demander aux 70 000 facteurs de l’Hexagone de tirer le portrait des Français qu’ils côtoient lors de leurs tournées… Comme s’ils n’avaient pas déjà assez de travail !

LE FESTIVAL DU REGARD :

La sixième édition du Festival du Regard se poursuit jusqu’au 21 novembre à Cergy-Pontoise. Cette année, la manifestation accessible gratuitement est rythmée par une programmation autour de l’intime et de l’autofiction avec des images de Marc Riboud, de Franck Landron, de Kourtney Roy ou encore de Nobuyoshi Araki pour n’en citer que quelques-uns. Sylvie Hugues, codirectrice artistique du festival, nous parle de l’événement. 

INFLUENCES : S’INSPIRER DE LEWIS BALTZ

- En publiant un livre consacré à ses propres influences photographiques, Jean-Christophe Béchet propose une belle traversée de l’histoire de la photographie, de Eugène Atget né en 1857 à Stéphane Couturier, né cent ans plus tard. Dix décennies qui ont façonné l’esthétique photographique, entre courants, controverses et expérimentations. Jean-Christophe a retenu 51 noms pour cette petite histoire de la photographie, à la fois pratique et autobiographique. Chaque mois, vous retrouverez un chapitre de ce livre en suivant l’ordre chronologique des années de naissance. Avec à l’esprit cette phrase du grand philosophe, écrivain et essayiste italien Umberto Eco qui a écrit : « Les grands écrivains sont des grands lecteurs de dictionnaires : ils nagent à travers les mots. On apprend en lisant, comme les peintres ont d’abord toujours copié leurs aînés. La source d’inspiration, à condition de ne pas mener au plagiat, est essentielle ».

ÉDITION :

- Beaux livres : La sélection de la rédaction des livres photos.

AGENDA :

- Agenda : La sélection des expos incontournables de ce mois. À voir absolument !

PARTIE 2 : TECHNIQUE

ATELIER PHOTO N°1 : 50 CONSEILS DE PROS

Découvrez les conseils des pros dans de nombreux domaines, de l’art de vivre au paysage en passant par la mode.

ATELIER PHOTO N°2 : 10 TECHNIQUES POUR LE PORTRAIT EN EXTÉRIEUR

Quittez le studio, exploitez un éclairage naturel flatteur et profitez de la diversité des environnements. ■ Travailler en lumière naturelle : Suppléez l’éclairage naturel ou supplantez-le selon le style de portrait recherché. ■ Les accessoires d’éclairage : Diffusez, répartissez et façonnez la lumière. ■ Gérer les thèmes de couleurs : Réglez l’impact d’une couleur environnementale sur le sujet.■ Exploitez l’environnement : Réunissez tous les éléments puis choisissez les bons réglages. ■

CAS PRATIQUE N°1 : PHOTOGRAPHIER L’ÉCUREUIL ROUX

Le photographe Sean Weekly dévoile comment photographier de sympathiques écureuils dans la nature.

PARTIE 3 : MATÉRIEL

LES TESTS

■ Liste des tests : Sony ZV-E10 ■ Epson EcoTank ET-8550 ■ Joby Ring Light Beamo ■ Lexar Professional CFexpress Type B Silver ■ DJI OM5 ■ Coman DF 16 L ■ Green-e ■ Sony FE 50 mm f/1,2 GM ■ Nikkor Z MC 105 mm f/2,8 VR S & 50 mm f/2,8 ■ - TEST#1 : Sony ZV-E10 Mi-A6100, mi-ZV-1 : le ZV-E10 symbolise une nouvelle ère, dans la jeune histoire des appareils à optiques interchangeables sans miroir. Il confirme l’inexorable montée en puissance de la vidéo, de manière générale, et du vlogging, en particulier. À tel point que ce modèle fait l’impasse sur un viseur à hauteur d’œil. Et laisse la place à des outils externes pour optimiser au mieux son tournage. Stratégie payante ? - TEST#2 : Epson EcoTank ET-8550 Présentée comme un modèle photo polyvalent adaptant six couleurs, le multifonction EcoTank ET-8550 d’Epson intègre bien six réservoirs d’encre, mais composés des trois couleurs primaires, d’un duo d’encres noires ainsi que d’une encre grise. - TEST#3 : Joby Ring Light Beamo Bien connu pour sa famille de trépieds articulés GorillaPod et ses accessoires pour vloggers, Joby propose un petit éclairage annulaire de 12 pouces à fixer sur trépied. - TEST#4 : Lexar Professional CFexpress Type B Silver Lexar a profité de l’été pour lancer des cartes CFexpress, privilégiant un tarif attractif et un débit peu élevé, mais qui reste intéressant pour la lecture et l’écriture de fichiers vidéos 4K. - TEST#5 : DJI OM5 Cela fait un sacré bout de temps que DJI commercialise des stabilisateurs pour smartphones. Cela n’empêche pas le constructeur de continuer à innover dans ce domaine, comme le prouve l’OM5 annoncé à la rentrée… à un détail près. - TEST#6 : Coman DF 16 L Peu connu sur le marché français, le fabricant chinois Coman possède un catalogue de trépieds bien fourni, avec notamment une gamme dédiée à la vidéo dont le modèle DF16 L constitue l’entrée de gamme. TEST#7 : Green-e Devenus des consommables comme les autres, les chargeurs et câbles USB sont omniprésents dans notre équipement. Le français Green-e propose un chargeur et des câbles qui ont le bon goût d’être recyclables. - TEST#10 : Sony FE 50 mm f/1,2 GM Sony passe sous la barre des f/1,4 avec un bel objectif de la série G Master. Sa grande ouverture ne l’empêche pas de conserver un volume et un poids raisonnables, compatibles avec la taille des hybrides Sony. - TEST#11 : Nikkor Z MC 105 mm f/2,8 VR S & 50 mm f/2,8 Deux objectifs macro viennent renforcer la gamme Nikon Z. Une focale normale qui se veut plus abordable et un petit télé, évolution réussie du bien connu Micro-Nikkor 105 mm AF-S VR.

LA TRIBUNE DE SYLVIE : ON MARCHE SUR LA TÊTE

- Chaque mois, Sylvie Hugues nous livre son regard et son analyse sur un monde de la photo toujours aussi protéiforme.

LE MAGAZINE DE LA POST-PRODUCTION [WORKFLOW] - 48 PAGES

- Actus : Les logiviels photo de la rentrée La noria des nouveautés logicielles s’est remise à tourner depuis le mois d’août, charriant son lot d’annonces, de lancements officiels et même d’indices sur des sorties qui n’interviendront que plus tard. Avec un partage de plus en plus affirmé entre ceux qui pratiquent l’IA et les autres.

DOSSIER SPÉCIAL : postproduction Les dessous des fichiers

Il y a dix ans, une discussion sur les avantages et les inconvénients des formats Raw et Jpeg aurait déclenché de vives réactions chez de nombreux photographes. Plus maintenant, les deux formats d’enregistrement ayant chacun démontré leurs qualités respectives. - Jeunes et dynamiques : Sous les appellations Heif et Jpeg XL, deux nouveaux formats d’enregistrement ambitionnent d’abréger le long règne du Jpeg. Leur ramage se rapporte-t-il à leur plumage ? - Libre choix : Il est fini le temps où le Jpeg n’était qu’un format de seconde zone. Sélectionnez l’un ou l’autre des formats en fonction de vos contraintes. - Gestion de qualité : Quel que soit le format utilisé pour vos prises de vue, il est primordial de se familiariser avec les paramètres de votre appareil photo, car certains d’entre eux ont une incidence directe sur la qualité technique de vos photos. - Universel mais pas libre : Censé remplacer les formats bruts propriétaires, le DNG peine encore à s’imposer au-delà de l’univers Adobe. À tort ou à raison ? - Alternatives Si le Raw et le Jpeg font la pluie et le beau temps à la prise de vue, il existe d’autres formats pas moins intéressants pour enregistrer les images une fois ces dernières transférées sur le disque dur. - Convergences Sous condition bien faire ses devoirs à la prise de vue, la correction des Raw et Jpeg présente plus de similitudes que de différences.

GUIDE PRATIQUE : La calibration

Imprimer correctement ses photos n’est plus un parcours du combattant. Spectrocolorimètres et logiciels de gestion des couleurs sont désormais à la portée de n’importe quel utilisateur et aussi faciles à utiliser qu’un colorimètre pour la calibration des écrans.

QUESTIONS / RÉPONSES

De vous à nous - Vous êtes nombreux à vous interroger sur le matériel et les bonnes méthodes pour le traitement de vos photos et de vos vidéos, leur affichage, leur retouche, leur stockage ou leur partage. Ces questions, qui nous parviennent très régulièrement à la rédaction de Workflow, nous ont incités à publier un Questions/réponses dans notre dernier numéro. Victime de son succès, le voici à nouveau dans ce numéro où il devient une rubrique que nous vous proposerons désormais régulièrement, à chaque parution de ce magazine. Les sujets abordés dans ces pages ont été inspirés par les messages et courriers que nous recevons quotidiennement à la rédaction. Si d’aventure vous ne trouviez pas de réponse à votre question, n’hésitez pas à la partager avec nous pour que nous y répondions et que nous en fassions profiter les lecteurs de Workflow. Pour nous contacter, adressez-nous votre courrier à : Workflow – Image Media 9 cité de Trévise 75009 Paris ou vos emails à : devousanous@workflowmag.fr. ■ Le dialogue d’importation ■ Les aides visuelles à l’exposition ■ Le SSD ■ Le DNG ■

LOGICIEL : LE COUP DE CŒUR DU MOIS

- ACDSee Luxea Video Editor 6 ACDSee est principalement connue pour ses compétences en catalogage et traitement des photos. Elle dispose pourtant d’un logiciel de montage vidéo, proposé selon différentes formules allant de l’abonnement à la version perpétuelle… en passant par la gratuité.

TUTORIELS / PAS-à-PAS

■ Liste des tutoriels [12 pages] ■ : LIGHTROOM [2 tutoriels] ■ LIGHTROOM Cloud [1 tutoriel] ■
- TUTORIEL #1 : Lightroom
Décrire et légender les images
L’écosystème Lightroom – Classic ou « cloud » – vous permet de décrire et de légender vos images grâce aux mots-clés et métadonnées IPTC. Dans ce tutoriel, nous allons voir quels sont les champs les plus importants, comment les informations sont propagées et partagées dans l’écosystème Lightroom et aussi quelles en sont les limites, notamment au niveau des mots-clés et en termes de recherche et de filtrage.
- TUTORIEL #2 : Lightroom cloud
Publier vers des services tiers
Si vous souhaitez partager et publier des images, Lightroom « cloud » se suffit à lui-même, et, si vous utilisez Lightroom Classic, vous pouvez également en profiter. Mais, vous avez la possibilité d’aller encore plus loin, grâce aux « connexions », un service qui permet de synchroniser des contenus entre Lightroom et des services tiers plus sophistiqués, comme Adobe Portfolio et SmugMug.
- TUTORIEL #3 : Lightroom
Aller plus loin avec l’outil TSL
L’outil TSL (Teinte, Saturation, Luminance) n’est pas une nouveauté de Lightroom Classic, loin de là, mais son utilisation étant particulière, il nous a semblé intéressant d’en faire un large tour d’horizon et un rappel de ses possibilités. Nous en profiterons également pour aborder les particularités de la version utilisée par Lightroom « cloud » et de faire un rappel de sa déclinaison en retouche locale.

LES TESTS

Liste des tests : ON1 NoNoise AI 2021 ■ Darktable 3.6 ■ Adobe Premiere Elements 2021 ■ Lenovo Legion 7 16ACHg6 ■ Apple iMac M1 ■ Moshi Symbus mini ■ Sandisk Professional G-Drive SSD 2 To ■ Datacolor SpyderX Studio ■ WhiteWall ■ Hahnemuhle Photo Rag Baryta ■ Permajet Titanium Lustre ■
- TEST#1 : ON1 NoNoise AI 2021 Des grandes attentes de l’IA, comme l’autobalisage selon le contenu ou encore le masquage complexe, la réduction de bruit est l’une d’entre elles en voie d’être comblée, tant les logiciels y faisant appel se multiplient. Dernier en date avant la solution Adobe, ON1 NoNoise 2021. - TEST#2 : Darktable 3.6 Pas envie de vous abonner, ni même d’acheter un logiciel ? Darktable, issu de l’univers du logiciel libre, est peut-être une solution pour visionner, organiser, convertir et retoucher vos photos. Si l’investissement financier est nul, l’investissement personnel n’est pas négligeable et nous vous disons pourquoi. - TEST#3 : Adobe Premiere Elements 2021 La version Elements de Premiere est certes moins fonctionnelle que la version Pro, mais tout aussi fiable et d’une indéniable convivialité. Son objectif est de vous guider au maximum dans les opérations de montage, voire de les réaliser à votre place si nécessaire. - TEST#4 : Lenovo Legion 7 16ACHg6 Le Silicon M1, première puce conçue par Apple, équipe le nouveau MacBook Pro 13’’ et devrait fournir de meilleures performances pour une consommation énergétique bien moindre que les processeurs Intel. Vraiment ? - TEST#5 : Apple iMac M1 Cela faisait un bout de temps qu’Apple n’avait pas repensé le design de l’iMac, son ordinateur de bureau tout-en-un. C’est désormais chose faite, avec en star le nouveau processeur maison. Cela en fait-il une machine intéressante pour un pro ? - TEST#6 : Moshi Symbus mini Ajouter sept ports à un notebook en utilisant un seul connecteur USB-C : c’est ce qu’autorise ce mini adaptateur bien conçu et fiable. - TEST#7 : Sandisk Professional G-Drive SSD 2 To En matière de stockage externe, les SSD sont de plus en plus répandus. Ce G-Drive proposé par Sandisk devrait plaire aux pros souhaitant acquérir un SSD tout terrain et de bonne capacité. - TEST#8 : Datacolor SpyderX Studio) Le kit SpyderX Studio regroupe les outils de mesure d’écrans et d’imprimantes de Datacolor dans un kit très élégant, proposé à un tarif très attractif pour les experts et les clubs photo. - Laboratoire WhiteWall Auréolé du prix TIPA du meilleur labo au monde pour la quatrième fois, WhiteWall a su imposer sa griffe avec une offre très professionnelle de tirage grand-format sur des supports allant du tirage classique sur papier photo ou jet d’encre jusqu’au tirage sur alu Dibond. - Hahnemuhle Photo Rag Baryta : Chez Hahnemuhle, le baryté a la cote avec une large gamme de supports à base de fibre de cellulose ou de coton, summum des papiers comme c’est le cas pour lePhoto Rag Baryta. - Permajet Titanium Lustre : Avec un rendu haut en couleur et une Dmax élevée, le Titanium Lustre de Permajet est un papier à la surface métallique plutôt contenue et beaucoup moins tapageur que celui de certains papiers concurrents.

LA TRIBUNE DE LAURENT : Il n’y a plus photo

- À chaque édition de notre cahier dédié au flux de travail du photographe (Workflow), Laurent Katz nous livre son regard et son analyse sur les outils du photographe.

MDLP #140 - Papier

par Vanessa VIGIER - 

MDLP - 

8.2 €.

164 PAGES - Novembre 2021 - 6,50 € Actualités ■ Avant-Première : Canon EOS R3 ■ Influences : s’inspirer de Lewis Baltz ■ 2 DOSSIERS PRATIQUES : 50 conseils de pros ■ 10 techniques pour le portrait en extérieur ■ CAS PRATIQUE : Photographier l’écureuil roux ■ TESTS : Sony ZV-E10 ■ Epson EcoTank ET-8550 ■ Joby Ring Light Beamo ■ Lexar Professional CFexpress Type B Silver ■ DJI OM5 ■ Coman DF 16 L ■ Green-e ■ Sony FE 50 mm f/1,2 GM ■ Nikkor Z MC 105 mm f/2,8 VR S & 50 mm f/2,8 ■ La tribune de Sylvie Hugues ■
+ LE CAHIER WORKFLOW [48 pages]
ACTUS : Les logiciels de la rentrée ■ DOSSIER SPÉCIAL : POST-PRODUCTION, LA JUNGLE DES FICHIERS NUMÉRIQUES ■ GUIDE : La Calibration ■ FAQ : ■ Les aides visuelles à l’exposition ■ Le SSD ■ Le DNG ■ COUP DE CŒUR LOGICIEL : ACDSee Luxea Video Editor 6 ■ TUTORIELS : LIGHTROOM [2 tutoriels] ■ Lightroom Cloud [1 tutoriel] ■ TESTS : ON1 NoNoise AI 2021 ■ Darktable 3.6 ■ Adobe Premiere Elements 2021 ■ Lenovo Legion 7 16ACHg6 ■ Apple iMac M1 ■ Moshi Symbus mini ■ Sandisk Professional G-Drive SSD 2 To ■ Datacolor SpyderX Studio ■ WhiteWall ■ Hahnemuhle Photo Rag Baryta ■ Permajet Titanium Lustre ■

Le poids des acronymes Pour garder la main sur son flux de travail, il n’y a guère d’autre choix que de se familiariser avec un jargon plus proche du champ lexical de Bill Gates que de Cartier-Bresson. Ainsi vont les temps pixélisés, où une partie de l’activité photographique est indubitablement soumise à la loi des chiffres. Le choix du format a un impact direct sur le poids des fichiers, et de manière collatérale, sur les capacités des supports d’enregistrement ou de sauvegarde. Un critère d’autant moins négligeable que la définition des capteurs, notamment en 24 x 36, ne cesse de grimper. Nous le constatons, au travers de dossiers sur les bienfaits du recours au format Raw et les stratégies à adopter, conscient des dilemmes shakespeariens qui hantent tout photographe, à l’instar du fameux « Raw ou Jpeg ? ». Telle fut, longtemps, la question, à laquelle la réponse la plus simple, car impartiale, consistait à dire « les deux ».
Mais en réalité, il existe d’autres voies. Dernier exemple en date, sur des appareils (ainsi que certains smartphones) récents, dont l’EOS R3, à l’honneur dans ce numéro, le format Heif investit les menus. Une sorte de « super » Jpeg, dans le sens où il s’agit d’un fichier compressé, certes, mais moins que son célèbre homologue. Ajoutons à cela, la possibilité, plus ancienne, de générer des Tiff, en développant ses fichiers bruts au sein des appareils. Quand en plus, on apprend qu’un Jpeg peut en cacher d’autres (vous ne connaissez peut-être pas encore les Jpeg 2000, XR et XL) et qu’il faut parfois trouver le logiciel adéquat pour ouvrir des images HLG… S’aventurer dans cette jungle a de quoi faire tourner les têtes et perturber plus d’un workflow !
Connaître chacun de ces termes ne fera probablement pas de vous un meilleur photographe (nous avons volontairement mis de côté la vidéo, un univers à part entière), en matière de cadrage et d’interprétation de la lumière. D’aucuns estimeront sans doute qu’il s’agit ni plus ni moins que de culture G pour geeks. Évidemment, nous ne sommes pas d’accord avec une telle assertion. Cerner le champ d’action, le lien et l’impact de ces différents formats sur des aspects aussi cruciaux que la dynamique, la balance des blancs ou la gestion des hauts Iso semble, à nos yeux, être une raison suffisante pour lire attentivement le dossier que nous consacrons, sous la houlette de Volker Gilbert, à ces – obscurs pour la plupart – acronymes… par Benjamin Favier, rédacteur en chef.