Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

National Geographic s’associe à Reporters Sans Frontières

04/12/2014 | Benjamin Favier

Le quarante-septième opus de la collection « 100 photos pour la liberté de la presse » met à l’honneur la prestigieuse revue. Les amateurs de photo animalière seront aux anges…

On savait Franz-Olivier Giesbert féru d’histoire et de politique. On découvre, si on n’a pas lu son livre L’animal est une personne, pour nos sœurs et frères les bêtes (éditions Fayard), pour nos sœurs et frères les bêtes, que l’écrivain-journaliste voue une admiration sans bornes au genre animal, à travers son court texte, en préambule de cet album. Le président de Reporters sans frontières, Christophe Deloire, justifie pour sa part le choix de mettre l’accent sur le monde animal et végétal en arguant que « la curiosité pour la diversité de la vie est au fondement du journalisme. »

JPEG - 19.1 ko
Baleine franche australe, Nouvelle-Zélande. Photo : Brian Skerry

Les témoignages de Paul Nicklen, Brian Skerry, Steve Winter ou David Doubilet, lui donnent raison : on a beau avoir vu et revu certains clichés, on reste émerveillé devant la grâce des compositions et les prouesses techniques mises en œuvre, certains ayant été pris il y a plus d’une vingtaine d’années. D’ailleurs, nous regrettons que les dates ne figurent pas systématiquement dans les légendes qui accompagnent les photos. La taille des polices de caractères est en outre un peu petite, surtout lorsque les explications sont fournies, ce qui est souvent le cas. Dommage, car la mise en page est réussie, et le portfolio, articulé autour de l’univers de différents photographes emblématiques de National Geographic, fonctionne très bien. Rappelons au passage que le premier numéro du prestigieux magazine a été publié en octobre 1888 ; il devient un mensuel illustré huit ans après…

JPEG - 570.7 ko
Ours polaire jouant avec un pneu. Photo : Norbert Rosing

En conclusion de cet album, ne pas manquer une passionnante interview avec Robert Saviano, membre du comité de soutien à RSF. L’auteur de Gomorra, publie cette fois une enquête sur l’économie de la cocaïne (Extra pure, voyage dans l’économie de la cocaïne, éditions Gallimard). Il explique ses conditions de vie et de travail délicates, lui dont la tête est mise à prix par la Camorra, et combien le rôle joué par ses lecteurs est important pour sa sécurité…

- Photo en tête d’article : Jou Jou, chimpanzé en captivité, tend la main au Dr Jane Goodall. © Nick Nichols

JPEG - 102 ko
100 photos de National Geographic pour la liberté de la presse – éditions Reporters Sans Frontières – 20 x 26 cm – 148 pages – 9,90 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP