Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon

Olympus : sur le front des objectifs Micro 4/3

17/09/2012 | LAURENT KATZ

Alors que Panasonic étend sa gamme d’optiques Micro 4/3 avec des zooms lumineux (f/2,8), Olympus privilégie, pour l’instant, les focales fixes. Parfait pour l’usager du Micro 4/3 qui dispose d’une offre encore plus diversifiée.

Plus plat qu’un pancake

Il y a les pancakes, des optiques plus ou moins plates. Il faudra maintenant compter avec les objectifs capuchons, plus proche du bouchon protecteur d’une lentille avant que de l’objectif lui-même. Pourtant, ce 15 mm (30 mm eq. 24 x 36) comporte bien trois lentilles et offre un aspect spectaculaire à tout hybride Micro 4/3, comme peut l’être le pancake Pentax 40 mm Limited.

À ce niveau de compacité, il y a des compromis. Ici, l’ouverture est fixe (f/8) et la mise au point figée sur l’infini, ce qui vu la profondeur de champ offre une netteté sur la plage allant de un mètre à l’infini. Un petit commutateur offre néanmoins un réglage sur 30 cm. L’optique est attendue pour 79 € en octobre.

Fiche technique

  • Prix : 79 €
  • Type : grand-angle
  • Focale : 28 mm (42 mm, éq. APS-C)
  • Monture : Micro 4/3
  • Formule optique : 3 éléments en 3 groupes
  • Protection : -
  • Bague de mise au point : -
  • Motorisation : -
  • Stabilisation : -
  • Ouverture maximale : f/8
  • Ouverture minimale : f/8
  • Diaphragme : iris circulaire
  • Distance minimale de mise au point : 30 cm
  • Grandissement : 0,12x
  • Accessoires : -
  • Diamètre du filtre : -
  • Dimensions (L x ø)  : 56 x 9 mm
  • Poids : 22 g

Le 60 mm Macro arrive

On en a entendu parler depuis des mois et c’est en octobre que cette optique macro ambitieuse arrive pour 599 €. Le M.Zuiko Digital ED 60mm f/2,8, dont l’imposant pare-soleil n’est pas fourni en standard, descend à 19 cm pour assurer le rapport 1:1. Un curseur module le fonctionnement de l’autofocus qui ne se perdra pas à chercher un sujet au loin quand il ne s’agit que de photographier un insecte vagabond. Un curseur en limite donc les plages : 40 cm - ∞, 19 cm - ∞ et 19-40 cm.

La fabrication est « tropicalisée », ce terme désignant la protection contre l’humidité, les poussières et les projections d’eau. La formule optique est sophistiquée, usant de nombreux éléments en verre à faible dispersion de différentes natures (ED, HR et E-HR). Les lentilles bénéficient du traitement multicouche Olympus, le ZERO (Zuiko Extra-low Reflection Optical).

Une bague adaptatrice FR-2, optionnelle, assure le montage des flashs macro annulaire RF-11 et double tête TF-22.

Fiche technique

  • Type : télé macro
  • Focale : 60 mm (120 mm, éq. APS-C)
  • Monture : Micro 4/3
  • Formule optique : 13 éléments (1 ED, 2 HR, 1 E-HR) en 10 groupes, traitement ZERO
  • Protection : projection d’eau et poussières
  • Bague de mise au point : oui
  • Motorisation : oui (MSC)
  • Stabilisation : -
  • Ouverture maximale : f/2,8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 7 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 19 cm
  • Grandissement : 2x (éq. 24 x 36)
  • Accessoires : pare-soleil LH-49 (opt.)
  • Diamètre du filtre : 67 mm
  • Dimensions (L x ø)  : 82 x 56 mm
  • Poids : 186 g

Du noir pour le 12 mm

Ce grand-angle 12 mm on le connaît bien et on l’apprécie, tant pour sa qualité que pour sa bague mécanique des distances avec échelle de profondeur de champ (une rareté dans l’univers des hybrides !). Et ne voilà-t-il pas qu’Olympus nous fait le coup de l’objet en série limitée, donc plus onéreux, quand certains n’attendent qu’un changement de finition pour harmoniser l’aspect de leur objectif avec celui de l’appareil photo.

Il en coutera donc 999 € pour se procurer le M.Zuiko Digital ED 12 mm f/2 Black Edition. Livré pour une fois avec son pare-soleil (quand la version silver à 799 € en est démunie). Et il faudra faire vite, car la France ne bénéficiera que de quelques dizaines d’exemplaire.

Fiche technique

  • Type : grand-angle
  • Focale : 12 mm (24 mm, éq. APS-C)
  • Monture : Micro 4/3
  • Formule optique : 11 éléments (1 DSA, 1 asphéri, traitement Nanocristal
  • Protection : -
  • Bague de mise au point : oui
  • Motorisation : oui (MSC)
  • Stabilisation : -
  • Ouverture maximale : f/2
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 7 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 20 cm
  • Accessoires : pare-soleil (opt.)
  • Diamètre du filtre : 46 mm
  • Dimensions (L x ø)  : 56 x 43 mm
  • Poids : 130 g

Un 17 mm en devenir

Pour celui-là, il n’y a ni fiche, ni prix, ni date, ni photo. Olympus présente ce M.Zuiko Digital ED 17 mm f/1,8 comme une optique ambitieuse. Qui disposera d’une bague de mise au point commutable, avec échelle des distances. On n’en sait pas plus, si ce n’est qu’il intégrera la motorisation MSC pour l’autofocus.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Olympus
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Joomeo