Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Robert Doisneau, Du métier à l’œuvre – Palm Springs 1960

14/12/2013 | Nadia Trujillo

Le Campredon Centre d’art de la ville de l’Isle-sur-la-Sorgue propose un regard décalé sur l’œuvre d’une des plus grandes figures de la photographie française avec cette double exposition consacrée à Robert Doisneau.

L’exposition que le Centre d’art Campredon de l’Isle-sur-la-Sorgue consacre à Robert Doisneau associe deux séries très contrastées. La première, intitulée « Du métier à l’œuvre » a été exposée pour la première fois par la Fondation Henri Cartier-Bresson en 2010 sous le commissariat d’Agnès Sire :

"Longtemps Robert Doisneau a été perçu comme le chantre du pittoresque parisien. Illustrateur de génie, il a su comme personne saisir l’image agréable, l’anecdote inattendue : on a reconnu en lui le professionnalisme et la poésie simple de l’instantané. Mais l’œuvre de Robert Doisneau est infiniment plus complexe."

GIF - 509.8 ko
Photo : Robert Doisneau / Atelier Doisneau

L’exposition est composée d’une centaine d’épreuves originales noir et blanc réalisées entre 1930 et 1966 à Paris et en région parisienne. La seconde sélection comporte quant à elle, trente clichés de la série en couleur « Palm Springs », produite pour le magazine Fortune en 1960. Le photographe français est envoyé en Californie pour faire un reportage sur l’émergence des golfs en plein coeur du désert du Colorado.

« Pourquoi m’a-t-on expédié à Palm Springs, Californie ? Pour faire des photos de golf. Je sais tout juste qu’il faut envoyer très loin, sur un gazon vert, une petite balle blanche dans un trou à peine assez grand pour la recevoir. On vient ici de très loin, même les palmiers sont venus du Mexique par la route, et les graines de gazon, qui avaient tendance à s’envoler au vent de la nuit, ont été fixées au sol grâce à une pluie de colle tombée des hélicoptères. »

Très vite, Doisneau en profite pour saisir d’un oeil amusé l’atmosphère toute en démesure de cet oasis pour milliardaires.

GIF - 378.9 ko
Photo : Robert Doisneau / Atelier Doisneau

Sous verre, des documents, épreuves vintage et un tirage moderne du Baiser de l’hôtel de Ville, complètent le dispositif. Retrouvez les tarifs et informations complètes sur le site du Campredon Centre d’art (lien ci-dessous).

Informations pratiques

- Où : Au Campredon Centre d’art de l’Isle-sur-la-Sorgue
- Quand : Jusqu’au 8 février
- Le site du Campredon Centre d’art

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP