Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

DxO ViewPoint 1.1 : évolution mineure

11/12/2012 | LAURENT KATZ

Mineur ne voulant pas dire négligeable, il faut prendre ce nouvel opus comme un affinement ergonomique bienvenu pour travailler plus efficacement.

JPEG - 715.4 ko
La correction du trapèze (cliquer pour agrandir).

DxO ViewPoint a été lancé en septembre. Les résultats obtenus, en matière de redressement de perspective et de correction des anamorphoses de volume, qui déforment visages et silhouettes en bordure des photos prises au grand-angle, sont satisfaisants. Mais certains aspects manipulatoires méritaient d’être amendés. Ainsi, fallait-il agir sur individuellement sur les points d’ancrage, pour déplacer une ligne plaquée sur une oblique à rendre perpendiculaire ou horizontale. Ce n’est plus le cas, la ligne est devenue mobile. Et les touches fléchées assurent des déplacements ultras précis des points de contrôle, avec un suivi visuel dans la loupe. Qui en passant est détachable pour la rapprocher de la zone d’intervention (comme avec le v. 1).

Des raccourcis épaulent les commandes de zooming et, dans le menu Fichier, « Fermer » et « Ouvrir un fichier récent » (10 au maximum) font leur apparition. Une alerte informe de l’impossibilité d’appliquer une correction de perspective.

ViewPoint est fourni sous la forme d’un logiciel autonome 32 ou 64 bits, pour Mac (à partir de Mac OS 10.6) ou Windows (XP, Vista, 7 et 8), ou d’un plug-in Photoshop qui apparaît dans le menu Filtre. Il est définissable comme un éditeur externe de Lightroom.

Il est disponible depuis ce jour (11/12), pour 49 € en tant que prix promotionnel. À partir du 26, se sera 79 €. Une version d’essai, valable un mois, est disponible ici.

- Le site de DxO

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP