Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

Samsung WB2200F : le bridge aux airs de reflex pro

13/01/2014 | Franck Mée

Samsung profite du CES pour présenter un appareil fort original, le WB2200F. Techniquement, c’est un bridge assez ordinaire, mais esthétiquement, il sort du lot : la poignée verticale est intégrée, comme sur les reflex professionnels !

Une poignée pour prise de vue verticale, c’est parfois pratique. Cette orientation est en effet privilégiée pour certains sujets et faire un cadrage vertical avec un appareil classique peut, à la longue, faire mal au poignet. Et puis, cela ajoute un volume généreux à l’appareil où caser une batterie augmentée… Du coup, les "grips" optionnels font partie des accessoires appréciés sur les reflex et compacts à objectifs interchangeables, et les appareils à vocation professionnelle l’intègrent souvent : c’est par exemple le cas des Canon EOS 1D X et Nikon D4, vaisseaux amiraux de leurs marques.

C’est en revanche beaucoup plus rare sur les compacts et bridges, modèles sur lesquels le volume et le poids sont des obstacles à l’achat et où les clients trouvent normal d’avoir des batteries limitées. Un seul exemple d’appareil intégrant un déclencheur vertical nous vient, le Pentax VS20, et c’était plutôt un bouton supplémentaire sur le flanc du boîtier, sans véritable poignée.

C’est donc une surprise que de voir arriver le Samsung WB2200F. Ce nouveau bridge coréen intègre en effet une vraie poignée verticale dupliquant non seulement le déclencheur, mais aussi la molette de réglages, la commande de zoom et la touche de correction d’exposition. Elle avale au passage la batterie BP-1410 du NX30, sensiblement plus généreuse que les accus habituels sur les bridges — Samsung ne donne pas de chiffres d’autonomie, mais la capacité d’une batterie de compact tourne autour de 4 Wh alors que celles des COI approchent généralement les 10 Wh.

Sur le plan technique, le WB2200F est plus ordinaire : son capteur est un Cmos BSI de 16 Mpxl, son objectif un 20-1200 mm, sa vidéo en Full HD à 30 images par seconde et son écran un 3" de 460 kpts sans possibilité d’orientation.

Les amateurs de photos aux angles inhabituels pourront trouver une consolation dans la liaison WiFi, qui permet de contrôler l’appareil depuis un périphérique Android avec une application plutôt réussie.

Samsung a également présenté le WB1100F, un bridge sans viseur beaucoup plus classique. Techniquement, il faudra cette fois se contenter d’un capteur CCD, de la vidéo en HD 720p et d’un objectif 25-875 mm, et la batterie est la classique SLB-10A (3,8 Wh).

Tarifs et dates de disponibilité en France ne sont toujours pas connus à l’heure où nous écrivons.

- Le site de Samsung

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP