Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Exposition : À la vie, à l’image d’Emeric Feher au Château d’Angers

24/10/2015 | Sandrine Dippa

Jusqu’au 17 janvier le Château d’Angers accueille l’exposition À la vie, à l’image d’Emeric Feher.

Moins connu que Brassaï ou Kertéz le photographe humaniste, né en Hongrie et exilé à Paris en 1926, immortalisa pendant des décennies les paysages, l’architecture, ses proches ou encore le quotidien des Français. Nous avons assisté à la première de l’exposition regroupant une centaine d’images en noir et blanc capturées entre les années 1920 et les années 1960.

C’est au cœur du Château d’Angers, une forteresse bâtie dès 1230 dominant la Maine, que sont exposés les clichés du photographe Emeric Feher depuis le 16 octobre. Tirées, en partie, des fonds de la Caisse nationale des Monuments historiques, la centaine d’images en noir et blanc présentées ont été capturées de 1926, date à laquelle le photographe d’origine hongroise s’installe à Paris, à sa disparition en 1966 à l’âge de 62 ans.

JPEG - 253.9 ko
L’exposition présente une centaine de photos réparties par thèmes.

Pendant plusieurs années l’artiste polyvalent a photographié les monuments, les gens, sa fille - mais aussi les objets à des fins publicitaires avec, entre autres, un Rolleiflex. « Il a donné ses lettres de noblesses à l’illustration », nous confie Françoise Paviot la commissaire de l’exposition à propos des travaux de l’artiste jusqu’à lors peu connu. Comme beaucoup, c’est en honorant des commandes pour des magazines et la publicité que le photographe vivra de son métier à une époque ou la publicité fait « exploser la photographie », explique la commissaire.

JPEG - 297.1 ko
Des documents d’époque sont présentés durant la rétrospective.

L’exposition, composée de tirages numériques et de tirages vintages signalés par le croquis d’une pellicule, s’articule autour de six thèmes repartis dans six salles : La France aux cent visages, axée sur les paysages, les fêtes folkloriques et les monuments ; De la main à la machine, racontant le passage de l’artisanat à l’industrie ; La ville connue, méconnue, disparue, présentant en grande partie des photos de nuit prises à Paris, Angers ou Marseille ; Images posées et composées, sur ses travaux publicitaires ; Les Tentations de l’abstraction, qui propose de découvrir ses travaux de recherches autour de l’objet tandis ; et enfin La vie au grand air, une série de photos capturées en plein air illustrant, entre autres, l’émergence du sport.

JPEG - 523.5 ko
À la vie, à l’image propose de découvrir les travaux effectués par Feher pour la publicité ou les magazines.

La rétrospective donne également à voir des objets contemporains du photographe comme sa carte de presse, un Rolleiflex, des documents officiels ou un agrandisseur. La visite s’achève sur l’espace pédagogique, un lieu où il est possible de consulter les fonds de la CNM sur des tablettes, mais aussi de feuilleter le catalogue de l’exposition librement.

Informations pratiques
À la vie, à l’image - Emeric Feher - Jusqu’au 17 janvier 2016
Château d’Angers
2 Promenade du Bout du Monde, 49100 Angers

- Le site du Château d’Angers

Crédit image d’accueil : Château d’Angers © Emeric Feher – Centre des monuments nationaux

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages