Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Hasselblad CFV-50c : capteur Cmos pour système V

24/07/2014 | Pascale Brites

C’est la tendance de cette année : toutes les marques d’appareils moyen format passent peu à peu au capteur Cmos. Après avoir présenté le H5D-50c en début d’année, Hasselblad propose désormais un dos numérique intégrant le même capteur pour ses appareils en monture V.

Présentation

Cela fait déjà plus d’un an qu’Hasselblad a officiellement annoncé l’arrêt de la production du 503CW, son dernier appareil en monture V. Mais le système, vieux de près de soixante ans, a encore de nombreux adeptes, amoureux du viseur poitrine comme sur un Rolleiflex et du format carré qui a fait la renommée de la marque. Il faut dire que les Hasselblad V présentent une excellente durée de vie et il n’est pas rare de trouver encore sur le marché des boîtiers de série 500, 501 ou 503 à quelques centaines d’euros et en parfait état de fonctionnement.

Hasselblad propose donc aujourd’hui à ces utilisateurs d’appareils en monture V de bénéficier des dernières avancées en matière de technologie de capteur : le CFV-50c vient donc remplacer le CFV-50 et reprend les principales caractéristiques du H5D-50c.

Compatible avec « presque tous les appareils photo du système V fabriqués par la société depuis 1957 », selon le communiqué de presse diffusé par Hasselblad, le CFV-50c est équipé d’un capteur Cmos de 43,6 x 32,9 mm de 50 Mpxl. Les fichiers Raw 3FR sont codés sur 16 bits et une option Jpeg est désormais disponible. La plage de sensibilité s’étend de 100 à 6400 Iso et la durée maximale d’exposition est de 12 minutes. La rafale n’atteint pas les valeurs des reflex et reste limitée à 35 images par minute. À l’arrière, un écran TFT de 3" propose un nouveau système de menu et une nouvelle disposition des boutons, dont l’un peut recevoir une fonction au choix. L’enregistrement s’effectue sur carte CF ou directement sur un ordinateur via la connexion FireWire 800. La fonction d’affichage en Live View qui passe par le logiciel Phocus présente une fréquence plus élevée que celle des dos en CCD, et donc une transmission moins saccadée.

Le dos est équipé d’une batterie Lithium-Ion de 8,4 V dont l’autonomie est annoncée pour 8 heures.

Enfin, que les amoureux du format carré se rassurent, il est toujours possible de photographier soit au rapport 4/3 sur la surface totale du capteur, soit au rapport 1/1 via un recadrage automatique de l’image.

Le tarif annoncé est de 11 000 €.

- le site d’Hasselblad

Fiche technique

  • Capteur : Cmos, 50 Mpxl
  • Définition : 8 272 x 6 200 pixels
  • Taille des photosites : 5,3 x 5,3 μm
  • Rafale : 1,5 s/cliché, 35 vues/min
  • Profondeur de couleur : 16 bits
  • Sensibilité : 100 à 6400 Iso
  • Durée maximale d’exposition : 12 minutes
  • Ecran : TFT 3"
  • Format de fichiers : Raw 3FR, Jpeg
  • Connexion : FireWire 800
  • Stockage : carte CF II
  • Batterie : Sony InfoLithium L
  • Dimensions : 90 x 92 x 57 mm
  • Poids : 530 g
  • Prix : 11 000 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.