Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

L’Epson Stylus R2000 remplace la R1900

03/05/2011 | Laurent Katz

Surprise. Voici que déboule la R2000, petite sœur de la toute récente R3000, mais usant d’une autre catégorie d’encre pigmentaire. Avec une connectique complète en prime.

La R3000 est excellente… mais pas donnée (799 €). C’est avec plaisir que l’on voit sortir la Stylus Photo R2000, annoncée pour 499 $ aux USA, et que l’on a découvert au tarif français d’Epson pour 499 €. Vive la parité ! Ainsi, Epson a-t-elle quatre modèles A3+ à son catalogue : la R1400 (399 €), la R2000, la R2880 (679 €) et la R3000 (799 €).

Cette nouvelle imprimante utilise une tête MicroPiezo avec huit jeux de 180 buses. Et donc huit encres pigmentaires de type Epson UltraChrome Hi-Gloss de seconde génération. Les cartouches Noir mat et Noir photo sont à demeure, secondées par le trio d’encre primaires que sont le cyan, le magenta et le jaune. Ici, pas de version claire de certaines teintes, mais des encres rouge et orange. Le huitième réservoir contient un optimiseur de brillance (le Gloss Optimizer) destiné aux papiers brillants pour homogénéiser l’aspect des zones non imprimées avec celui des parties qui le sont, ce type de papier n’absorbant pas l’encre à pigment de la même manière qu’un support mat. Ces cartouches ont gagné en capacité, Epson indiquant 50 % d’impression en plus. Leur prix est de 19,32 € (7,97 € pour l’optimiseur de brillance).

Du côté des interfaces, bingo ! Outre l’USB pour la connexion à l’ordinateur et le port PictBridge pour une sortie pilotée depuis un appareil photo, le R2000 offre un port Ethernet et un contrôleur Wi-Fi. Parfait à domicile, dans un club photo ou un studio graphique quand les ordinateurs se multiplient ou que des visiteurs peuvent débouler avec un portable pour effectuer des tirages. En matière d’alimentation, outre le bac arrière recevant les feuilles, un tiroir pour CD/DVD est fourni et, s’il faut employer des papiers beaux-arts épais (1,3 mm maxi), un trajet par l’arrière est prévu. Sans oublier l’usage de papier en rouleau, à découper manuellement faute d’un massicot automatique, toujours absent dans cette gamme de prix.

La R2000, pour transformer les tons continus d’une photo RVB en trame d’impression, emploie l’AccuPhoto HG Technology. Un procédé qui calcule avec précision le placement de chaque gouttelette d’encre (de taille variable) pour, dixit Epson, « maximiser le gamut , créer des transitions et des dégradés sans cassure et assurer une perception constante des couleurs sous différentes sources d’éclairage. ». On a hâte d’y gouter visuellement.

Fiche technique

- Format : A3+
- Technologie : jet d’encre
- Résolution : 5 760 x 1 440 ppp
- Cartouches d’encre : Epson UltraChrome Hi-Gloss 2 (25,9 ml)
- Couleurs : noir mat, noir photo, magenta, cyan, jaune, rouge, orange, gloss optimizer
- Grammage maxi. : NC
- Épaisseur du papier maxi. : 1,3 mm en défilement à plat
- Alimentation : bac arrière, passage à plat par l’avant, support CD/DVD, rouleau
- Massicot : non
- Afficheur : non
- Lecteurs de cartes : non
- Interface : Hi-speed USB, Ethernet 10/100, Wi-Fi (802.11n), PictBridge
- Logiciels : Epson Printer Utility, Epson Photo Print, Print CD, Epson File Manager
- Systèmes d’exploitation supportés : Windows Vista, XP, XP Pro 64 bits, 7 ; Mac OS X v.10.5.x - 10.6.x
- Dimensions : fermée 622 x 324 x 219 mm, ouverte 622 x 797 x 418 mm (L x P x H)
- Poids : 12,3 kg

- Le site d’Epson

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • LES PRIX .

    Une fois de plus et vous le dîtes avec ironie, c’ est la parité .

    Comme je l avais remarqué, il y a quelques temps à propos du prix d’une nouvelle carte de très grosse capacité (Lexar 128 GB ,je crois), 1 $ = 1 € !
    Alors que nous en sommes à peu près à 1 € = 1,5 $ .

    C’ est vraiment un scandale qui perdure . Je rappelais qu’ en...1964 , j’ étais aux Etats-Unis , un appareil à 100 $ coutait minimum 2 000 F en France (un ouvrier gagnait 6 à 700 F/ mois à l’ époque ) .

    Les importateurs français se sucrent abondamment ! Autant acheter les produits début de gamme, ici la R 1400 , plus raisonnable et aux résultats très proches en qualité .

    JPJ13 71 ans