Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

La gamme de trépieds Manfrotto s’étoffe et se renouvelle

23/09/2010 | Pascale Brites

Les nouveautés présentées à la Photokina par le groupe Manfrotto distribution se comptent par dizaines. Parmi elles, des modèles Pockets, une gamme de trépieds entièrement revue et deux nouvelles rotules.

Depuis que la société Bogen Imaging est devenue Manfrotto Distribution, elle affiche sa volonté de faire de la marque Manfrotto, la marque ombrelle du groupe. Pour cela, elle présente une offre étendue destinée aux photographes professionnels comme aux nouveaux utilisateurs, qui cherchent à s’équiper à moindre frais. Et avec cet élargissement de gamme, on assiste à une codification uniforme des références de produits, pour une déclinaison de gamme plus simple et plus facilement identifiable.

La Photokina 2010 est l’occasion d’annoncer la disparition des familles Modo et M-Y, respectivement remplacées par les Compacts et les 390. La gamme Manfrotto se décline désormais des Pockets, modèles de table très légers aux trépieds professionnels 050, en passant par les Compacts, les 390, les 290 et les 190.

Le plus léger des deux Pockets, le MP1-C01 ou C02, suivant son coloris noir ou argent, épouse la forme allongée des appareils compacts. Sa vis se déplace sur toute sa longueur pour s’adapter aux différentes marques et ses pieds ergonomiques et rabattables permettent de le laisser en place, même lorsqu’on ne l’utilise pas. Ils s’inclinent également à des différents angles pour s’adapter à toutes les surfaces. Ce modèle sera disponible très prochainement au prix de 25 €. Son grand-frère, le MP3-D01 ou D02 est plus grand et supporte le poids d’un reflex d’entrée de gamme. Son prix s’élève à 35 €.

La gamme Compact se décline en deux coloris, noir ou gris. Elle possède une colonne réversible et remplace les actuels Modo. Elle existe en monopodes et en deux versions de trépieds. L’un est fournie avec une rotule ball classique et l’autre avec une rotule joystick de nouvelle génération, sur laquelle la gâchette a été remplacée par une roulette de serrage, supposée être plus résistante dans le temps.

La gamme 390 se compose quant à elle de modèles dont les prix sont compris entre 70 € et 100 €. Elle se décline également en gris et en noir et se divise en trois sous catégories : « short » , « light » (plus hauts) et « like pro », aux tubes élargis et à la charge admissible plus élevée. Cette gamme compte sept modèles en aluminium, plus un monopode, et s’accompagne d’une rotule ball ou d’une tête trois dimensions suivant les modèles. Elle remplace les M-Y actuellement au catalogue, avec un léger surcroit de qualité.

Les Manfrotto 290 sont une nouvelle catégorie de trépied, placée entre les 390 et les 190. Ils s’inspirent du design des 190, reprennent le même système de clip, mais ne possèdent que deux angles pour l’écartement des jambes. Ils sont proposés seuls en deux déclinaisons de poids et de charges admissibles, ainsi qu’en kit avec une rotule ball ou une rotule 3D. Leurs prix varient entre 100 € et 200 € en fonction des combinaisons.


Le haut de gamme des trépieds Manfrotto reste occupé par les modèles 190 et 050. Et de ce côté, pas de changement. Seule une nouvelle codification intervient sur la série 050. A l’exemple du MT057C3, elle désigne la marque du produit, Manfrotto, son type, Trépied, sa gamme 05, sa série, 7, sa fabrication, Carbone, et son nombre de sections, 3. Cette codification est également appliquée aux nouveaux modèles. Si la gamme de trépied 050 n’a pas subi de changement, elle peut cependant recevoir de nouvelles rotules ball, les T050, disponibles en trois tailles pour un tarif compris entre 240 € et 290 €. Le frottement de la boule est contrôlé par un nouveau matériau plastique qui lui confère une bonne fluidité. Petit détail, cette rotule est équipée d’un curseur pour basculer entre deux butées différentes pour la rotation à 90°. Ce réglage est sensé permettre de bloquer la boule à 90° lorsque le trépied n’est pas sur un surface plane.

Dès le début de l’année 2011, la firme italienne devrait également commercialiser la rotule 2HIO (pour Two Head In One), composée d’un alliage de magnésium et destinée aux applications photo et vidéo. Elle possède un levier vidéo utile pour des déplacements fluides et maîtrisés, un contrôle de friction et un blocage panoramique. En abaissant la goutte rouge présente à sa base, on bascule en mode photo, ce qui libère le mouvement de rotation à la verticale. Son prix n’a pas encore été communiqué.

- Le site deManfrotto Distribution

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

Ulule Lemondedelaphoto
CEWE