Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Le Nikon D5100 est annoncé !

05/04/2011 | LAURENT KATZ

L’EOS 600D tout juste commercialisé, la réplique Nikon ne se fait pas attendre. Le D5100 vient chasser sur les mêmes terres, celui de l’amateur, pas expert mais presque. Nouvel entrant ou cherchant à remplacer un reflex un peu ancien.

Résumer ce qu’est ce nouveau membre de la famille est facile. Il retient de l’expert D7000 les bases photographiques et vidéos, emprunte à l’entrée de gamme D3100 des principes de bases et y ajoute quelques atouts manquant à l’un et à l’autre. Si le premier est, selon la typologie Nikon, l’appareil des « experts passionnés » et le deuxième celui qui privilégie une « utilisation familiale », le nouveau venu est le compagnon de « l’amateur photo ».

Le capteur Cmos est le très convaincant 16 Mpxl qui a fait ses preuves sur d’autres reflex (D7000, K-5, Alpha-590), surtout aux sensibilités élevées, pris en charge par le traitement Expeed 2. La vidéo, elle, est d’obédience Full HD avec une exposition automatique seulement qui agit sur la sensibilité et la vitesse. Et un son monophonique qui ne demande qu’à passer à la stéréo par le biais d’un micro externe (voir encadré). Dans ce contexte, un autofocus permanent est possible, 30 % plus rapide que celui du D7000… ce qui restera toujours très lent vu les prestations réduites de ce dernier dans ce contexte.

Ergonomie modifiée

Le boîtier est plus ramassé que celui du D5000, avec une ligne adoucie et un LCD de classe 921 kpts. Toujours orientable, mais avec un point de pivotement latéral alors que celui du D5000 se situait à la base. Parfait pour la vidéo et le LiveView. De la disposition revit des touches, on notera une migration sur le dessus du déclencheur vidéo et d’un levier de commutation en LiveView, de sorte que l’index assure un passage rapide entre les différents modes. À proximité, le barillet de fonctions montre une répartition organisée entre modes experts (PASM), modes Scènes à accès direct ou par menu. La position Effets assure les filtres Vision nocturne, Dessin couleur, Miniature, Low key, High key, couleur sélective et Silouhette. Des transformations d’images que l’on retrouve pendant la lecture des clichés. Ailleurs, une fonction assure, à partir de deux vues (+/- 1 IL, 2 Il ou 3 IL), un rendu HDR.

Du D3100, le D5100 reprend la visée à 95 %, l’autofocus à onze collimateurs (avec suivi 3D), les rafales à 4 im/s et le système matriciel d’analyse de scène pour calculer l’exposition, la balance des blancs et assister l’autofocus. Et aussi l’omission d’un testeur de profondeur de champ, plus gênant pour ce boîtier d’une certaine ambition qui a toutes les qualités pour convaincre les amateurs de macrophotographie.

C’est un reflex ouvert, compatible avec le GP-1 de Nikon, la gamme des flashs SB pilotables sans fil. Il reconnaît les dernières générations de SD (SDXC, SD UHS-50, Eye-Fi), se pilote via l’HDMI par la télécommande du téléviseur pour faire défiler les photos. IL est gérable à distance par Camera Control Pro 2. Un vrai modèle amateur avec des atouts experts, ce que confirme un menu très fourni en options. À la personnalisation près, puisque seule une touche de fonction est programmable, que l’on pourra opportunément confier au réglage de la sensibilité par exemple. Car l’essentiel des ajustements passe par le menu traditionnel ou une centrale de pilotage affichée sur le LCD.

Le D5100 paraît donc bien né pour se démener face à 600D. Son prix est plus attractif, en gros 100 € de moins dans ses configurations « nu » et « kit de base », mais il faudra attendre le 21 avril, date de sortie annoncée », voire un ou deux mois de plus pour voir comment la distribution va réellement positionner ces deux reflex qui ont beaucoup d’arguments pour lutter face aux hybrides.

- Les menus

Nikon a maintenu la structure en onglets (Visualisation, Prise de vue, Réglages personnalisés, Configuration, Retouche et Menu personnalisé).
- Les réglages personnalisés

Au nombre de vingt, ils amènent un paramétrage fin de certaines fonctions.

- Marque : Nikon
- Modèle : D5100
- Prix : 699 € nu, 799 € avec F3,5-5,6/18-55 VR, 999 € avec F3,5-5,6/18-55 VR et F4-5,6/55-200 VR, 899 € avec F3,5-5,6/18-105 VR
- Le site de Nikon

FICHE TECHNIQUE

- Capteur : Cmos 23,6 x 15,6 mm, 16,2 Mpxl, format 3/2
- Protection du boîtier : -
- Stabilisateur : -
- Antipoussière : Oui
- LiveView : Oui
- Définition maximale : 4 928 x 3 264, pixels
- Vidéo : 1080p (24 im/s, 25 im/s, 30 im/s/ H264)
- Formats de fichiers : Jpeg, Nef, Mov
- Sensibilités : Auto, 100 – 6 400 Iso (extensions à 12 800 et 25 600 Iso)
- Monture : Nikkor AF, coefficient multiplicateur 1,5x
- Mise au point  : manuelle, auto sur 1 ou 11 zones(détection auto ou manuelle), détection de visage en visée LCD, suivi 3D
- Mode d’exposition : PASM, modes Scènes, effets spéciaux
- Exposition : automatique matricielle 3D II sur 420 zones, pondérée centrale, ponctuelle (2,5 %), sur collimateur actif, 0 - 20 IL (2-20 IL en ponctuel)
- Compensation d’exposition : +/-5 IL par 0,3 ou 0,5 ou 1 IL
- Bracketing d’exposition : 3 vues (+/-3 IL par 0,3 ou 0,5 ou 1 IL)
- Vitesses : 1/4 000 à 30 s, synchro X 1/200 s
- Rafales : 4 im/s
- Balance des blancs : Auto, préréglée (12), manuelle (1), bracketing
- Réglages divers : Mode Picture Control (couleur, contraste, luminosité, accentuation, teinte)
- Flash intégré : NG 12/13 (auto/manuel) à 100 Iso, contrôleur sans fil, -3/+1 IL, par 1/3 IL
- Visée : reflex par pentamiroir (95 %), grossissement 0,78x, 17,9 mm
- Moniteur : LCD multidirectionnel 3 pouces/920 kpxl, orientable
- Modes d’affichage : Zoom, index (4, 9 et 72 vues), indicateur surexposition, calendrier, diaporama
- Stockage : SD/SDHC/SDXC
- Interfaces : Hi-speed USB/AV, mini HDMI, télécommande/GPS, microphone
- Personnalisation : 1 touche, 1 menu
- Divers : fonctions de personnalisation, surimpression, compatibilité module GPS, filtres, correction de distorsion et perspective, recadrage, effets à la prise de vue et en lecture, conversion Raw-Jpeg
- Logiciels : View NX 2
- Accessoires fournis : Accus et chargeur, bandoulière, 1 câble USB, 1 câble audio/vidéo
- Alimentation : accu Li-Ion 7,2 V/1 080 mAh
- Dimensions/Poids : 128 x 97 x 79 mm/560 g (avec SD et accu)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • il se foute pas un peut de nous nikon ??? encore un boitier amateur et en plus a 16 mpx et nous expert toutjour avec notre vieux d700 a 12 mpx !!!!! ON VEUT UN D800 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Equipé en D700 / D3s je suis on ne peut plus d’accord.
      La vidéo "full hd" rien à faire. Par contre les pixels supplémentaires ne sont pas de refut lorsque l’on travail sur du packshoot et en studio notamment. Et le D3x très peu pour moi. Je l’ai eu pendant deux semaines via Nikon, et en studio c’est une merveille. Mais au quotidien, une fois la barre des 1600 Iso péniblement atteinte cela en est finit de lui.

    • Toujours des gens pour se plaindre. Même avec un D700, un D3s ou un D3x... Mais je vous connais bien, le genre de personne qui veulent pavaner avec leur matériel dernier cri et qui pleurent quand le voisin a un plus beau jouet. Je vois quotidiennement des gens sortir des photos excellentes en D60. Demandez à la Nikon School : c’est souvent les amateurs en D90 qui font les meilleurs photos, pas ceux en D3x.

    • Bien dit !!!!!!
      Et même avec mon "vieux" D40x, je fais de très belles photos, souvent complimentées sur les forums.
      Par contre, il est clair qu’en haut ISO, je suis out mais mes 10mpix sont plus que suffisant pour une utilisation amateur.
      VIVE CEUX QUI SAVENT ENCORE FAIRE DES PHOTOS, DES VRAIES !!!!

    • tais toi quand tu parles !!!!! je parle de besoin de pro pas d’amateur !!! tout le monde c que l’on peut faire une superbe photo avec un jetable !! va dire a schumacher qu’il peut gagner une course de F1 avec une clio .....

    • Arrêtez de tous vous plaindre !!!
      Chaque appareil a ses propres caractéristiques.....
      quand on est PRO il faut du matériel costaud (je pense aux reporters au 4 coins du monde et souvent dans des situations difficiles. Dans ces cas la OUI au D3s, D3x et D700)
      Maintenant quand on risque rien tranquille à la maison OUI au D5000, D3000...........
      tout le monde n’a pas 5000 voir 6000€ à dépenser dans un reflex
      On peut faire de belles photos avec n’importe qu’elle appareil.

      Moi personnellement je dispose d’un D200 ET D70 et j’en suis content !!!!
      j’ai parcouru le Kenya avec les 2 appareils sans problèmes et dans des conditions pas toujours géniales. Et je compte bien investir dans le D5100

    • moi vous me faite marrer avec 16,18,20,25 million de pixels pour faire quoi ??? j’ai 12 sur mon d3s est cela me suffit je tire sur du A2 en excellent qualité sur ma R3800 epson alors que la plupart des pleureuses de pixels ne savent pas a quoi cela sert acheter vous un compact il y en a a 14 et 16 Mlion
      le rééchantillonnage vous connaissais pas sur toshop ???

    • Bonjour,

      Je suis à la fois d’accord avec cette réflexion de ceux qui balade du matos à mettre plein la vue et d’autres, avec des boîtiers plus modestes. Je suis pro depuis bientôt 40 ans, et n’ai jamais eu envi d’exister avec une méga focale me contentant souvent d’un appareil équipé d’un 35 mm. Lors de manifs, je vois souvent ces mecs, jouer des coudes, avec un boîtier équipé d’un objectif long comme deux bras, à grossir la poitrine comme un paon devant sa femelle.
      Ce n’est pas le boîtier qui fait la photo, en effet : Cartier-Bresson, Doineau utilisaient un Leica équipé d’un 35 mm, leurs œuvres perdureront toujours.

      Mais où je suis en désaccord, c’est qu’un pro doit avoir du matériel fiable, robuste, sur lequel compter. Je ne citerai ni mes boîtiers, ni mes marques, mais je dois avoir lors de commandes du matériel sur qui compter, d’où l’acquisition de matériel haut de gamme. Mais rassurez-vous, si un jour vous me croisez, je m’en tiens qu’au stricte minimum, souvent un boîtier, une à deux optiques fixes et, si nécessaire, un flash pour équilibrer les contres jours (on doit vendre et rendre des photos bien exposées).

      Sinon, en vacances ou en dilettante, j’emmène un Alpha 100, avec un 18/250, comme un amateur (appareil que j’avais gagné, d’ailleurs, lors d’un tirage au sort de ce site).

      Patrick

    • Vous ferez de meilleures photos avec 24MP ?
      Une photo merdique est toujours merdique même avec 24MP.
      Moralité : plus le photographe est mauvais plus il a besoin de technique.

    • Certains déplorent la "faible" résolution de 12 Mpx du D700 alors que beaucoup se contentent de mettre en ligne sur le net des images de 600 x 800 px. Moi avec mon D700, il m’arrive de je faire des tirages sur papier de 24 x 36 cm à 300 dpi ou de 30 x 45 cm à 254 dpi, et ça me suffit amplement. En plus , je remplis moins vite mon disque dur externe de sauvegarde de mes images. Que du bonheur en somme !

    • Bonjour patrick,

      Ma femme est interressé par la photo, d’ailleur elle souhaite prendre de cours prochaines dans un centre artistique lillois spécialisé dans la photo. Il y a deux ans je lui ai offert un appareil photo argentique nikon de 1978. l’appareil fait de super photo. Elle commence a les developper elle meme c assez sympa.
      Toutefois je souhaiterais m’y mettre aussi mais acheter un reflex numerique de base, grand public pas trop cher. quoi acheter a quoi dois faire attention.

      Merci de ta reponse

    • bonjour syl

      quels objectifs raccorderais tu à ton D5100 ?
      coordialement

    • Vous ne pouvez pas mieux dire, mais Nikon n’est pas la seule compagnie à utiliser ce stratagème. Ceci découle d’analyses du marché car c’est leur pain et leur beurre. En parcourant plusieurs forums sur le sujet des APN, même les professionnels se plaignent de ne pas être écoutés par ces dites compagnies. En ce qui concerne l’amateur (débutant ou averti), il lui faut d’abord cerner ses besoins. Un amateur qui fait des photos sporadiquement et que la qualité finale importe peu ne cherchera pas à acquérir du matériel dispendieux. Il se fiera probablement au vendeur. Par contre, il y a celui qui désire le meilleur rapport qualité/prix pour rapporter des souvenirs, fixer des moments adorables etc. Il fera son choix en vertu de ses besoins et des disponibilités sur le marché. Il ne faut pas oublier l’amateur averti qui aura feuilleté les magazines spécialisés, les sites internets ainsi que les forums sur le sujet. Cette personne n’aura pas ou peu de difficultés à sélectionner ce qui lui convient. Son but : la qualité de l’image et la façon d’y parvenir. Je passerai sous silence celui qui aime se pavaner avec son matériel et qui regarde constamment celui des autres. Tous veulent un APN, mais pas le même et cela expliquerait aussi la variété ou le choix disponible. En résumé, tant et aussi longtemps que ces compagnies feront leurs frais, le marché des nouveaux APN y sera conditionné.

    • Très juste !!!

      Ce n’est pas l’appareil qui fait la photo, mais le photographe qui donne vie à ses prises de vue ;-)
      J’ai un D5100 simplement parce que c’est ma 1ere reflex numérique depuis 20 ans, j’aivais la Minolta XG-9 des années 80 avec le simple stricte minimum que bien des photographes pro avait pour des reportages de GEO.

      En tout cas, le photographe ne doit pas être limité par son appareil, mais pas son imagination ;-)

  • Incroyables ces réactions... et pas un commentaire en rapport avec la news... allo modération ? OK, c’est pas un forum, m’enfin de rester systématiquement à côté de la plaque, avec une humeur le plus souvent exécrable ?
    Personne pour comprendre, et je pense en particulier à machin pro avec ses "besoins" (NB : les toilettes, c’est au fond à gauche), qu’il en faut pour tout le monde, et les D800 et D4 (qui moi aussi m’intéressent davantage que ce D5100 surtout présent pour faire le marché) auront leur heure de gloire dans pas si longtemps ?

    Bon ceci dit, et c’est pas pour faire mon râleur, mais je trouve que c’est un peu l’appareil de trop chez Nikon, qui soit dit en passant prend un peu la tengeante canonienne qui consiste à saturer les gammes pour innonder le marché, en pensant que cette stratégie est sufffisante pour raffler la mise. Car malgré ses qualités sur le papier, ce D5100 fait sans doute un peu trop doublon avec le D7000, très récent lui aussi.
    Et du coup, je ne suis pas sûr que l’affaire soit forcément rentable pour Nikon qui risque se semer un peu plus le doute chez le consommateur à qui est destiné cet appareil, qui le choix entre 2 appareils bas de gamme, 1 moyen et 1 haut de gamme dans les APS, avec - et c’est qui est le plus gênant je trouve - des différences somme toute assez mineures entre les appareils qui ne se justifient pas forcément par des écarts de plusieurs euros.

    Bizarrement chez boitiers les pros, le choix m’apparaît bien plus simple et clairement segmenté... peut être aussi parce que les besoins sont plus précis.

    Peut être que le rédacteur peut éclairer notre lanterne à ce sujet ?

    • Et du coup, je ne suis pas sûr que l’affaire soit forcément rentable pour Nikon qui risque se semer un peu plus le doute chez le consommateur à qui est destiné cet appareil, qui le choix entre 2 appareils bas de gamme, 1 moyen et 1 haut de gamme dans les APS, avec - et c’est qui est le plus gênant je trouve - des différences somme toute assez mineures entre les appareils qui ne se justifient pas forcément par des écarts de plusieurs euros.

      Ca c’est sur que ce nouveau D5100 sème le doute dans mon esprit !!!!! Bien décidée à investir dans le D7000, je me retrouve assez perdue entre les deux...et je ne comprend pas non plus a différence de prix !!!!!

    • Bonjour,
      les grosses ou plutôt énormes différences entre ces deux boitiers sont viseur 100% pour d7000, deux molettes de controles pour expo manuel et alliage de magnésium.
      Voila ceci explique cela....
      Cordialement.

    • Bonjour,

      Pour compléter la réponse précédente, la visée est aussi plus large sur le D7000(qui use d’un pentaprisme et non d’un pentamirroir) et ses capacités pour photographier en rafale sont plus grandes, en raison d’une cadence de 6 im/s, d’un autofocus à 39 collimateurs et du nouveau système de mesure avec un capteur dédié de 2016 points. L’ergonomie est aussi plus experte, plus personnalisable. Si en qualité d’images on devrait rester sur des mêmes niveaux, le boîtier est donc d’une autre nature, bien plus performant et polyvalent. Et il dispose de deux lecteurs de SD.

      On retrouve une segmentation similaire chez Canon avec le trio EOS 600D, EOS 60D et EOS 7D.

      Laurent

    • Alors je souhaite quand même bon courage aux "grands experts" de la FNAC ou de chez Carrefour pour expliquer aux quidams la différence subtile entre un pentraprisme et un pentamiroir, et leur expliquer qu’avec un boitier en magnésium et un capteur de mesure à 2016,648 points, ils feront des photos incroyablement meilleures...

      De mon avis, quand on tape dans cette gamme par vraiment orientée vers des besoins pros, trop de choix tue le choix, et ce qui peut paraître important du point de vue d’un pro est le plus souvent obscur pour le moins initié (qui le plus souvent vient du compact/bridge), en particulier lorsqu’il n’a pas le bon interlocuteur pour lui expliquer les "subtiles" différences entre deux boitiers, tandis que lui fera d’abord en fonction de son budget.

      Ensuite, le fait que Canon - le roi des boitiers clonés et de la fragmentation du marché - ai le même type de segmentation n’est pas franchement un intérêt à souligner pour qui trouve le marché confus/peu lisible, et qui doit faire son choix, sans oublier bien sûr les autres concurrents qui aujourd’hui font tous de même.
      En tout cas, ça confirme justement que Nikon s’aligne (bêtement) sur la stratégie de son concurrent historique afin d’être plus visible, alors qu’il pourrait concentrer ses efforts sur l’innovation et jouer sur ses points forts.

      L’écart entre le D3100 (qui rogne sur le D5100) et le D7000 (qui rogne sur le D300s) est bien suffisamment marqué, alors c’est comme le sucre dans le café : c’est pas la peine d’en rajouter.

    • un peu radical la description non ??? viseur 100% , mollette et magnésium !!!!!
      et tu fait quoi des 39 collimateur contre 11 pour le 5100 avec ça prise en main par rapport au D7000,de l’écran de contrôle sur le dessus du boitier les 2 molettes au lieu d’une c’est pas pour faire joli mais pour accélérer le réglage RAPIDE de la prise de Vu et un buffer plus rapide. ne confondé pas trop... cela reste un boitier Amateur contre un boitier Amateur averti (voir expert) le D7000 convient aux personne qui savent travailler leur photo Mode A,M,S et le D5100 plutôt pour des débutant qui travail le plus souvent en auto car même le mode P il ne s’en sert pas !!! je suis très bien placer je travail a la fnac et 90% des client qui achètent ces produit D3100 et D5100 sont des débutant ou des personne qui veulent un boitier très léger et petit ne comparer pas un D7000 avec un D5100 ce que je voit ici c’est exactement ce que je vois en magasin ( c’est le même capteur c’est la même video...) arrêter de lire les étiquettes et demander donc aux conseillers de vente l’utilisation que souhaiter en faire il y a la une grosse différence un D7000. en utilisation Auto acheter vous plutôt un 3100 ou un 5100 et laisser les boitiers Expert aux personne voulant l’utiliser comme tous les amateur averti et passionner de photo avec le propre réglage. La prise en main et primordial car combien de fois j’ai procéder a des échange de client qui voulez un D7000 et après il le trop lourd ou trop encombrant.

      Carlos Fnac Valence

    • Je suis un amateur qui passe du bridge au reflex ...

      Jamais je n’aurais investi directement dans le Nikon D7000, car trop cher. Or ce D5100 m’interresse car il est abordable tout en reprenant le capteur du D7000 qui a fait ses preuves. J’avais tout d’abord songé au D90 ...

      A ce tarif, il me reste de quoi investir dans des objectifs. Plus tard quand je maitriserai la bête, je songerai à évoluer coté boitier.

      Conclusion, Nikon m’a tiré vers le haut.

      Donc bien joué.

    • Je vais encore (longuement) me répéter (et dans le vide), mais bon...

      Qu’est-ce que les utilisateurs amateurs/débutants, avec le niveau qui est le leur, en ont à faire de toutes ces specs qui sont d’ordre exclusivement ergonomique, eux qui déjà n’ont pas encore les connaissances suffisantes pour bien faire tour de leur appareil au point de ne shooter pratiquement qu’en auto, et qui la plupart du temps ne prennent jamais le soin de lire les manuels d’utilisation ?
      C’est aussi oublier un peu vite la complexité de ces petits bijoux technologiques, que pas grand monde n’arrive à exploiter à 100%... si tant est que ça soit possible.

      Alors à ce niveau, OUI : une molette, des collimateurs en moins, et une finition plus cheap sont des points négligeables pour le débutant, qui fait d’abord selon son budget quand il n’y connaît pas encore grand chose. Et quand l’envie d’aller plus loin se fera sentir avec un niveau de pratique en rapport, l’utilisateur n’aura pas besoin de franchir qu’une demi-marche en faisant l’acquisition du modèle juste au dessus dans la gamme, autrement il restera déçu sur le plan de l’image (voire de l’utilisation), même s’il pourra montrer à tout le monde que la fiche technique de son appareil s’est légèrement allongée (génial sur les photos !).

      Enfin, la progression se fait aussi au prix de certaines concession (poids, prix et complexité par exemple).
      On ne pas espérer un jour avoir un D3 qui pèse 500 grammes en plastique avec la qualité d’un moyen-format, tout en étant aussi simple d’usage que le premier appareil bas gamme venu. Pour faire des photos pros, il faut parfois en baver, et certains appareils se "méritent".

      Donc l’écart entre le D3100 et le D7000 me paraît suffisamment clair pour rendre inutile ce D5100, parce qu’à ce rythme là, on aura bientôt 15 boitiers en gamme DX. Et de quoi occuper les têtes de gondole pour un moment, à défaut d’éclaircir les idées et le choix du consommateur.

    • Je suis l’heureux possesseur d’un D5000, et si le D5100 corrige les défauts de celui ci (écran à rotule base définition, placé sur le côté, video 720p sans autofocus continu...) à un prix raisonnable, ne pas hésiter à le prendre. La qualité du 1er en traitement du bruit dans les hauts isos est vraiment impressionante.
      Bon achat

    • Bonjour,
      comme vous, je passe du bridge au reflex. J’ai été l’heureux possesseur d’un nikon f65 avec 2 objectifs corrects.
      Mon choix en passant au reflex numérique était donc de pouvoir réutiliser mes objectifs.
      J’ai longtemps hésité entre le d7000 et le d5100. Le d7000 m’offrait la possibilité de réutiliser mes obj. grace a son moteur AF intégré, mais par contre le D5100 m’offrait l’écran rotatif (de très bonne facture) qui est un avantage énorme pour les photos en positions délicates.
      Par contre le D5100 n’a PAS de moteur intégré, l’objectif doit donc en être équipé.
      N’étant pas un pro,mais étant quand même capable d’utiliser les modes P, S et M, j’ai pu faire l’essai sur le D3100 d’un ami, et j’ai été satisfait de la réutilisation de mon télé en Focus Manuel. La simplicité du boitier pour les photos simples et rapides ont été également déterminante. Le D7000 est un cran trop haut pour mon budget et pour mes compétences. N’empêche, je m’amuse comme un fou avec mon D5100. Je l’ai pris avec un objectif 18-105 VR-AF, assez polyvalent. J’aurai préféré le tamron 18-270 mais bon, budget faisant..

    • Le tamron 18-270 ne serait pas un bon choix. Certes très polyvalent, mais serait trop lent en AF. Trop peu lumineux aussi. L’AF du D5100 peinerait certainement.

    • Bonjour,

      Idem pour moi. Après 25 ans d’utilisation d’un reflex argentique Olympus OM1 et 5 ans d’un bridge Panasonic (avec très bon objectif LEICA), j’ai investi dans un Nikon D5100 et .... après mes premiers tests, j’ai retrouvé mes réflexes d’antan.
      Encore merci à NIKON.

    • Le D 5100 est bien plus fini que le d 7000 je ne regrette pas d’avoir sauté le pas, car étant pro je suis bluffer par ses qualité...

  • Bonjours , je voulais vous demander si vous savez quel objectif peut faire des photo en panorama pour le nikon D5100 ?

    • Bonjour,

      Il n’y a pas d’optique à franchement parler panoramique. Mieux vaut prendre un objectif avec une distorsion minimale et des aberrations réduites sur les bords (zones de recouvrement d’une photo à l’autre). Selon la définition de l’image finale, et donc du nombre de photos à assembler, optez pour une focale basse ou moyenne (éq. 24 x 36) de 28 à 100 mm. Mais les photos sortant de l’ordinaire relevant de l’audace, ne prenez pas cette règle comme un dogme !

      Laurent

    • idem pour moi,
      n’ayant jamais eu de reflex au paravant, j’ai longtemps cherché entre Canon et Nikon dans tous les modèles,
      le choix : Nikon D5100 en kit avec les objectifs 18-55 et 55-200,
      et pour un débutant je dois dire que je fais tout de même des belles photos,
      la plus part du temps en mode AUTO, car la technologie de tels appareils m’est encore toute nouvelle et compliquée,
      donc avec un D7000 je serais complètement perdu...

      Je pense qu’en tant que débutant, le D3100 est trop entrée de gamme et le D7000 trop expert, vu de là mon choix pour ce boitier...

    • Bonsoir ; je voudrais s’avoir une petite chose, je ne suis pas une pro j’aime la photo tout simplement, j’ai seulement 18 ans et je souhaite m’offrir avec l’argent de mon pti boulot d’été un reflex numérique, depuis 2009 je me suis fixé sur le D5000 mais à la venu du D5100 je suis un peut perdu pour s’avoir le quelle serais le mieux (sans parler de prix, juste niveau qualité) pourriez vous m’aider et me dire les avantage et inconvénient des deux, et le quelle et le mieux. Merci d’avances pour vos réponse.

    • Idem, après avoir longuement hésite a prendre le 7000, je me suis rabattu sur le 5100 sans vraiment savoir pourquoi, Et je le regret !
      Car seulement 200euros d écart finalement a la fin. Mais je perds toutes les accessibilitées rapides aux fonctions iso,vitesse, et l impression que j arrive vite aux limites de l apn.

  • Bonjour.

    Etant débutante (ou presque) en photographie, je possède pour le moment un bridge Lumix FZ45. J’aimerais pourtant passer au réflex, et ce nouveau Nikon semble rassembler plusieurs points forts de par son "faible" prix pour la capacité photographique qu’il possède..
    A conseiller, ou à éviter ?
    Merci, pour toutes réponses..

  • J’ai eu un D3100 dont j’étais très satisfait. Je l’ai "perdu" et donc je me posais la question du D5100... C’est simple : je l’aurai pris s’il avait eu plus de collimateurs. C’est réellement le point qui me manquait sur le D3100. Le D7000 est hors-budget pour moi ...

  • bonjour
    je débute dans la photo et je passe un cap photo je dois acheter un reflex me conseillez vous cet appareil sinon vers quel reflex se tourner ?
    merci de me répondre
    A+

  • Le D5100 est pour moi un des meilleurs, il est adapté à tout ! Et son écran qui bouge est très pratique. Il est super pour tous les domaines. Mais dans mon cas, pour l’équitation c’est super, car les vidéos sont top ! Mon père à également un D90 et un D3x et ils sont très biens aussi ! Mais le D3x c’est de trop pour moi. Non, franchement le D5100 est vraiment cool comme appareil : D

  • Bonjour,

    J’aimerais m’acheter le D5100 mais je ne sais pas trop quel objectif prendre ! Pouvez-vous me conseiller ??
    mais je voudrais un objectif performant et éviter au maximum de devoir changer tout le temps d’objectif.
    Je pensais prendre un 18-200mm.
    merci d’avance

    • Si je peux te donner un conseil, j’ai le D5100 depuis un an que j’ai acheté en kit avec le 18-55 et le 55-300. Je ne regrette absolument rien mais maintenant je veux passer sur une focale fixe le 35mm 1:1,8. C’est d’ailleurs le conseil que je te donnerai, ça permet de se recentrer sur la photographie en elle même et non le matos qui va avec. Tu passe plus de temps à cadrer, à trouver le bon angle c’est vrai, mais c’est pas ça qui fait une bonne photo ??
      Et en plus avec cet objectif, tu peux faire de belles photos en faible éclairage avec un piqué terrible pour ce prix. Pour ma part, je l’achète demain et je crois qu’il ne va pas beaucoup quitté mon appareil.
      Quant à ceux qui ont fait le tour des possibilités du D5100, je pense que, s’ils ne sont pas professionnel, au sens où il s’agit d’un métier, il y a un manque d’humilité assez certain derrière ces propos.
      Voilà j’espère que ça te servira.

    • Bonjour !

      Je possède un NikonD50 que j’aime beaucoup. Je fais du braketing en mode rafale jumelé (donc un seul déclenchent) ... Si je m’achète un d5100 pourrais-je faire le mode braketing jumelé au rafale pour continuer d’avoir un seul déclenchement ?

      Plaisant se vous lire.

      Merci !