Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Les Photaumnales 2016 sous le signe des Love stories

15/10/2016 | Nadia Trujillo

Love stories. C’est le thème choisi pour cette treizième édition des Photaumnales. Le Festival, orchestré par le pôle photographique Picard, Diaphane, a invité une trentaine d’artistes de tous les horizons à raconter leurs histoires d’amour.

JPEG - 451.2 ko
Photo : Robert Montgomery / Love is the revolutionary energy, 2011
JPEG - 159.9 ko
Photo : Adriana Lestido / Mother and daughter / Courtoisie Galerie CLAIR

« Sans s’interdire les représentations traditionnelles (…) l’exposition est aussi l’occasion de se confronter à des images rendant compte de formes d’amour moins convenues, et moins souvent mises en forme photographiquement : amours déviants, de l’animal, des dieux, de soi, des proches, de la famille, sur un mode divers, réaliste ou engageant un principe de photographie mise en scène », explique Paul Ardenne, commissaire invité du Festival.

JPEG - 197.7 ko
Photo : Mads Nissen / Homophobia in Russia

Les œuvres de Janet Biggs (États-Unis), Morgane Callegari (France), Enna Chaton (France), Mat Collishaw (Angleterre), Mounir Fatmi (Maroc) ou Shaun Gladwell (Australie) rencontrent celles de Sandra Hoyn (Allemagne), d’Ali Kazma (Turquie), d’Adriana Lestido (Argentine), de Tuomo Manninen (finlande), de Robert Montgomery (Écosse) ou encore du photographe Malick Sidibé, surnommé « l’œil de Bamako », disparu en avril dernier. Au programme également, un focus sur la photographie hongkongaise de 1950 à nos jours, fruit d’un partenariat avec l’Alliance française de Hong Kong et le Hong Kong International Photo festival.

JPEG - 419.4 ko
Photo : Morgane Callegari / Jeunes filles en fleurs, 2014

- Où : Beauvais et région Picardie
- Quand : du 8 octobre au 1er janvier 2017
photaumnales.fr

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages