[ Accueil ]

[ Club ]

[ ]

[
0
]

Voir le sommaire complet illustré

- Voir le sommaire illustré

BONUS EXCLUSIF : UN CD ROM DEMO DE FORMATION OFFERT

Retrouvez en page 34-35 de ce magazine un CD Rom de démonstration tiré de l’excellent DVD de formation édité par la société Video2Brain et intitulée "La formation complète sur Adobe Lightroom 3 : le flux de travail photographique de l’importation à l’impression". Au total 16 formations vidéos vous sont offertes soit plus d’une heure de formation gratuite en vidéo. A noter que MDLP vous offre la possibilité de vous procurer la formation complète via un bon de commande en page 65

PETIT RAPPEL HISTORIQUE SUR LIGHTROOM


Les origines de Lightroom remontent à l’année 2003. Son moteur de dématriçage est identique à celui de Camera Raw. Genèse de ce qui est en passe de devenir un standard industriel, au même titre que Photoshop.

PRISE EN MAINS DU LOGICIEL

28 PAGES DE CONSEILS : ■ Evolution : une remise à niveau spectaculaire ■ Interface : un confort d’utilisation accru ■ Catalogue : une gestion irréprochable ■ Le module bibliothèque ■ Le menu Importer ■ Le module Développement ■ La correction des défauts optiques ■ Les modules de sortie ■ Les Plug- ins ■ Flux de travail et tri

Dans cette première partie, nous vous proposons de revenir avec de nombreuses explications sur les évolutions de la version 3 du logiciel d’Adobe tout en examinant module par module les implications pour l’utilisateur.

- Evolution : une remise à niveau spectaculaire Bien que les nouveautés de Lightroom 3.0 ne soient pas -directement visibles à travers l’interface, le logiciel a subi des changements radicaux, notamment en ce qui concerne la qualité des images.


- Interface : un confort d’utilisation accru Pas de changement d’ergonomie pour Lightroom 3- qui allie toujours sobriété et efficacité. Pour s’y retrouver dans les réglages, voici quelques conseils- pour profiter de son interface modulaire.


- Catalogue : une gestion irréprochable Lightroom repose sur une base de données, appelée Catalogue, pour assurer à l’utilisateur un flux de travail performant, cohérent et- fiable. L’intégrité des informations est assurée par un paramètrage pointu.


- Le module bibliothèque L’étendue des compétences de Lightroom pourrait laisser penser que ses outils de catalogage ne sont pas complets. Pourtant, le module Bibliothèque n’a rien à envier aux logiciels spécialisés.


- Le menu Importer Le menu Importer de Lightroom 3 a été entièrement
refondu pour une meilleure visibilité des dossiers et des volumes source et -de destination. Il s’inspire du module Bibliothèque.


- Le menu Développement Par rapport à Lightroom 2, le module Développement n’a pas fondamentalement changé, mais il bénéficie du nouveau moteur de -dématriçage et des outils de correction de bruit de Camera Raw 6.


- La correction des défauts optiques La correction optique a toujours été l’apanage de DxO Optics Pro. Mais voilà qu’Adobe débarque avec un système très efficace et -beaucoup plus ouvert, impliquant même les fabricants d’objectifs.


- Les modules de sortie Les modules Diaporama, Impression et Web sont destinés à -la diffusion des images, sous forme électronique ou sur papier. Tour d’horizon de -ces outils largement abordés dans les tutoriels de ce hors série.


- Les plug-ins L’architecture de Lightroom est ouverte aux outils de -flux
de travail développés par un certain nombre d’éditeurs tiers. Voici comment
les modules externes sont gérés par le logiciel d’Adobe.


- Flux de travail et tri Après avoir présenté Lightroom et ses modules,
voici- un exemple de - ux de travail type, pour le tri des images en trois
passes, suivi des tâches initiales de catalogage.


- Flux de travail et tri Après avoir présenté Lightroom et ses modules,
voici- un exemple de - ux de travail type, pour le tri des images en trois
passes, suivi des tâches initiales de catalogage.

CAS PRATIQUE : CREER UN SITE WEB AVEC LIGHTROOM


De plus en plus de photographes, professionnels ou amateurs, souhaitent créer leur galerie Web, pour permettre à leurs clients ou au grand public de découvrir leur travail. Nous allons voir, dans ce dossier concocté par Céline Jentzch, comment réaliser une galerie photo entièrement dans Lightroom, sans connaissance des langages HTML, CSS ou JavaScript.

LES TUTORIAUX

40 PAGES D’EXERCICES PRATIQUES : ■ Nettoyer ses clichés ■ Ajuster la balance des blancs ■ Recadrer ses images ■ Exposition et contraste ■ Gérer la saturation ■ Réaliser un virage Noir & Blanc ■ La gestion du bruit ■ Accentuer ses images ■ L’outil transformation ■ La retouche locale et le filtre gradué ■ Créer un filigrane ■ Le module Impression ■ Le menu exporter ■ Mettre en ligne ses clichés


- #1 : Nettoyer ses clichés Lightroom 1, sorti en février 2007, proposait
un outil de Retouche des tons directs qui, sous son nom barbare, cachait un pinceau permettant de nettoyer les poussières et les taches présentes à l’image. Une aubaine, notamment pour les portraitistes.


- #2 : Ajuster la balance des blancs Le principe de la balance des blancs n’est pas apparu à l’ère de la photographie numérique. En réalité, il était déjà
utilisé par les vidéastes depuis très longtemps. Lightroom permet de la gérer de façon très intuitive.


- #3 : Recadrer ses images L’outil de recadrage est accessible en cliquant
sur la première icône située à gauche, dans la barre d’outils, sous l’histogramme interactif, ou avec la touche R, depuis tous les modules.


- #4 : Exposition et contraste L’exposition et le contraste constituent un vaste sujet. L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de l’étape la plus importante du traitement de vos photographies, à laquelle il convient d’apporter le plus grand soin. Découvrez les avantages du Raw et ses possibilités étendues de traitement.


- #5 : Gérer la saturation Après avoir réglé la balance des blancs, la tonalité et recadré, il est temps de nous occuper des couleurs de l’image. Pour cela, vous disposez de trois outils principaux : les curseurs Saturation et Vibrance, dans le panneau Réglages de base, et l’outil TSl (Teinte, Saturation, Luminosité).


- #6 : Réaliser un virage Noir & Blanc L’une des heureuses conséquences du succès de la photographie numérique a été la spectaculaire résurgence du noir et blanc. Notamment grâce aux imprimantes jet d’encre, capables de produire des tirages neutres et aux logiciels pourvus d’outils de conversion performants.


- #7 : La gestion du bruit L’une des nouveautés les plus spectaculaires
de Lightroom 3 est sans doute son nouveau moteur de dématriçage et les algorithmes de traitement du bruit qui l’accompagnent.


- #8 : Accentuer ses images Lightroom dispose d’outils d’accentuation de la netteté conformes aux préceptes de Bruce Fraser. Ceux-ci se divisent en trois étapes…


- #9 : L’outil transformation L’outil Transformation fait partie intégrante du système de correction des objectifs introduit par Lightroom 3 et Camera Raw 6.
Celui-ci permet de redresser les perspectives verticales (ou horizontales),
par exemple lorsqu’on prend en photo un bâtiment en contre-plongée.


- #10 : La retouche locale et le filtre gradué La retouche locale et le filtre gradué de Lightroom constituent un véritable tour de force. Contrairement à certains concurrents qui passent par un masque bitmap, le logiciel d’Adobe inscrit les corrections sous forme de métadonnées, au même titre que tous les autres outils.


- #11 : Créer un filigrane Les photographes deviennent, à raison, de plus en plus pointilleux sur la protection de leurs images et des droits de diffusion.


- #12 : Le module Impression Lightroom propose un magnifique module dédié à l’impression. La première chose qui frappe est l’intégration totale au flux de travail, sans aucune cassure comme cela se produit souvent dès qu’on décide de tirer ses photos sur du papier. Et qui plus est, on peut imprimer
à partir de fichiers Raw, sans aucune restriction.


- #13 : Le menu exporter Le but ultime d’une image est d’être diffusée
ou imprimée. Le flux de travail dans Lightroom se termine donc avec le menu Exporter. Après avoir manipulé les photos en long et en large dans l’application, il est temps d’en faire quelque chose.


- #14 : Mettre en ligne ses clichés Lightroom met l’accent sur la publication électronique, considérée, à juste titre, comme le premier moyen de diffusion auquel va penser le photographe, avant même de se tourner vers l’impression.

CONSEILS D’EXPERT : POUR ALLER PLUS LOIN AVEC LIGHTROOM


Lightroom regorge d’outils, certains étant plus utilisés que d’autres. Le logiciel s’avère facile à mettre en oeuvre, dès lors que l’on a bien compris le concept de traitement non destructif, d’édition de métadonnées et de flux de travail. Néanmoins, il dispose de fonctions peu connues et parfois peu ou pas documentées. Voici une sélection d’astuces incontournables.

80 RACCOURCIS CLAVIERS ESSENTIELS

Lightroom dispose d’environ 245 raccourcis-clavier référencés.
Nous vous proposons ici les 80 raccourcis que nous estimons les plus utiles, que vous pourrez garder à portée de main. Pour une listre complète, vous pouvez consulter l’Aide de Lightroom. Celle-ci a changé avec la version 3 et se base désormais sur la technologie AIR. L’aide des applications Adobe est devenue beaucoup interactive, avec la possibilité d’étendre la recherche aux communautés d’aide et de formation. Le manuel en PDF est toujours disponible et peut être téléchargé. Pour pro-fiter de ce nouveau système, vous devez disposer d’une connexion internet. Les versions PC et Mac sont bien évidemment di-fférenciées.

RESSOURCES : LIVRES ET DVD

La sélection des ouvrages et autres DVD de formation consacrés à LIGHTROOM.

N’hésitez pas à commenter le sommaire de ce numéro pour continuer nos échanges sur le nouveau site www.lemondedelaphoto.com.

MDLP Hors-Série #9

EPUISE

par Michel Lion - 

Hors série MDLP - 

8.5 €.

Article épuisé

28 PAGES DE CONSEILS : ■ Evolution : une remise à niveau spectaculaire ■ Interface : un confort d’utilisation accru ■ Catalogue : une gestion irréprochable ■ Le module bibliothèque ■ Le menu Importer ■ Le module Développement ■ La correction des défauts optiques ■ Les modules de sortie ■ Les Plug- ins ■ Flux de travail et tri - 39 PAGES D’EXERCICES PRATIQUES : ■ Nettoyer ses clichés ■ Ajuster la balance des blancs ■ Recadrer ses images ■ Exposition et contraste ■ Gérer la saturation ■ Réaliser un virage Noir & Blanc ■ La gestion du bruit ■ Accentuer ses images ■ L’outil transformation ■ La retouche locale et le filtre gradué ■ Créer un filigrane ■ Le module Impression ■ Le menu exporter ■ Mettre en ligne ses clichés

Depuis son lancement le logiciel 100% photo d’Adobe s’est imposé comme une référence incontournable pour les photographes. Avec le lancement de la nouvelle version du logiciel (#3) la rédaction a mobilisé l’un des meilleurs experts sur la question en la personne de Gilles Theophile (auteur et animateur du très recommandé www.utiliser-lightroom.com) pour vous concocter un nouveau guide totalement imaginé sous l’angle de la prise en mains et de la pratique. MDLP, sous la houlette de Gilles examine avec expertise les apports de la version 3 et vous détaille à travers des cas pratiques précis les domaines d’application de ces nouveaux outils dans la gestion de son flux de travail. Indéniablement cette édition spéciale s’adresse à tous les utilisateurs, qu’ils soient débutants ou un peu plus débrouillés, qui souhaitent acquérir expertise ou un domaine de compétence propre aux 5 modules qui composent l’interface du logiciel.

Commenter ce produit

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

33 commentaire(s).

Messages

Voir tous les commentaires

Messages

  • et c’est quand le hors-série spécial Aperture ?

  • €Très bon hors- série effectivement qui fait suite à LIGHTROOM 2 déja traité dans votre magazine. Avez-vous des actions chez ADOBE.
    Il existe aussi des logiciels comme Capture NX2 (Nikon) et Aperture 3 (Apple). Alors c’est pour quand le hors série Spécial Capture NX2 et Aperture 3.
    Il n’y a pas que Lightroom comme logiciel disponible ?

    Cordialement

    • oui, il existe d’autres logiciels comme DXO, capture one ....
      A quand un numéro spécial sur DXO ?

      Cordialement.

    • C’est un des fonds de commerce de G.T. qui n’aime surtout pas être contredit à propos de Ligthroom...

    • tu penses possible que soit édité un hors série qui n’intéresserait qu’une infime quantité de photographes ? regardes autour de toi, tu connais beaucoup de photographes qui utilisent DXO ?

    • tu écris : "C’est un des fonds de commerce de G.T. qui n’aime surtout pas être contredit à propos de Ligthroom.."

      Ben on sera deux alors !

       ;-)

    • Un hors série sur DXO c’est une très bonne idée. Cela ne retire rien aux autres logiciels traités par LMDLP, au contraire.
      Continuez !

    • Je constate, une fois de plus, l’immense courage de ceux qui prennent bien soin de s’abriter derrière l’anonymat pour critiquer, et déclamer leur hargne ou, peut-être, leur jalousie.

      Mon fond de commerce ?

      Oui, et je l’assume entièrement, parce que j’ai, à côté de ça, un métier à temps plein, et parce que j’ai largement participé à faire connaître Lightroom en France, sans parler des milliers d’utilisateurs que j’ai pu aider soit au travers de mon travail bénévole (blog, forum) soit par le biais de mes publications qui, elles aussi, demandent énormément de temps et de travail.

    • Je ne mets pas du tout en cause l’important travail pédagogique de G. Théophile. Le succès de Lightroom, en France, lui est en redevable. Maintenant force est de constater qu’Adobe est une pieuvre… Elle n’est pas la seule dans la jungle numérique…
      Et le photographe, qui se prend souvent pour un grand fauve clairvoyant, n’est souvent que le jouet du marketing.

      Alain,

      P.S. : d’accord avec Gilles, la Toile voit fleurir les "langues de p...."

    • Que les choses soient bien claires : je ne suis ni payé, ni financé par Adobe. Je n’ai aucune relation commerciale avec eux, et je n’ai même aucun contact avec Adobe France.

      Cdlt, Gilles.

  • L’hégémonique Lightroom, déjà bien supporté par la littérature technique, a-t-il besoin d’un énième hors-série ? Par souci de diversité, et d’économie (63 euros sur l’AppStore), je lui ai préféré Aperture 3…

    • Complètement d’accord avec votre proposition, mais à n’appliquer que le jour où Aperture sera aussi disponible pour PC, ce qui à l’instant "t" et sauf erreur de ma part n’est pas le cas, contrairement à Lightroom qui est disponible aussi bien sur PC que sur MAC.

      Retournons la question autrement ; seriez vous prêt à payer un hors série "Spécial Aperture" 5 à 6 fois plus cher ?

      En effet, vu la proportion de personnes équipées en MAC qui seraient susceptibles de l’acheter et dans l’optique d’amortir les frais de mise sous presse, je ne pense pas qu’un prix de vente inférieur serait imaginable... Sans vouloir prendre la défense du Monde de la Photo, force est de reconnaître que les réalités économiques dictent parfois aussi les lignes éditoriales...

      Maintenant, pour rebondir sur le reste de votre message, il est vrai que Lightroom est aujourd’hui particulièrement bien documenté, autant en presse qu’en librairie. Peut-être serait-il judicieux pour le Monde de la Photo de se démarquer un peu des autres revues en passant plus de temps à décortiquer des outsiders tels que DXO, Bibble 5 et surtout RawTherapee qui lui est gratuit !

    • sur AppStore aujourd’hui :
      http://store.apple.com/fr/product/MB957

      APERTURE 3 est vendu 199,00 € TTC, seulement pour Mac,
      livraison gratuite,
      contre 307,36 euros (FDP compris) pour LIGHTROOM 3 pour Mac et PC...

      La différence de prix étant largement justifiée quand on compare les performances des deux concurrents (ne serait-ce que sur le plan du dématriçage et sur la compatibilité totale de Lightroom avec Photoshop)...

      par contre, si vous faisiez partie d’un club photo adhérent à la Fédération Photographique de France,
      vous auriez pu acheter Lightroom 3 aux alentour de 50 euros... pour Mac et PC... vous le pourriez encore, d’ailleurs, car ce n’est pas un tarif promotionnel, mais une convention passée entre le distributeur de Lightroom et la FPF...

      Les 3/4 des membres de mon club (environ 80 photographes dont 4 sont équipés en Mac et 2 équipés avec Aperture qui ont choisi Lightroom par soucis de compatibilité et de communication avec les autres membres du club) ont fait ce choix en début d’année alors qu’il y a à peine 2 ans ils n’avaient pas la moindre idée de ce que pouvait leur apporter Lightroom et riaient en coin lorsque j’en parlais... "Hégémonie de Lightroom" ?... j’ai l’habitude de dire dans mes formations que plus de 95% des photos que je vois chaque jour pourraient être seulement traitées par Lightroom alors que le plus souvent elles passent encore, dès leur import sur les DD jusqu’à leur export par une multitude de logiciels (Photoshop compris) qui sont loin d’offrir autant de légèreté, de confort, d’efficacité que Lightroom (et plus encore depuis la version 3)... Lightroom n’est pas hégémonique, il se révèle, plutôt, de plus en plus incontournable... Quand on a Lightroom, on ouvre de moins en moins photoshop (c’est mon cas, pourtant, ancien photograveur, je travaille sur photoshop depuis sa toute première version sur Mac, on n’imaginait pas, alors, qu’un jour serait créés les masques et les calques) et encore moins les autres, loin d’être des concurrents ou des "outsiders" qui deviennent peu à peu des "logiciels de plus", puis des "logiciels de trop" et disparaissent très vite des DD...

      Par sa philosophie, par son efficacité, par sa simplicité, le seul concurrent possible de Lightroom sera Aperture quand il aura rattrapé son retard et quand il sera utilisable sous Mac ET Pc... Le complément idéal de Lightroom est et restera Photoshop... alors que les autres (capture, Dxo pour les plus sérieux s’avèrent de moins en moins indispensables... quant aux autres... ils ne tiendront que par la relation affective entretenue par leurs utilisateurs... par l’habitude aussi, peut être...

      s’étonner, s’offusquer, qu’un hors série soit consacré à Lightroom (et, franchement des hors série aussi complet que celui ci y’en a pas eu beaucoup) c’est ne pas avoir une vue objective, expérimentée ou suffisamment documentée sur cet outil, qui, je l’ai dit, est incontournable, pour moi...

    • Je suis allé rejoindre mes autres camarades ovins après avoir tourné longtemps autour de la botte de foin.

      Je n’ai jamais eu Photoshop et peut-être un peu par snobisme mais aussi par prix j’utilisais GIMP pour mes image. Mais ayant utilisé parfois Photoshop je reconnaissais bien la différence d’ergonomie. Et puis est arrivé le Raw et ses petits logiciels. J’ai commencé avec Silkypix associé à mon Lumix mais je ne voyais pas franchement ce que tout le monde trouvait à ces Raw. J’arrivais à de bien meilleurs résultats avec Gimp.

      Et puis j’ai fini par mettre quelques pieds d’essai dans Lightroom, DxO, Capture One. Aperture n’étant pas pour moi pauvre PCiste que je suis...

      Après quelques semaines le dernier round s’est fait entre LR et COne. L’avantage de ce dernier était la possibilité d’obtenir une version "light" pour 100€. Mais hélas l’ergonomie ne m’a pas semblé à la hauteur, ni même les temps de traitement (par contre les résultats sont très convaincants). J’ai donc fini par lâcher 258€ chez Amazon (meilleur prix trouvé) pour LR et j’avoue que je ne le regrette absolument pas. Pourtant au départ j’étais loin d’être convaincu étant même persuadé que je pouvais faire aussi bien voire mieux avec mon bazar de logiciels.

      Peut-être n’est-ce que par fainéantise, mais je ne regrette pas ce que LR m’apporte chaque jour moi qui ne me sent que preneur d’images et non pas graphiste poussé.

    • Bonsoir,

      Si LR semble leader du marché, je pense qu’effectivement certains utilisent d’autres logiciels.
      On le trouve traité de manière habituelle dans l’ensemble des magazines, comme les déclinaisons montantes ou descendantes de la gamme Photoshop.
      La discussion n’est pas de savoir si votre appréciation est référentielle, mais bien de représenter l’ensemble des lecteurs, notamment ceux qui ne partagent pas vos usages.
      En ce sens, il me semble plus équitable (plus tolérant ?) que d’autres solutions soient traitées, en marge de LR.
      Bien à tous.

    • Vous avez du mal voir parce qu’on trouve également des tutos Aperture, C1 et bientôt Nik sur le site et dans le magazine. Lightroom y est majoritaire parce que l’aventure, d’un point de vue rédactionnel, a commencé il y a deux ans déjà. D’ailleurs, les tutos C1 et Nik vont monter en puissance dans les prochaines semaines et mois.
      D’autre part, le lectorat réclame majoritairement Lightroom, me semble-t-il, et je ne pense pas qu’on assiste à une forme d’envahissement, sachant que MDLP étant le seul magazine français proposant des tutos Lightroom sur une base très régulière.

      Gilles (auteur des tutos Lightroom et co-auteur principal du hors série).

    • Vous dites qu’on trouve le logiciel traité habituellement dans l’ensemble des magazines.

      Je me permets de rappeler que :
      - J’ai été le premier français à créer un blog Lightroom et à publier des didacticiels sur une base régulière.
      - J’ai été le premier français à créer un forum entièrement dédié à Lightroom, et qui compte aujourd’hui plus de 2500 membres.
      - Avec MDLP, nous avons été les premiers, en France, à proposer de manière régulière des infos et des tutos consacrés à Lightroom.

      Donc, nous avons été les premiers sur tous les plans, et je trouve un peu déplacé de nous le reprocher, alors que les autres ne font que surfer sur la vague du succès, succès que nous avions anticipé bien avant les autres.

      Nous n’avons certainement pas l’exclusivité sur Lightroom, mais nous sommes ceux - MDLP et moi-même - qui avons fourni les efforts les plus réguliers dans ce domaine.

      Cdlt.

    • pourquoi "fainéantise" ?

      Optimiser son flux de production n’a rien à voir avec de la "fainéantise"...

      ... et ça dégage beaucoup de temps libre pour...

      ... faire d’autres photos... par exemple...

  • Bonsoir

    Je suis avec attention le fil de commentaires suite à la parution de ce nouveau Hors Série consacré à Lightroom.
    Je note avec intérêt les diverses demandes qui sont faites. Et j’en profite pour vous remercier pour la cordialité des échanges qui sont postés dans ce forum.

    En ce sens je rejoins les propos de Gilles pour rappeler que MDLP s’est interessé dès sa sortie à la proposition que faisait Adobe en créant un logiciel 100% dédié à la photographie en publiant un premier tutoriel en 2007. Quoi de plus logique pour un titre totalement imprégné par la photogrpahie numérique ?
    Force est de constater que cette intuition fut bonne quand 4 ans plus tard on constate le succès retentissant de cette suite logicielle.
    En ce sens je trouve qu’il est plutôt mal placé de nous taxer d’opportunisme en la matière.

    Je n’apprendrais rien à personne en affirmant que l’économie d’un titre de presse reste toujours une équation délicate surtout pour un groupe de presse indépendant.
    En ce sens MDLP ne bénéficie pas du soutien d’un quelconque groupe industriel ou de l’appui de fonds d’investissements.
    Notre aventure, qui dure maintenant depuis 4 ans, n’a été rendue possible que grâce à votre fidélité et votre intérêt pour nos contenus qui assure à 100% notre auto financement.

    Et c’est bien parce que nous essayons de témoigner un profond respect pour votre attachement à notre titre que nous n’occultons aucunes critiques pour continuer d’essayer de réaliser chaque mois un magazine au plus proche de vos aspirations.

    De fait nous avons à de nombreuses reprises présenter des contenus sur des logiciels qui n’appartiennent pas à la dynastie ADOBE.
    Je profite de cette remarque pour attirer votre attention sur le fait que chaque mois nous publions dans le magazine et sur le site des tutoriaux sur

    APERTURE, BIBBLE, PICASA, LIGHTZONE, etc

    Enfin je rapppelerais que le mois dernier nous avons publié un comparatif APERTURE / LIGHTROOM et que certains lecteurs nous ont fait remarquer que ce sujet était un peu exclusif du fait qu’ APERTURE n’était pas disponible sur PC. L’unanimité n’est pas de ce monde !.

    Je crois que nous essayons chaque fois de prendre nos responsabilités pour offrir une tribune aux autres solutions logicielles.
    J’en veux pour preuve nos dossiers sur le RAW, le BRUIT, LE PANORAMA, les OPTIQUES ou ce mois-ci le HDR qui nous ont permis tout à tour d’évoquer et de présenter de nombreux logiciels (DxO, AUTOPANO PRO, DFine, VIVEZA, HDR EFEX PRO etc)
    Qui plus est je pense avec la plus grande humilité que MDLP compte parmi les titres les plus curieux en la matière.

    Nous menons actuellement de nouveaux projets qui s’inscrivent dans cette voie sans pour autant occulter le fait que la grande majorité d’entre vous souhaitent nous voir continuer également à parler des logiciels comme Lightroom ou Photoshop.

    De nombreux lecteurs nous ont réclamé ce HS suite à l’édition d’un premier volume qui a connu un très grand succès.
    Nous avons pensé que la version 3 de ce logiciel méritait une nouvelle édition de par les nouveaux outils et les évolutions qu’il proposait.
    Comme toujours si nous nous sommes trompés, la sanction sera immédiate par les ventes que ce HS aura pu générer. Et je ne crois pas de nos jours que nous ayons le pouvoir de vous décider à acheter un magazine si jamais son contenu ne coïncidait pas avec vos aspirations.

    Tout cela méritait à mon sens des précisions officielles et soyez assuré que nous redoublerons d’efforts pour tenter de satisfaire la communauté des lecteurs de MDLP qui s’agrandit de mois en mois.

    Cordialement

    Vincent TRUJILLO
    Directeur des Publications

    • Bonjour,

      Je viens de lire tous les commentaires et je suis d’accord avec ceux qui indiquent que Lightroom est le logiciel d’amélioration et de retouches de photo majoritaire, tout comme le sont Windows, Acrobat, Internet Explorer, Word ou la suite Office, etc... dans leur domaine.
      Il existe d’autres logiciels parfois tout aussi bons ou avec d’autres fonctionnalités intéressantes ne pouvant faire chacun l’objet d’un Hors Série documenté notamment pour des raisons économiques : ne pourriez pas, à l’image du livre concernant le traitement du RAW (je ne l’ai pas à porter de main pour le titre et l’auteur) qui abordait celui-ci sous l’angle de plusieurs logiciels, sortir ce Hors-Série en reprenant peut-être le chapitrage de celui de Lightroom en le décomposant par logiciels choisis ?

      Cordialement

  • Un numéro bien fait. Pour ma part j’utilise Lr depuis la version 1, les améliorations sont exceptionnelles. Cette version 3 est une réussite...même s’il manque ceci et cela, mais il manque toujours quelque chose.
    Je réalise l’essentiel de mon travail avec Lr3, je connais pas mal de ses subtilités, malgré cela ce n° spécial est un petit bonheur.
    Je vous recommande également, si vous débutez avec Lr, le livre de Gilles Theophile fort bien fait.
    Gérard.

  • Un petit message pour vous remercier de ce support qui pour sa somme est vraiment complet et en une soirée m’a bien (ré-)orienté dans l’appréhension de LR que j’avais fait tout seul depuis quelques mois.
    Que ceux qui ne sont pas contents attendent un peu, leur tour viendra de trouver la publication qui leur feront l’effet que j’ai eu hier ;o)
    C’est le 1er n° (HS d’ailleurs) de MDLP que j’achète et j’en suis vraiment satisfait.
    MERCI !!

  • Bonjour,
    je lis tous les mois MDLP depuis le N°28 car c’est une revue qui me plait bien pour son contenu et sa formule. J’ai acheté les N° HS 3, 7 et 8.Mais je n’achèterai pas ce dernier sur Lightroom3 car je ne l’utilise pas. J’ai bien essayé chaque version, mais je n’arrive pas à m’y faire, je n’y comprend rien malgré les tutos glanés à droite et à gauche et le HS N°3. Je crois que son ergonomie ne me convient pas.De plus, je préfère un logiciel pour chaque fonction. Je reste donc à Expression Media (que j’ai eu gratuitement chez Phase One grâce à Sandisk) + ViewNX2 + NX2 (où j’ai tout de suite trouvé mes marques) + PSE9.Avec ce système, je peux visionner toutes mes photos y compris les Nef travaillés (alors que Lightroom ne lisait pas les NEF travaillés par NX2 et inversement)
    Un prochain HS de MDLP sur NX2 ne me déplairait pas !

  • Bravo MDLP ! c’est du lourd. C’est sérieux et tout le monde en a besoin.
    J’espère qu’on peut retoucher les mauvaises langues sur Lightroom !

    Vive la photo ! Vive MDLP et tous ceux qui s’investissent pour notre passion !

  • Bonjour,

    Je suis un débutant en ce qui concerne la retouche photo. J’apprécie les différents articles publiés par MDLP via l’Internet ou le magazine.
    Malgré la panoplie de livres (en langue anglaise ou française) et les sites spécialisés, je n’arrive pas à choisir un logiciel pour traiter mes photos.
    Cependant, j’aime les articles de MDLP malgré mon incapacité à faire un choix. Je lève mon chapeau à ceux et celles qui démocratisent, chaque mois, la complexité des logiciels qu’ils nous présentent.

    En Amérique du Nord, LR3 et Photoshop ont la cote et les autres logiciels suivent selon la formation reçue ou l’APN utilisisé par le professionnel de la photographie. Quoiqu’il en soit, il est difficile de plaire à tous étant donné la variété de logiciels disponibles.

    Bonne continuité.

    • Bonjour à tous,

      Utilisateur débutant des logiciels de traitement RAW moi je tiens à féliciter Gilles Théophile (que je ne connais pas) pour ce superbe article sur LR3.
      Depuis plusieurs semaines j’essaie tant bien que mal les différents logiciels du marché (NX2, Aperture 3, Capture One Pro, DXO, Bibble 5).
      Initialement utilisateur Mac et donc d’iPhoto, c’est vers Aperture 3 que je me dirigeais naturellement. Mais AP3 est hyper lourd à gérer (comme NX2 et DXO) et j’ai donc laissé tomber pour trouver un logiciel plus rapide dans les traitements, ce qui est le cas de LR3.
      Un reproche quand même, ou un souhait plutôt, ce serait que LR3 sache gérer les poussières ou défauts que l’on souhaite faire disparaitre, de manière aussi simple et instinctive que iPhoto ou AP3, c’est à dire en un clic et sans la prise de tête du point source à définir.
      C’est vraiment pour moi LE gros reproche que je fais à LR3 et qui me bloque pour franchir définitivement le pas.

      Stéphane

  • Superbe et très utile !

    Merci à toute l’équipe pour votre excellent mensuel !

  • Numéro spécial certes intéressant mais si la première partie, disons la présentation de LR, peut se lire et se pratiquer en utilisant n’importe que photo personnelle, pour la partie tutoriel les photos de travail manquent cruellement pour pouvoir suivre pas à pas à l’écran les différentes opérations.
    En tout cas moi je ne les ai pas trouvées...

  • Bonjour,

    Je recherche désespérément ce magasine et voulais savoir si je pouvais encore me le procurer (et où) ou si l’un d’entre vous souhaitait me le vendre...?

    Merci d’avance à tous !

    Anne

    • Bonjour Anne,

      Cet hors-série est épuisé, nous ne pouvons malheureusement satisfaire votre demande.

      Merci de votre fidélité.

      Vanessa Vigier
      Relation clients

    • Anne,

      Je me permets de vous orienter vers une formation DVD.
      En effet, nous proposons à la vente la "formation complète sur Adobe Lightroom 3" au prix de 39,80 € TTC (France métropolitaine).

      Cette formation vidéo (+ de 11heures) vous permettra d’approfondir vos connaissances à travers une interface conviviale et intuitive.
      Elle s’adresse aussi bien aux débutants qu’aux photographes expérimentés qui recherchent une bonne base pour apprendre à maîtriser les innombrables outils et l’interface du logiciel de flux de production produit par Adobe.

      Après cette formation, vous saurez :
      - Adapter l’interface du logiciel à vos besoins,
      - Gérer de A à Z les dossiers, les collections, les mots-clés, les métadonnées, les filtres, les piles, les catalogues...
      - Utiliser les différents modules de Lightroom 3 de manière expérimentée,
      - Exporter et publier vos images.

      Si vous êtes intéressée, vous pouvez effectuer une commande en ligne :
      http://www.lemondedelaphoto.com/La-formation-complete-sur-Adobe,5841.html

      ou nous retourner votre règlement à l’ordre d’IMAGE MEDIA à l’adresse suivante :
      IMAGE MEDIA
      14 cité Griset
      75011 Paris

      Je reste à votre disposition pour tout complément d’information.

      Cordialement

      Vanessa Vigier