Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Onze bridges Fujifilm pour aborder l’année

05/01/2012 | Laurent Katz

Outre le prestigieux X-S1 attendu au premier trimestre, Fujifilm ne lance pas moins de onze bridges, répartis en trois gammes. Les HS, avec bague de zooming mécanique et une expertise plus marquée que ceux des séries SL et S. Seulement huit d’entre eux seront commercialisés en France.

Série HS

Exit le FinePix HS20 EXR, remplacé par la paire HS25 EXR/HS30 EXR. Sans surenchère au niveau de l’amplitude du zoom, déjà bien étendue puisque l’objectif couvre le champ d’un 24-720 mm en éq. 24 x 36. Le capteur n’offre pas plus de pixels : les 16 Mpxl sont toujours au rendez-vous (c’est plus qu’assez) associé à une optimisation des micros lentilles qui se traduit, selon Fujifilm, par une baisse de 30 % du bruit. Le LCD s’enrichit d’un mode Monitor Sunlight, pour plus de luminosité en plein soleil. Toujours pour trois pouces et 460 kpts. La différence entre les deux modèles commence par le viseur électronique. Si le modeste EVF de l’HS20 EXR continue d’équiper l’HS25, l’HS30 se voit doté d’une définition de 920 kpts. Par ailleurs, ce modèle s’alimente à l’accu Li-Ion alors que son cadet s’abreuve sur un quatuor de piles AA. Autre différence, il propose une touche de fonction personnalisable et un horizon virtuel. Plus le Raw, dont est dénué l’HS25, ce qui fait assez mesquin alors que l’HS20 le proposait. Il sera intéressant de confronter ces deux bridges au DMC-FZ150 de Panasonic, à la fois en termes de prestations vidéos et photos.

  • FinePix HS30 EXR (449,9 €, début mars) : EXR-Cmos II 1/2e de pouce 16 EXR Mpxl stabilisé, vidéo Full HD 1080p, zoom 30x 24-720 mm (éq. 24 x 36) , modes PASM, Raw, simulation de films, mode Panorama, EVF 920 kpts, LCD 3 pouces/920 kpts.
  • FinePix HS25 EXR (349,9 €, fin avril) : EXR-Cmos II 1/2e de pouce 16 Mpxl stabilisé, vidéo Full HD 1080p, zoom 30x 24-720 mm (éq. 24 x 36) , modes PASM, Raw, simulation de films, mode Panorama, EVF 200 kpts, LCD 3 pouces/460 kpts.

Série SL

Cette nouvelle famille semble tout droit avoir été conçue pour permettre à la distribution de choisir entre quatre bridges quasi identiques, à l’amplitude du zoom près : x30, x28, x26 et x24, ce qui permet une variation de prix par tranche de dix euros. Des optiques qui disposent d’un levier de zooming venant doubler celui qui entoure le déclencheur. Leur alimentation repose sur un accu Li-Ion et la visée sur le couple LCD non orientable (3 pouces/460 kpts)/EVF (200 kpts).

  • FinePix SL300 (279,9 €, début février) : CCD 14 Mpxl stabilisé, vidéo HD 720p, zoom 30x 24-720 mm (éq. 24 x 36) stabilisé, modes PASM, EVF 200 kpts, LCD 3 pouces/460 kpts.
  • FinePix SL280 (269,9 €, début février) : CCD 14 Mpxl stabilisé, vidéo HD 720p, zoom 28x 24-672 mm (éq. 24 x 36) stabilisé, modes PASM, EVF 200 kpts, LCD 3 pouces/460 kpts.
  • FinePix SL260 (259,9 €, début février) : CCD 14 Mpxl stabilisé, vidéo HD 720p, zoom 26x 24-624 mm (éq. 24 x 36) stabilisé, modes PASM, EVF 200 kpts, LCD 3 pouces/460 kpts.
  • FinePix SL240 (249,9 €, début février) : CCD 14 Mpxl stabilisé, vidéo HD 720p, zoom 24x 24-576 mm (éq. 24 x 36) stabilisé, modes PASM, EVF 200 kpts, LCD 3 pouces/460 kpts.

Série S

Des cinq modèles, seuls les S4200 et S2980 seront commercialisés en France. Globalement, la série S diffère de la série SL par une alimentation à base de piles AA, par son LCD fixe de 3 pouces et 230 kpts, par l’absence de la seconde bascule de zooming sur le fût de l’optique.

  • FinePix S4500 (non vendu en France) : CCD 14 Mpxl stabilisé, vidéo HD 720p, zoom 30x 24-720 mm (éq. 24 x 36), modes PASM, EVF 200 kpts, LCD 3 pouces/230 kpts.
  • FinePix S4400 (non vendu en France) : CCD 14 Mpxl stabilisé, vidéo HD 720p, zoom 28x 24-672 mm (éq. 24 x 36), modes PASM, EVF 200 kpts, LCD 3 pouces/230 kpts.
  • FinePix S4300 (non vendu en France) : CCD 14 Mpxl stabilisé, vidéo HD 720p, zoom 26x 24-624 mm (éq. 24 x 36), modes PASM, EVF 200 kpts, LCD 3 pouces/230 kpts.
  • FinePix S4200 (199,9 €, début avril) : CCD 14 Mpxl stabilisé, vidéo HD 720p, zoom 24x 24-576 mm (éq. 24 x 36), modes PASM, EVF 200 kpts, LCD 3 pouces/230 kpts.
  • FinePix S2980 (169,9 €, fin janvier) : CCD 14 Mpxl stabilisé, vidéo HD 720p, zoom 18x 28-504 mm (éq. 24 x 36), modes PASM, EVF 200 kpts, LCD 3 pouces/230 kpts.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • FUJIFILM ou FUJIBRIDGE ...
    Quelle constance dans le concept ! Je veux dire que c’est clairement l’ ambition de FUJI de faire sa spécialité du bridge . Il semble que maintenant ,le concept soit bien abouti .
    Les autres ont du mal à suivre .

    J’ ai fait cadeau à Noël d’un PL120 Samsung (compact avec écran frontal rigolo) à ma petite fille qui va sur ses 9 ans mais si FUJI faisait des bridges couleur parme (très chic), c’est ça que je lui aurais pris , pour qu’elle s’habitue à bien viser "à l’oeil "et ça l’aurait distinguée des petites copines .

    FUJI sait faire des boitiers, des optiques, des capteurs de l’ électronique ; dommage de ne pas avoir poursuivi les réflex ... mais tout n’ est peut-être pas perdu .

    Et du coup je repense à KODAK, le 1 er grand de la pellicule, en pleine perdition faute d’ avoir suivi une politique intelligente et d’ avoir pris les bonnes perpectives à long terme .
    Il était (ou "elle" pour faire plaisir à M.Katz) pourtant très en avance sur les capteurs . Mais que d’ erreurs dans le passé sur les petits formats !
    Incapacité à réconcilier la photo populaire pas chère et le haut de gamme qui apporte le prestige et, quoi qu’on en dise, est un pari gagnant sur l’ avenir .
    Kodak, sans doute victime d’une politique essentiellement "financière" .

    Dommage .