Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Pentax K-01, nouvel hybride APS-C

02/02/2012 | LAURENT KATZ

Enfin. On désespérait de voir un jour Pentax sortir un hybride APS-C et le voilà qui arrive, après le Pentax Q doté, lui, d’un petit capteur de compact. Reste que certaines options contestables contrastent avec le niveau technologique de l’appareil.

Un hybride design

Le choc est visuel, comme si la patte d’un styliste s’était posée sur cet hybride. Et c’est le cas. Marc Newson, designer australien à la renommée internationale, du même acabit que notre Philippe Starck national, a dessiné l’appareil, à l’aspect épuré et moderne. Voire coloré si l’on opte pour la version jaune qui n’est pas sans faire penser à un appareil étanche. Ce qu’il n’est pas, pas plus qu’il n’est tropicalisé si l’on s’en réfère à la fiche technique préliminaire qui nous est parvenue.

Le capteur Cmos de 16 Mpxl, présenté comme une nouvelle version, est stabilisé et muni d’un antipoussière. Cela commence donc bien, mais la déception pointe vite quant aux modes de visée. Le flash intégré et extractible occupe la place du viseur électronique espéré, mais absent. Et en tournant l’appareil, on constate avec effarement que nul connecteur n’est présent. Il n’y aura donc pas de visée électronique optionnelle. Et le LCD de belle facture (définition VGA comme sur les reflex) n’est pas orientable. De la part de l’inventeur du pentaprisme servant à la visée reflex, cela surprend. On admet largement que nombre de photographes amateurs, que cela plaise ou non - on n’a pas à en juger - font fi de la visée à hauteur d’œil. Mais ce ne sont pas souvent ceux prêts à mettre 800 € dans un boîtier nu ! Et qui risquent d’attendre pour voir ce qui va se passer du côté de Ricoh et du système GXR. En effet, un officiel de la marque a indiqué à Amateur Photographer, que le développement d’un module muni d’un capteur de 16 Mpxl et d’une monture K était en discussion, ainsi que celui d’un LCD orientable (l’avenir dira s’il s’agit d’une évolution du boîtier de base, celui qui reçoit les modules).
Richesse fonctionnelle

Le K-01 se place dans la lignée d’un K-r plus que dans celle d’un K-5, au capteur près : pas de double molette, pas de tropicalisation. On y retrouve de nombreux atouts qui séduisent chez Pentax. Si le boîtier est très épuré, les fonctions sont aussi nombreuses qu’à l’accoutumée. Les modes PASM sont pilotés par une molette et une touche activant le correcteur d’exposition. On retrouve une grande variété de modes Scène, huit d’entre eux pouvant être sélectionnés quand le sélecteur est dans la position verte (Auto), qui active Auto Picture. À cela s’ajoutent la commande HDR, la surimpression et l’intervalomètre. Plus les Personnalisation d’image, regroupant des styles habituels et d’autres comme le traitement croisé ou le blanchiment, complétés par des filtres et effets. Les options de corrections sont toujours offertes : gestion de la dynamique dans les ombres et les hautes lumières, réduction du bruit, rejet de la distorsion et des aberrations chromatiques, balance des blancs automatique, prédéfinie ou manuelle. L’expert s’en donnera à cœur joie.

La vidéo n’est pas en reste, pénalisée par la fixité du LCD, mais offrant la Full HD à 24, 25 ou 30 im/s, avec une prise de son stéréophonique. Via des micros internes ou externes, une prise ad hoc étant proposée. À ce niveau aussi, Pentax offre filtres et modes Images, que l’on retrouve en mode Lecture des photos à côté du développement des Raw en interne.

La mise au point est automatique, reposant sur quatre-vingts une zone. On attend Pentax au tournant à ce niveau, car c’est un domaine où elle ne caracole pas en tête. Il faudra aussi voir si les nouvelles optiques et le capteur favorisent l’autofocus comme cela se pratique chez Olympus et Panasonic. Le réglage manuel de la distance bénéficie de plusieurs loupes et de la fonction peaking. Qui met en valeur les zones de contraste local maximal, censées représenter celles qui sont les plus nettes. Déjà vu, et surtout apprécié, sur les derniers hybrides et SLT de Sony.

Le K-01 semble donc bien né. Fonctionnellement du moins, car réserver la visée au LCD est une grave erreur, surtout lorsque l’on montre le K-01 au milieu d’une gamme optique intégrant zooms et téléobjectifs. Contrairement à Sony, Pentax n’a pas joué la carte de la compacité a tout crin et c’est aussi un point qui prête flan à la critique. L’appareil, massif et ramassé, mesure 121 x 79 x 59 mm (560 g avec SD et accu), quand le NEX-5N, vendu nu cent euros de moins, affiche 111 x 59 x 38 mm et ne pèse que 270 g.

Par ailleurs, on s’interroge sur la pertinence d’avoir choisi le 40 mm comme pancake « de base », sauf à produire une optique de 9,2 mm de long, surprenante en diable. La focale n’a rien d’universel et même si j’apprécie sa version standard sur un K-5, il faut admettre que le pancake 21 mm, certes moins spectaculaire visuellement en terme de « platitude », aurait été plus pertinent. On surveillera de près l’évolution de la famille des nouvelles optiques XS. Ne reste qu’à attendre la mi-mars pour juger sur pièce ce nouvel épisode de la saga encore naissante des hybrides.

Le K-01 sera commercialisé le 15 mars, pour 799 € le boîtier nu. Le kit 18-55mm f/3,5-5,6 vaudra 849 €, celui avec le 40mm f/2.8 XS 899 €.

- Le site de Pentax

Fiche technique K-01

  • Capteur : Cmos 3/2, 23,7 x 15,7 mm, 16,3 Mpxl effectifs
  • Définitions : [3/2] 4 928 x 3 264 [4/3] 4 352 x 3 264 [16/9] 4 928 x 2 776 [1/1] 3 264 x 3 264 pixels
  • Vidéo : 1080p (24, 25, 30 im/s, H.264) ; son stéréo
  • Stabilisateur : électromagnétique cinq mouvements en photo (max. 5 IL) , électronique en vidéo
  • Nettoyage du capteur : Oui
  • Protection du boîtier : -
  • Sensibilités : 100-25 600 Iso
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw (DNG, 12 bits), AVI (vidéo)
  • Espace de couleurs : AdobeRGB, sRVB
  • Monture : KAF 2
  • Coefficient multiplicateur : 1,5x
  • Mise au point  : TTL détection de contraste ; 81 zones, détection de visage, suivi ; automatique, automatique continu, manuelle
  • Mode d’exposition : PASM, modes Scènes, AutoPicture, HDR
  • Mesure de l’exposition : TTL, IL -1 à 21
  • Type de mesure : Évaluative multizone, pondérée centrale, ponctuelle
  • Histogramme : Visée et consultation
  • Compensation d’exposition : +/-3 IL par 1/3, 1/2 ou 1 IL
  • Bracketing d’exposition : 3 vues
  • Vitesses : 1/4 000 à 30 s
  • Vitesse de synchro X : 1/180 s, High-speed
  • Rafale : 5 im/s (5 vues)
  • Retardateur : 2 s et 12 s
  • Balance des blancs : Auto, préréglée (10), mesurée (1), correction +/-7 sur axes rouge/bleu et vert/magenta
  • Réglages divers : Modes Image, Dynamique basses/hautes lumières, Correction distorsion et aberrations chromatiques, Filtres numériques
  • Prise flash : Griffe
  • Contrôle du flash : P-TTL, TTL sans fil ; -2/+1 IL par 1/3IL
  • Flash intégré : NG 12 (100 Iso)
  • Visée : -
  • Moniteur : LCD (3 pouces/921 kpts)
  • Ecran LCD de contrôle : -
  • Affichage Prise de vue : Prévisualisation de l’exposition, grille de composition, loupes 2x, 4x et 6x histogramme, peaking, vu-mètres
  • Affichage Consultation : Zoom, index (4, 9, 25 ou 100), accès calendaire, diaporama, hautes/basses lumières
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC, Eye-Fi
  • Interfaces : Hi-speed USB, AV vidéo, mini HDMI, micro stéréo
  • Personnalisation : 2 touches
  • Divers : Surimpression, intervalomètre, indicateur de niveau biaxial,conversion Raw
  • Télécommande : -
  • Logiciels : Silkypix Developer Studio 3.0 for Pentax
  • Accessoires fournis : Accu et chargeur/adaptateur secteur, bandoulière, câble USB
  • Alimentation : Accu Li-Ion D-LI90
  • Dimensions : 121 x 79 x 59 mm
  • Poids : 650 g (avec SD et accu)

Fiche technique XS 40 m f/2,8

  • Type : focale fixe de type pancake
  • Focale : 40 mm (60 mm, éq. 24 x 36)
  • Monture : KAF
  • Compatibilité : Pentax APS-C
  • Formule optique : 5 éléments en 4 groupes
  • Protection : SP (Super Protect) de la lentille frontale
  • Bague de mise au point : oui
  • Motorisation : nc
  • Stabilisation : -
  • Ouvertures maximales : f/2,8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Diaphragme : 9 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 40 cm
  • Grandissement : 0,13x
  • Accessoires : nc
  • Diamètre du filtre : 27 mm
  • Dimensions (L x ø)  : 9,2 x 62,9 mm
  • Poids : 52 g
  • Prix : nc €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Pour ce qui est de la taille de l’appareil il y a une donnée de poids dont vous n’avez pas parler : le tirage optique lié à l’utilisation d’une monture K qui permet de monter toutes les optiques pentax existantes. Effectivement les concurrents font mieux ... Par contre en terme de parc optique de qualité ils sont très loin d’atteindre le niveau du pentax ...

    • Vous avez raison, mais l’absence de visée à hauteur d’œil (qui facilite une tenue en mains plus stable) et la fixité du LCD ne sont pas compatible en toutes circonstances avec, par exemple l’usage d’un 300 mm SDM ou de zooms télé. Il faut pondérer mon argument selon que l’on use ou pas d’un monopode ou d’un trépied, mais le mode de visée restrictif du K-01 est gênant. Et vu son prix et son encombrement, on peut se poser la question de savoir si l’achat d’un K-5 n’est finalement pas plus pertinent, voir d’un K-r en fin de vie malgré les 12 Mpxl. Le débat est lancé... tant qu’il reste courtois. Laurent

    • Personnellement, je suis extrêmement content de mon K-5 et, pour rien au monde, je le troquerais pour le K-01 car ce dernier n’a pas de viseur.

  • L’absence possibilité de viseur est une faute de gout, dans le sens qu’il ne manque qu’une prise pour en mettre un, surtout qu’avec Ricoh ils en avaient un de disponible.
    Même si pour le prix il en faut un d’origine.

    Il faut faire la comparaison boitier plus optiques et là ce K01 ne devient pas plus épais que bien d’autres, si ce n’est plus fin.

  • On voit tout de suite que ce nouveau boitier Pentax fait beacoup parler de lui ! À savoir que le K-01 n’est nullement le remplaçant du k-r, c’est un hybride, un premier jet de la part de Pentax en la matière. Nombre d’entres vous critique le manque de viseur mais faites un petit test :

    Promenez vous avec votre reflex, et demander à un sombre inconnu de vous prendre en photo... Le résultat est sans appel, la plupart des gens vont vouloir utiliser l’écran mis à disposition et non le viseur !

    Il existe bel et bien un marché pour des boitiers APS-C démuni de viseur, Pentax propose une solution. Un boitier qui logiquement devrait fournir une image proche du K-5 (excellente) avec un parc d’objectifs plus que complet et d’une très bonne qualité !

    Un regret tout de même concernant le choix de ce "nouveau" 40mn qui enfin de compte n’est pas vraiment pas passe-partout ! Il me semble qu’un 21mm ltd aurait été beaucoup plus approrié. Autre reproche : L’écran non orientable, le plus gros défaut de ce K-01 selon moi...

    Enfin bref, pour un premier jet, Pentax nous a sorti un excellent boitier d’un point de vue qualité optique, il est loin d’être parfait mais attendons la suite ;)

    • Bonjour,

      Dans ce cas on utilise la visée sur LCD du reflex... et l’on n’achète pas un reflex pour se faire photographier par le premier quidam venu dans la rue.

      Laurent

    • "et l’on n’achète pas un reflex pour se faire photographier par le premier quidam venu dans la rue"

      Non c’est certain, mais cela prouve bien qu’il y a un marché et une demande d’appareil délivrant une image comparable au reflex expert sans pour autant utilisé un viseur ! Je possède moi même un reflex et il est vrai que je ne pourrais plus me contenter d’un simple écran, mais cela correspond simplement à mes besoins...

      La plupart des consommateurs ne veulent tout simplement pas d’une visée de type reflex, ils veulent un écran : Pentax et la concurrence ont simplement répondu à cette demande... N’en déplaise aux puristes comme moi qui ne jure que par une visée reflex.

    • « Non c’est certain, mais cela prouve bien qu’il y a un marché et une demande d’appareil délivrant une image comparable au reflex expert sans pour autant utilisé un viseur ! Je possède moi même un reflex et il est vrai que je ne pourrais plus me contenter d’un simple écran, mais cela correspond simplement à mes besoins... »
      Un COI offrant une image comparable au réflex expert, ça existe déjà : c’est le Nex, avec viseur intégré (7, mais plus cher) ou optionnel (5N).
      Quant au parc optique Pentax K, c’est bien... sauf qu’il faudra voir ce que donne l’AF à détection de contraste derrière des optiques souvent calculées pour le format 24x36, et en tout cas calculées pour l’AF à détection de phase... Et puis il faudra aussi voir ce que donne la visée à bout de bras avec ces optiques "poids lourds"... il n’y a pas que des pancakes chez Pentax. ;-)
      Sony propose sa bague LA-EA2 qui ajoute l’AF à détection de phase à ses Nex. En attendant l’AF hybride sur capteur, ça me semble la meilleure solution. Ici, cette solution n’est pas possible, puisque la bague est déjà "incluse" dans le K-01.

      Je reste pour ma part à regarder ce K-01 comme un K5 qui en offre moins. Si encore il offrait un écran orientable...

  • Plus intéressant que ce K-01, la nouvelle feuille de route 2012-2013 PENTAX concernant les optiques.
    Avec notamment un DA500mm ou un DA600mm prévu cette année, ainsi qu’un nouveau 50mm
    http://www.pentaximaging.com/files/pdf/lens_roadmap.pdf

    Info reprise par DPreview
    http://www.dpreview.com/news/2012/02/02/pentaxlensroadmap

    • Les plus par rapport au Nex :
      usage des optiques Pentax déjà présentes dans le fourre-tout des Pentaxistes et sans besoin d’une bague d’adaptation
      capteur stabilisé
      griffe porte flash au standard Pentax permettant l’usage de ’vrais flashs’, puissants si nécessaire

      Les moins par rapport au Nex :
      pas de viseur intégré ni optionnel
      pas d’écran articulé pour la vidéo ou la photo au ras du sol ou à bout de bras
      pas d’AF par corrélation de phase (même avec accessoir complémentaire)
      l’appareil ne semble pas beaucoup moins gros qu’un KR et si c’est pour employer les mêmes optiques...

  • Ce que je prouve curieux, c’est qu’avec le concept de l’hydride, en supprimant le jeux de miroir avec son mécanisme, le capteur AF, et le penta-miroir ou pentaprisme, on devrait avoir des appareils au coût de fabrication moindre, donc logiquement des appareils au prix de vente moins élevé Et bien non. K-01est cher, trop cher, quasiment le prix d’un K5. Donc quel est l’intérêt de l’hydride, à part quels millimètre et quels grammes de moins. Et l’obligation de viser sur un écran en plus. le système Sony n’étant qu’un écran que l’on porte à l’oeil, Pentax devrait penser à faire, non pas un écran orientable, mais carrément un écran déportable, comme sur les cameras pro. Ce serait possible à faire avec la prise HDMI, mais Pentax ne vends pas l’écran et le système de fixation.

    • Le seul intérêt de ce type d’appareil est de faciliter la fabrication des APN et de rentabiliser au maximum (il ne faut pas perdre de vue que derrière chaque fabriquant se trouve un actionnariat peu intéressé par le produit fabriqué).
      En ce qui me concerne je ne suis pas opposé à l’évolution des techniques mais acheter un apn pratiquement aussi encombrant et aussi cher qu’un réflex ne me viendra jamais à l’esprit, sans parler de la visée sur écran en plein soleil.
      Bref Pentaxiste dans l’âme mon prochain apn pour seconder mes réflexs sera un Fuji X10 ou un Canon 95/100 puisque ma marque fétiche n’est pas capable de me satisfaire

    • "Non c’est certain, mais cela prouve bien qu’il y a un marché et une demande d’appareil délivrant une image comparable au reflex expert sans pour autant utilisé un viseur !"

      Il y a depuis des lustres une demande, dans tous les magasines et sur tous les forums, pour que les compacts soient munis d’un viseur, si petit soit-il, mais apparemment les firmes n’ont cure des revendications pourtant légitimes des journalistes et des "foromeurs" (pourtant passionnés )

  • C’est une question pour la rédaction :
    Sur le site Pentax dans la page description du K01 il est écrit :
    Livré avec l’optique fixe la plus fine du monde (cad le 40 XS), donc si je comprend bien chaque k01 vendu l’est avec ce 40mm, sauf autre kit.
    Donc le prix de 699€ ne serait pas pour un boiter nu mais pour un kit boitier + 40xs ?

    Dans ce cas le prix de 799€ serait plus en phase avec le marché, le 40 XS reprenant beaucoup du limited DA 40mm f2.8 coutant lui 350€

    • Bonjour,

      Les prix indiqué en fin d’article sont ceux communiqués par Pentax France lors de l’annonce officielle. 899 € avec le 40 mm XS. La phrase, sur le site, ne permet aucune déduction tarifaire, mais a plutôt tendance à induire le lecteur en erreur, puisque cette "livraison" n’intervient que dans le cadre d’un kit.

      Laurent

Les optiques Nikon