Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Sony : nouveau capteur Exmor RS

29/02/2016 | MARC MITRANI

Sony Semiconductor, l’une des activités les plus profitables du groupe nippon, a annoncé le 16 février dernier l’IMX318, un nouveau capteur pour smartphones aux propriétés pour le moins alléchantes.

S’il ne brille pas particulièrement par ses dimensions et sa définition (1/2,6’’ pour 22,5 Mpxl effectifs, ce qui nous laisse pensifs sur sa capacité à gérer correctement une montée en sensibilité), l’IMX318 devient nettement plus intéressant dès que l’on examine le reste de sa fiche technique.

Il est ainsi équipé d’une stabilisation électronique sur trois axes pour la vidéo et d’un autofocus hybride ultrarapide (0,03 s). Le capteur bénéficie de la technologie Exmor RS comme ceux des RX100 MIV et RX10 MII. Au lieu de se trouver de part et d’autre du capteur, l’électronique de traitement du signal est logée sous les photosites, réduisant ainsi le temps de transmission des informations. Une troisième couche, située sous la précédente, embarque une mémoire tampon ultrarapide. Outre un gain de place, cette architecture autorise par exemple la prise d’une photo en pleine définition pendant la captation d’une vidéo Ultra HD en 30 im/s. Sony promet aussi des fréquences de 120 im/s en 1080p et 240 im/s en 720p.
Outre les smartphones, l’IMX318 devrait être à l’aise dans des caméscopes grand public et des caméras tout-terrain haut de gamme. Réponse courant 2016, la commercialisation du capteur aux OEM étant prévue à partir de mai prochain.

Plus d’informations par ici (mais en anglais)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Ce capteur a une surface 5x plus petite que celle du capteur 1" du RX 100 IV.
    Le rapport signal bruit du RX 100 IV tourne autour de 35 dB à 500 isos.
    Il devrait donc être de 35 dB à 100 isos, ce qui est suffisant pour un smartphone.

    C’est la première fois que Sony descend la taille de ses pixels à 1 micron, ce qui devrait obliger le fabricant à y joindre une optique ouvrant à f/2.8 ou mieux...

    Les technologies utilisées sur ce capteur se retrouveront sans doute sur des capteurs dans les années à venir...