Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

MBP Nikon

À ciel ouvert

23/11/2009 | Benjamin Favier


Photo : Benjamin Favier

Canon EOS 5D Mark II– Sigma 24-70 mm F2,8 EX DG HSM à 24 mm, 1/750e, F8, 200 Iso.

Pour mettre toutes les chances de notre côté, nous avons exigé une Jeep privée, sans toit, avec de surcroît la possibilité de faire du hors piste. Cerise sur le gâteau, les excursions se prolongent une fois la nuit tombée (voir Safari nocturne). Des conditions idéales pour observer la faune sauvage au plus près. Essentielles, pourrait-on ajouter, étant donné la courte durée de notre safari au Parc Kruger (cinq jours). Les animaux, habitués à voir les véhicules rôder à proximité, ne bronchent pas. On peut ainsi observer des lions pendant des heures - il faut dire qu’ils passent la plupart du temps à sommeiller dans le bush - ou suivre les léopards à la trace, sans qu’ils soient gênés de notre présence. Cependant, dans une réserve privée comme celle de Motswari, les différents rangers communiquent en permanence via des talkies-walkies : dès qu’une voiture tombe sur une scène intéressante, les autres sont alertées. Mais dans ce cas, il ne peut y avoir plus de deux engins en même temps, ce qui implique des rotations tous les quart d’heure. Lorsque ce genre de situation arrive, inutile de dire que les nerfs du photographe sont mis à rude épreuve… nous avons été obligé de laissé la place à une jeep alors que nous suivions une femelle léopard, prête à bondir sur des impalas, tandis que le soleil ne demandait qu’à se coucher. Frustrant ! Heureusement, notre séjour au Parc Kruger nous a réservé d’autres belles rencontres…

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



MPB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP