Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujifilm X30 : viseur électronique et écran orientable

26/08/2014 | Benjamin Favier

Cet appareil expert reprend le capteur de 2/3 de pouce et le zoom lumineux du X20. Exit en revanche le viseur optique et place à un afficheur électronique. L’écran devient orientable et la durée de vie de la batterie, point faible des deux premiers boîtiers, promet d’être bien meilleure.

Présentation

Les X10 et X20 étaient les pendants des X100 et X100s : des appareils plutôt compacts, dotés d’un zoom et d’un petit capteur, alors que les deux autres intègrent un imageur APS-C et une optique fixe. Autre différence majeure, les X à deux chiffres devaient se contenter d’un viseur optique assurant une couverture de 85 % (avec un affichage des informations de prise de vue sur le X20), quand les modèles experts embarquaient un système de visée hybride original.

JPEG - 258.8 ko
Exemple d’affichage dans le viseur EVF du X30. Document Fujifilm

Le X30 évolue de fort belle manière dans ce domaine, puisqu’il hérite du viseur EVF du X-E2, avec une définition de 2,36 Mpts et un grossissement de x0,62 à la clé. Autre élément qui joue cette fois en faveur du cadrage « bras tendus », l’écran LCD passe de 2,8 à 3 pouces et surtout, devient inclinable sur un axe vertical, comme sur les X-A1, X-M1 et X-T1. En revanche, toujours pas de fonction tactile en vue…

Taille de l’écran oblige, la colonne de boutons précédemment située à gauche au dos du boîtier disparaît. L’espace à gauche et à droite du viseur est désormais occupé par les touches dédiées, dans l’ordre, à la lecture, au mode de visée et à la suppression des images. Bonne nouvelle pour les amateurs de personnalisation, outre le bouton situé près du déclencheur, qui fait désormais office d’enregistreur principal en vidéo (nommé Fn sur les X10 et X20), cinq autres peuvent être paramétrés : Macro, Retardateur, Flash, AF et l’autre bouton Fn en bas à droite. La roue a disparu, au profit d’un trèfle.

Au niveau de l’optique, on note la présence d’une seconde bague en plus de celle dédiée au zooming. Affectée par défaut selon le mode de prise de vue à l’œuvre - par exemple l’ouverture en mode A - il sera également possible de la personnaliser pour lui attribuer une fonction telle que la sensibilité Iso, la balance des blancs, la simulation de films ou le mode Rafale. Un bouton à proximité offre un accès direct aux réglages. Sur le capot supérieur, la griffe porte-accessoires demeure, tout comme le flash intégré, extractible. Le correcteur d’exposition offre une plage plus étendue : -/+ 3 IL contre -/+ 2 IL auparavant. En façade, le curseur permettant de choisir le mode de mise au point est reconduit, avec un agencement différent (S, C et M). Le design de la poignée a été revu. Elle est désormais plus anguleuse.

À l’intérieur, le capteur Cmos X-Trans II de 2/3 de pouce et 12 Mpxl reprend du service. Tout comme le zoom stabilisé équivalent à un 28-112 mm f/2-2,8 en 24 x 36. Le WiFi fait logiquement son arrivée, avec la possibilité de piloter le boîtier à distance depuis un périphérique connecté, en plus du transfert de fichiers sans fil. Moins répandue, bien que présente sur le X-T1, une fonction de prise de vue par intervalle figure dans les menus.

PNG - 252.5 ko
Comparaison entre les Simulations de films Provia, Velvia, Astia et le nouveau Classic Chrome.
Document Fujifilm

Parmi les Simulations de films, un nouveau venu fait son apparition : Classic Chrome au rendu qui devrait être proche du fameux Kodachrome… cher à Kodak ! Quant au mode vidéo, il évolue de belle manière, puisqu’il sera possible de sélectionner un des modes PASM et de filmer en 1080p à 60, 50, 30, 25 ou 24 im/s. Et comme nous l’avons signalé précédemment, une touche dédiée à l’enregistrement trône sur le haut du boîtier. Devant cette pléthore de technologies, on peut logiquement mettre en doute l’autonomie du X30, à l’aune des piètres prestations de l’accu des X10 et X20. Fujifilm a revu sa copie et rend l’appareil compatible avec la batterie NP-95 des X100/X100s. Ce qui, selon la marque, permettrait d’effectuer 420 clichés, alors que l’estimation était de 270 sur le X20 (privé de WiFi et de viseur électronique).

Le X30 sera commercialisé en octobre, au prix de 549 €.

- Le site de Fujifilm

LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter

Premier avis

L’enthousiasme l’emporte dans un premier temps, en parcourant la fiche technique du X30. Les évolutions par rapport aux deux précédents modèles, que nous avions appréciés lors de nos tests, vont dans le bon sens, notamment avec l’intégration d’un viseur électronique de qualité, d’un écran inclinable et un degré de personnalisation bien plus poussé. Les aficionados des X10 et X20 devraient ainsi voir ces avancées d’un bon œil et les vidéastes pourront enfin débrayer le boîtier pour filmer.

Ces bonnes premières impressions s’accompagnent néanmoins de quelques regrets. En premier lieu, la taille du capteur risque de pénaliser le X30 face à ses concurrents les plus directs, Sony RX-100 III en tête, mais aussi le Canon PowerShot G1 X Mark II, qui possèdent des imageurs plus ambitieux, de 1 pouce. Le compact Sony est surtout beaucoup plus… compact, tout en intégrant également un viseur électronique et un écran orientable, ainsi qu’un zoom lumineux. Reste le prix, nettement supérieur il est vrai. En outre, Fujifilm ne peut faire de l’ombre à sa gamme X100, fer de lance des X-Premium, qui devrait elle aussi être renouvelée prochainement. Moins cruciale, quoique pénalisante à l’usage, l’absence de fonction tactile déçoit (le RX100 III en est lui aussi privé).

LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter

Fiche technique

  • Capteur : X-Trans Cmos II, 2/3 de pouce, 12 Mpxl
  • Protection du boîtier : -
  • GPS : -
  • Wi-Fi : oui
  • Définitions maximales : [4/3] 4 000 x 3 000 [3/2] 4 000 x 2 664 [16/9] 4 000 x 2 248 [1/1] 2 992 x 2 992 pixels
  • Vidéo maxi : 1080p (60, 50, 30, 25 et 24 im/s, H264)
  • Format de fichier : Jpeg, Raw
  • Zoom : Fujinon 28-112 mm f/2-2,8 (éq. 24 x 36)
  • Mode macro : 1 cm (mode Super Macro)
  • Mise au point : détection de phase et de contraste ; multizone, détection de visages ; vue par vue, continu, suivi AF
  • Stabilisation : oui (optique)
  • Écran : LCD 3 pouces/920 kpts orientable
  • Viseur : EVF, 2,36 Mpts, grossissement x0,62
  • Modes d’exposition : PASM, EXR
  • Sensibilités : 100-12 800 Iso
  • Vitesses : 30 s-1/4 000 s
  • Rafales : 12 im/s (11 im.), 9 im/s (14 im.), 6 im/s (20 im.) et 3 im/s (39 im.) à pleine définition.
  • Balance des blancs : auto, 7 préréglages, mesurée, manuelle
  • Flash : 0,3-7 m (grand-angle), 0,5-5 m (télé) à Iso Auto
  • Divers : Panorama 360°, modes EXR, modes Film, filtres, horizon virtuel, peaking, intervallomètre
  • Personnalisation : six touches ainsi qu’une des deux bagues autour du zoom
  • Stockage : SD/SDHC/SDXC
  • Connectique : sabot porte-flash, mini HDMI, Hi-speed USB et A/V
  • Accu : Li-Ion NP-95
  • Dimensions/poids : 118,7 x 71,6 x 60,3 mm/423 g (avec carte et accu)
LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP