Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Adobe Photoshop CC : une nouvelle ère

17/06/2013 | LAURENT KATZ

Le controversé mode de distribution d’Adobe, sur abonnement seulement, s’applique désormais à la mouture CC de Photoshop annoncé ce jour. Qui porte son lot de commandes

Intégré dans le Creative Cloud, Photoshop CC sera l’unique version, offrant à tous les spécificités, notamment en imagerie 3D et en analyse d’image, de l’édition Extended. Elle tire parti de l’esprit d’ubiquité puisque les réglages mémorisés et les modifications dans l’affectation des raccourcis effectués sur un ordinateur seront accessibles sur un portable par exemple.

Parmi les nouveautés, la faculté d’accéder à Camera Raw, même au niveau d’un calque, sans avoir à fermer le fichier et le rouvrir est un atout moins spectaculaire que d’autres, mais diablement pratique. C’est aussi le cas des instructions conditionnelles que l’on peut enfin insérer dans les scripts pour mieux les adapter au contexte.

Comme toujours, Photoshop CC présente quelques fonctions étonnantes, comme la réduction du flou de bougé, suite à l’analyse de la trajectoire du mouvement dans certaines zones floues. Sans parler de Camera Raw 8 qui offre masque radial, correcteur au pinceau et redressement automatique de l’horizon et de la perspective.

JPEG - 527.4 ko
La correction de perspective automatique (cliquer pour agrandir).
JPEG - 655.9 ko
La correction du flou de bouger (cliquer pour agrandir).
La fonction marche quand il est facile de détecter un flou directionnel, pas trop exagéré. Mais pour cet exemple, elle ne fonctionne pas notamment en raison d’une image fantôme très perturbatrice. Cependant, le visage a un peu gagné en netteté.
JPEG - 556 ko
La correction de défaut bénéficie d’un fonctionnement au pinceau (cliquer pour agrandir).

Autre nouveauté, la commande Smart Sharpen analyse l’image afin d’appliquer une accentuation qu’Adobe qualifie de naturelle, réduisant bruit et halo. La commande Liquify et certains effets de flou supportent maintenant les objets dynamiques. Leurs réglages ne sont plus figés après validation. Ceux qui emploient le logiciel pour le design de pages Web, le photomontage ou l’illustration noteront la faculté d’ajuster le rayon des angles de rectangles à coins arrondis, de modifier les formes et d’opérer plus facilement des sélections multiples sur les chemins, les formes et les masques vectoriels.

Photoshop CC est inclus dans la suite Creative Cloud avec l’ensemble des autres logiciels de l’éditeur, y compris Lighroom 5, mais ni Photoshop Elements et Premiere Elements. Pour 61,49 € mensuel sur une base annuelle. Seul, c’est 24,59 €, toujours avec 20 Go dans le Cloud Adobe. Un tarif élevé si l’on met en balance la manne de logiciels pour un montant un peu plus que doublé.

Pour faire passer la pilule, Adobe propose des tarifs promotionnels à ses clients, sur la première année. A ceux qui ont une CS3, une CS4 ou une CS5, l’abonnement complet revient à 36,89 €, et pour les possesseurs de la CS3, c’est 24,59 €. Enfin, ceux qui ont Photoshop CS3 ou une version ultérieure, l’accès à Photoshop CC (ou à une autre application) sera facturé 12,29 €. Une valeur qui serait plus raisonnable pour un abonnement au seul Photoshop sur une base pluri-annuelle. Tout cela à condition de s’engager sur un an. Photoshop CS6 sera maintenu dix-huit mois à l’achat, mais Camera Raw n’évoluera que pour la prise en charge de nouveaux boîtiers, sans ajouts fonctionnels.

- Le site d’Adobe

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Pas vraiment clair les conditions d’abonnement.
    Un exemple.

    je possède deux Pc sur lequel je travaille.
    Un des deux est équipé d’un PS5, si sur celui ci je veux passer à CC, quel en sera le prix ?
    Sur le second non équipé de PS quel en sera le prix.
    En cas de rupture de HD, que ce passet’il ?

    Merci pour ces éclaircissements.

    • Pour répondre à votre question :
      - Pour votre PC déjà équipé en CS5 il vous en coûtera 12,29 €/mois (MAJ mono-applicative)
      - Pour l’autre PC il vous en coûtera 24,59 €/mois

      Allez faire un tour sur le site d’Abobe... c’est assez bien documenté même si leurs tarifs sont devenus une usine à gaz et rédhibitoires pour pas mal de monde.

      Il semblerait qu’Adobe étudie d’autres tarifs un peu plus avantageux... à suivre

    • Petite rectification (je précise que je ne travaille pas chez Adobe !!), vous pouvez installer les logiciels du Creative Cloud sur deux ordinateurs : http://www.adobe.com/fr/products/cr... rubrique "Prise en main". Je l’ai parcouru en long et en large avant de m’abonner il y a quelques semaines.

    • Moi je travaille pour Adobe et je le confirme :)
      L’abonnement au Creative Cloud vous laisse installer vos applications sur deux machines (MAC et/ou PC).
      Si vous avez déjà une license, (au moins CS3), vous pouvez bénéficier des promotions.

    • Bonjour,

      Il faut distinguer installation et utilisation. Ma suite CS est installée sur un PC de bureau, un PC portable et un iMac (3 machines donc). En revanche, si Photoshop par exemple a été activé sur les deux ordinateurs sédentaires, sa sollicitation sur le portable s’accompagne d’un message disant qu’il va y avoir désactivation sur une autre (je ne me souviens plus de la teneur exact de l’avertissement).

      Je pense qu’il en est de même de la suite CC... mon PC de bureau doté d’un Windows 7 ayant subi des centaines d’installations de logiciels, est au bord de l’agonie, le gestionnaire d’application Adobe ne fonctionne plus, je ne peux donc le vérifier puisque je ne peux évoluer vers la CC tant que je ne reformate pas mon disque dur avant de réinstaller Windows ;.

      Laurent

  • C’est carrément une prise d’otage de ses clients.
    Adobe a tout fait pour avoir un logiciel incontournable et aujourd’hui il "rançonne" ses clients en les obligeant implicitement à s’abonner au cette nouvelle formule !
    C’est plus facile et plus lucratif que de chercher un moyen efficace pour lutter contre le piratage ...
    Belle démarche et opération commerciale !
    C’est une honte !

    • J’utilise CS depuis des années et aujourd’hui la version 6 mais je refuse tout ce micmac commercial ; je fonctionne avec un logiciel et ./
      Refusons tout simplement cette politique de "marchand de soupe" et l’éditeur sera bien obligé de plier.
      Si cette stratégie commerciale marchait cela confirmerait bien que la majorité des utilisateurs sont des ânes...

    • Malheureusement tout se paye, j’ai rapidement fait le calcul une version "boite" full option 3000€ puis ensuite les eventuelles mise a jour boites, alors qu’en abonnement on est a 50€/mois donc 600€/an (a peine plus qu’un abonnement mobile il y a 1 ou 2 ans). J"ai assisté a pas mal de presentation Adobe où souvent qq’un pose une question sur une amelioration avant l’editeur réponde avec un sourire : "ce sera integré dans la version suivante" ; sous entendu il faudra racheter les boites.

      Mais desormais ils mettent tout ce qui est a jour pour le soft car il faut generer et entretenir les abonnements on passe dans une autre ère. Il n’y a pas plus rançon meme si le prix est elevé pour un petit freelance qui ne recupere pas la TVA que chez Microsoft ou Orange...

    • vous êtes mauvais en calcul, ça coûte moins cher de s’abonner à la créative cloud que d’avoir la master collection à renouveler tous les 2 ans.... mois je suis abonner depuis septembre 2012 et j’ai pu installer la suite sur deux ordis

    • Je n’aime pas le principe de l’abonnement, c’est du crédit déguisé !
      Qui dit crédit, dit entourloupe...

    • Si on utilise deux logiciels ont est perdant. L ’intérêt pour Adobe est de devenir incontournable en nous proposant la suite créative. À la fois personne n’oblige personne à s’abonner. Moi je ne vais plus passer par Photoshop , et voilà .

  • Bonjour,
    En son temps, j’ai acheté Photoshop 4 puis les mises à jour successives 5, 6 et Photoshop 7.
    J’ai essayé des versions d’essai des CS sans franchir le pas compte tenu de mes activités qui se sont réduites en utilisant DXO et Photoshop élément beaucoup moins cher.
    Depuis quelques semaines j’ai réorienté mes activités et j’envisageais d’acheter la version la moins chère de CS6. Cette information me laisse dubitatif et je me demande ce que cela cache. De plus, les mises à jour successives vont devoir s’accompagner du changement d’ordinateur à un moment ou à un autre car si ma "vieille" machine supporte tout juste CS6 (c’est un exemple), qu’en sera t-il des versions à venir puisque nous ne pourrons plus avoir la version "qui va bien".
    Et en plus je dois payer plein pot ce "crédit".
    Je vais attendre donc pour vraiment voir si d’autres tarifs plus avantageux voient le jour.
    Amicalement

  • Microsoft qui a essayé de faire globalement ma même chose vient de reculer... C’est ici :
    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/06/19/microsoft-contraint-de-faire-marche-arriere-sur-sa-xbox-one_3433037_651865.html

    On doit pouvoir faire la même chose... Je suis en CS5 et je compte bien le rester le plus longtemps possible. L’école des Gobelins fait la même démarche compte tenu du prix exhorbitant demandé par Adobe pour la mise à jour (y compris en licence "éducative".

    Ça dépends de nous

    • Voilà un commentaire rassurant !

      En effet, tout dépend de nous...

      Alors cessons d’être des victimes et tenons têtes aux fabricants de tout poil pour qu’ils cessent de nous prendre pour des "billes".

      Signé par le :
      Mouvement Des Pigeons Photographes Indignés ;)

  • Bonjour,

    Tout ça pour ça.
    Depuis des semaines, on nous dit qu’adobe à fait la Creative Cloud sur le principe d’un abonnement et d’un compte utilisateur pour contrer le piratage et voilà qu’on apprend que la CC à déjà été piratée seulement 24H00 après sa sortie.
    Ce sera une nouvelle ère sûrement pour ceux qui seront locataires de leur licence et seront résiliés sans préavis s’ils ne passent pas par la case paiement.